Des pratiquants torturés dans la prison de Suzhou, province de l'Anhui

La prison de Suzhou s'est forgée une réputation de dépravation dans la torture des pratiquants de Falun Gong, des personnes qui vivent selon le principe Authenticité-Bonté-Tolérance.


Il y a des articles du site web Minghui sur la persécution dans la prison de Suzhou. Parce que j'y ai été emprisonné, j'ai des informations de première main que je souhaite partager.


Torture par pendaison

 
Reconstitution de torture : pendaison

M. Jie Jiaqi, un pratiquant de la ville de Fuyang, a été emprisonné dans la prison de Suzhou deux fois, dont une pendant huit ans.


Lors d'une inspection par le bureau provincial des travaux forcés, M. Jie a crié : "Falun Dafa est bon ! Authenticité-Bonté-Patience est bon ! "


Les gardes ont menotté M. Jie et l'ont suspendu aux barreaux métalliques d'une fenêtre pendant plus de dix jours. À l'époque, M. Jie avait plus de 70 ans. Même s'il s'affaiblissait de plus en plus, ils ont refusé de le libérer.


On a ordonné au médecin de la clinique de la prison de changer le dossier médical de M. Jie et d’indiquer à la place de " en bonne santé ", qu' il avait une " maladie grave ". Ils voulaient cacher le fait qu'ils avaient tué M. Jie, mais ils n'ont pas réussi.


Les coups entraînent la mort

 
Reconstitution de torture : coups de poings et coups de pieds

M. Bai Jie de la ville de Bozhou a été détenu à la prison de Suzhou de mars à avril 2017. Plusieurs criminels notoires ont reçu l'ordre de le surveiller.


Il n'avait pas la permission de parler aux autres pratiquants ou de s'asseoir sur le lit la nuit. Les détenus le battaient souvent ce qui a fait grimper sa tension artérielle à des niveaux dangereux.


Il est tombé dans les toilettes et a été emmené à la clinique de la prison un après-midi d'avril 2017. Là-bas, personne n'a rien fait pour lui. Le lendemain matin, les gardes ont vu qu'il était toujours inconscient, alors ils l'ont transféré à l'hôpital de Suzhou. Les efforts pour le ranimer sont intervenus trop tard, et il est mort ce jour-là.


Alors que les gardes ont délibérément causé la mort de M. Bai, ils ont utilisé une vidéo de surveillance pour prétendre qu'ils avaient tenté de le sauver. En fait, la vidéo a été tournée le lendemain matin, après que M. Bai a été transféré à la clinique. Les détenus ont commenté : " Le PCC est vraiment impitoyable. Bai Jie a en fait été assassiné. "


Les pratiquants de Falun Gong étaient souvent mis en cellule d'isolement.


Un pratiquant nouvellement arrivé comme M. Li Jikong, qui avait plus de 70 ans, serait placé en cellule d'isolement. M. Li, de Bozhou, a été condamné deux fois à plus de dix ans de prison. Il a été mis en cellule d'isolement pendant quatre-vingt-dix jours lors de sa première détention et pendant environ neuf jours lors de la deuxième.


Il y a une vingtaine de pratiquants de Falun Gong présentement détenus dans la prison de Suzhou. Ils sont torturés sans relâche.


Demande de renseignements

Quiconque ayant été détenu là et qui connaît d'autres détails, veuillez les fournir au site web Minghui. Nous devons aider à arrêter la torture dans cette prison.


Version anglaise :
http://en.minghui.org/html/articles/2019/6/27/178224.html

Version chinoise

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.