Chérir le salut compatissant du Maître

J'étais très attaché à la luxure et j’ai commis de graves erreurs dans ce domaine. Je n'avais pas de pensées droites à l'époque et me laissais aller à la saleté des forces anciennes.


Ce n’était qu'une fois que le démon de la luxure s'en allait que je me réveillais de ma stupeur et que des remords se manifestaient.


Déterminé à me rectifier moi-même

Je me suis demandé à moi-même encore et encore : "je suis arrivé jusque-là dans la cultivation, vais-je me laisser complètement détruire par mon attachement à la luxure ? Vais-je rester dans cet endroit noir et sale?" Mais, au milieu de toute cette perturbation mentale, de cette sensation de désespoir, et en voyant ma confiance constamment ébranlée par les tribulations et les revers, il restait une pensée dans mon cœur: "Je n'abandonnerai jamais la pratique du Falun Dafa!"


Cette pensée était comme une balise lumineuse. Sa lumière était faible, mais elle me donnait le courage et la détermination qui m'ont aidé à lentement retrouver ma force intérieure.


Je me suis promis "Peu importe à quel point c'est difficile, je ne laisserai pas les forces anciennes prendre le dessus. Je ne mérite pas d'être un pratiquant de Dafa, mais je me considèrerai comme un pratiquant de Dafa. Je n'abandonnerai pas."


Le Maître a dit :

"ce qui est le plus remarquable est qu’on se relève après avoir fait une chute, qu’on recommence et fait bien ! Tant que tu peux avancer avec lucidité tout du long, tant que tu cultives tout du long, et tant que tu fais ce qu’un disciple de Dafa doit faire tout du long, tu es admirable, le Maître te reconnaît ! J’espère que tout le monde se ressaisit, se dépêche de faire et en plus de bien faire."("Enseignement du Fa à la Conférence de Fa de New-York 2016")

Le Maître continuait à m’encourager et ne m'avait pas abandonné lorsque j'étais si empêtré dans des pensées sales. J'ai fait de mon mieux pour persister à étudier le Fa et à émettre les pensées droites malgré cette forte interférence. J'ai même commencé à mémoriser Hong Yin, Lunyu, et d'autres citations du Maître.


Ma conscience principale était initialement séparée par des couches d'éléments pourris qui faisaient que je ne pouvais rien assimiler du Fa. Tout ce que j'essayais de mémoriser restait en surface. J'ai fini par être submergé par des forts sentiments de peur, accompagnés d'une intense anxiété et irritabilité. Tous ces sentiments essayaient de m'éloigner de l'étude du Fa et de l'émission des pensées droites, mais j'ai tenu le coup. Peu à peu, j'ai senti que ces sensations diminuaient.


Un matin, alors que j'étais en train de mémoriser Hong Yin III, une légère substance noire qui avait pesé sur moi disparut, et beaucoup d'autres substances mauvaises sont sorties de la partie inférieure de mon corps. La douleur ainsi que les sensations d'anxiété et d'irritabilité disparurent.


Je suis devenu extrêmement calme, avec un sentiment d'absolue tranquillité. Je savais que les forces anciennes qui étaient présentes dans ma dimension avaient été désintégrées.


J'en suis venu à comprendre que les pensées droites provenaient de Dafa, et que c'était le Maître de Dafa qui m'a donné des pensées droites. Une vie, aussi extraordinaire qu'elle pense être, si elle dévie du Fa, se trompe elle-même et est impuissante et sera affectée et trompée par les forces anciennes.


Peu importe à quel point nous cultivons mal, peu importe à quel point les tribulations sont grandes, si au fond de nous-même nous maintenons notre foi en Maître et en Dafa, si nous croyons au pouvoir du Fa, si nous nous considérons comme des pratiquants de Dafa, si nous persistons dans l'étude du Fa, et si nous continuons à bien faire les trois choses, le Maître nous aidera.


Chercher les raisons de ma tribulation

Alors que ma tribulation était terminée, je pensais toujours aux raisons cachées derrière son apparence et pourquoi il était si difficile de me débarrasser de l'attachement à la luxure.


Alors, quelque chose m'est venu à l'esprit. Je me suis souvenu de deux évènements spécifiques.


Tout d'abord, une fois, j'ai appris qu'un autre pratiquant avait cessé de pratiquer Falun Dafa. Je ne ressentais pour ce pratiquant ni compassion ni peine. Au lieu de cela, je jubilais parce que nous avions eu des conflits qui ne s'étaient pas résolus par le passé, et je croyais qu'il me regardait de haut.


Deuxièmement, j'ai appris que certains pratiquants locaux avaient dérobé de l'argent. Je ne ressentais rien d'autre que du dédain envers eux, croyant qu'ils avaient fait cela à cause de leur propre stupidité.


J'étais sûr qu'il devait y avoir une connexion entre ces deux incidents et ma tribulation. Alors, je me suis demandé : "Mon arrogance et mon sentiment d'importance ne sont-ils pas une sorte de manifestation d'interférence démoniaque de mon esprit?" Pas étonnant que les forces anciennes aient sauté sur l'opportunité de prendre plein avantage de mon insuffisance et aient utilisé mon attachement à la luxure pour donner forme à ma chute !


Lorsque j'étais aux prises avec la luxure, je savais que j'avais tort, je savais aussi que le Maître avait essayé de m'en empêcher, mais malgré cela, je continuais. Je croyais que j'avais suffisamment de pensées droites, car j'avais chuté auparavant, mais j'avais été capable de me relever. Donc, je ne devais pas avoir de problème à refaire de même. De plus, je croyais que ma luxure était impossible à éliminer une fois qu'elle se manifestait, alors je pouvais aussi bien me relâcher, me laisser aller, et me repentir après coup.


Finalement, je me suis confié à un autre pratiquant. Ce ne fut pas une confession facile, mais par la suite, je me suis senti léger comme si le fardeau avait été enlevé de mes épaules.


Le pratiquant m'a dit :
"Tu as reconnu ton attachement à la luxure que tu as depuis longtemps. Tu penses que cela t'apporte du confort et de la satisfaction, alors tu te places volontairement sous son contrôle. Lorsque le démon de la luxure s'est rempli de ton essence, il te laissera tranquille pendant un moment. C'est le moment où tu te réveilles et où tu as des regrets. Lorsque le démon de la luxure voudra se nourrir une nouvelle fois de ton essence, il reviendra et le cycle se répètera."


"Tu ressens du remords, mais tu ne t'es pas véritablement débarrassé de cet attachement en cultivant. Tu as considéré ce problème comme étant un problème mineur et tu n'as jamais sérieusement voulu l'éliminer en supprimant ta notion de sentimentalité et de désir, alors ces petits problèmes font boule de neige et tes failles s'élargissent. Tu as tissé une toile enchevêtrée pour toi-même durant toutes ces années."


Ayant écouté attentivement ce que le pratiquant disait, mon cœur a été profondément touché. J'ai finalement compris que j'avais été véritablement confus, malgré le fait que j'avais toujours été fier d'avoir l'esprit clair.


Le Maître a dit:
"Chacun de tes attachements peut faire échouer ta cultivation. Chaque attachement peut te causer un problème physique, faire vaciller ta foi déterminée en Dafa. " ("Enseignement du Fa à la Conférence de Fa de la côte Ouest des États-Unis 2015")


J'avais toujours pensé que j'étais "spécial". Lorsque je traversais des épreuves et des doutes que faisait naitre mon attachement à la luxure, je pensais que peut-être c'était le chemin que le Maître avait arrangé pour moi, parce que lorsque je chutais encore et encore, je pouvais me relever à chaque fois.


J'ai eu ces pensées pendant longtemps.


Le pratiquant a dit : "Ces pensées viennent en fait des forces anciennes. Comment auraient-elles pu être arrangées par le Maître? C'est seulement ton excuse pour ne pas faire de ton mieux pour cultiver et te rectifier toi-même. Tu les considères comme des tests. Lorsque tu te relèves, tu considères ton succès comme une preuve que tu es fort. Tu crois constamment que tu surmontes la persécution imposée par les forces anciennes. Cela équivaut à reconnaître les forces anciennes et à accepter la persécution."


J'avais en effet considéré que j'étais fort, que je cultivais bien, parce que je m'étais toujours relevé à chaque fois que j'étais tombé, et c'était comme ça que je me laissais manipuler par les forces anciennes encore et encore.


Par la suite, je me suis rappelé que j'utilisais souvent mon téléphone portable pour regarder les nouvelles des gens ordinaires ainsi que d'autres sites. Lorsque quelque chose attirait mon attention, je la recherchais, ignorant le fait que les sites des gens ordinaires doivent contenir de nombreuses substances impures qui pouvaient me tirer et me contrôler.


La cultivation véritable vient d'un acte déterminé

J'ai réalisé à quel point il était grave de ne pas vouloir lâcher les attachements humains et à quel point la cultivation était sérieuse à ce stade de la rectification du Fa. Je voulais sincèrement changer et me débarrasser une fois pour toutes de mes fortes notions et de mon attachement à la luxure.


Aside from the four designated times to send forth righteous thoughts, I sent them whenever I had a free moment. I would take the lead role to eliminate all wayward thoughts, even when lustful desires were not present.

Gradually, my persistence in eliminating the attachment to lust became a habit, and gained positive results.

J'ai commencé à étudier le Fa plus diligemment et à émettre les pensées droites pour éliminer tous les désirs qui émanaient des sites internet des gens ordinaires.


En plus des quatre moments désignés pour l'émission des pensées droites, je les émettais dès que j'avais un moment de libre. Je prenais l'initiative d'éliminer toutes les pensées capricieuses, même lorsque les désirs de luxure n'étaient pas présents.


Peu à peu, ma persistance à vouloir éliminer l'attachement à la luxure est devenu une habitude, et j'ai obtenu des résultats positifs.


Maître a dit :

"En fait, tout ce qui ne se conforme pas à Dafa ni à la pensée droite des disciples de Dafa est dû à l'implication des forces anciennes, y compris tous les facteurs de chacun qui ne sont pas droits" ("À propos de l'agitation suite à l'article sur le Fuyuanshen")


Le Maître nous dit de ne pas reconnaître les arrangements des forces anciennes, de manière à ce que nous puissions complètement les nier. Nous expérimenterons beaucoup de hauts et de bas durant notre cultivation, mais le Maître continuera à nous donner des opportunités parce que nous devons remplir nos vœux préhistoriques de sauver les êtres.


Je regarde en arrière avec une gratitude profonde et indescriptible envers la miséricorde du Maître. Je suis déterminé à maintenir le cap, à remplir mes vœux et à accomplir ma mission.


Version anglaise :
Cherishing Master’s Merciful Salvation

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.