Cultiver avec nos enfants

J’ai deux enfants. L’aîné est mon fils, Yingzuo, il est en 6 ème. Ma fille, Weiting est en C.E.2.
Lorsque j’ai commencé la pratique du Falun Dafa, Weiting était à la maternelle et avait juste appris les notations phonétiques des caractères chinois. Chaque jour, je l’aidais à lire Zhuan Falun avec les notations phonétiques. Un an plus tard, elle pouvait lire toutes les leçons du Maître seule.


Lors de vacances scolaires, j’ai emmené Yingzuo et Weiting sur le site touristique de Cihu pour parler du Falun Dafa aux gens. Un compagnon de pratique a suggéré qu’ils rejoignent la plateforme téléphonique en ligne gérée par de jeunes disciples de façon à ce qu’ils puissent faire aussi les trois choses les jours d’école.


Weiting est une fillette brillante et active. Très vite elle a été à l’aise avec la plateforme donc je l’ai laissée faire seule. Peu après j’ai remarqué que l’ordinateur ne fonctionnait pas bien. J’ai regardé en dedans mais je ne pouvais pas trouver la cause du problème. Donc je suis allée parler à Weiting.
Je lui ai demandé ce qu’elle avait fait sur l’ordinateur. Je lui ai rappelé qu’elle devait dire la vérité parce que les pratiquants cultivent Vérité-Compassion- Tolérance. Elle a admis qu’elle avait joué à des jeux. J’ai partagé avec elle que l’ordinateur était notre outil, qui peut avoir des problèmes si nous ne nous cultivons pas bien.


Yingzuo est un garçon calme, il a aussi fait du bon travail sur la plateforme. Il n’aimait pas la pièce sombre où se trouvait l’ordinateur, donc je lui ai demandé s’il pouvait utiliser celui que sa sœur utilisait dans une autre pièce. J’ai réalisé qu’il avait peur de l’obscurité. Puis j’ai découvert qu’il avait lu des romans de détectives, qui je pense est la raison pour laquelle il avait développé une peur de l’obscurité. Je lui ai demandé d’arrêter de lire ces romans.


L’histoire de Weiting

Je m'appelle Weiting. Quand j'ai commencé à utiliser la plate-forme de clarification des faits, je me suis bien concentrée sur le projet. Mais alors que j’étais plus à l’aise avec les ordinateurs, j’ai été attirée par les jeux informatiques. J'ai également commencé à jouer à des jeux pendant les pauses de la plate-forme. Bientôt ma mère l'a découvert et m'a conseillée d'arrêter, donc j'ai arrêté de jouer aux jeux sur l'ordinateur.


Pourtant, un jour, quand ma mère a quitté la maison pour aller chercher mon frère, je n’ai pas pu résister à jouer à un jeu. Ensuite, j'ai vu par mon troisième œil un être divin combattre un démon afin d'empêcher le démon de me déranger. Quand j'ai vu cela, je me suis dit que je ne jouerais plus jamais à des jeux d’ordinateur.


Une autre lacune que j'ai est que je me dispute souvent avec mon frère. Je sais que ce n'est pas juste, mais parfois je n'ai aucun contrôle. Alors il est arrivé que quand je me chamaille avec mon frère, je vois des démons s’esclaffer bruyamment. Je m'efforce maintenant d'être patiente avec mon frère.


L’histoire de Yingzuo

Je m’appelle Yingzuo. Je fais partie de la plateforme depuis à peu près six mois.


Quand j'ai rejoint le projet, j'étais très enthousiaste. Chaque jour, nous étudiions le Fa et passions des appels téléphoniques pour aider les gens à comprendre les faits au sujet du Falun Dafa. Je sentais que ma cultivation s'améliorait rapidement.


Une fois que j’ai été familier avec la plate-forme, j'ai commencé à me relâcher. Parfois, j'avais sommeil pendant l'étude du Fa et je lisais souvent les mots incorrectement. Par conséquent, la qualité de mes appels téléphoniques a baissé.


Le Maître a dit :
“… ça ne marche pas, parce que les paroles que tu prononces n’ont pas d’énergie, elles ne sont pas basées sur le Fa. Tu veux le sauver, mais les paroles que tu prononces ne peuvent pas éliminer son karma, elles ne peuvent pas éliminer son attachement, comment peux-tu le sauver ?!’’ (“Enseignement du Fa dans l’enseignement du Fa a New York 2016’’)


Je savais que je devais me corriger et le Maître me donnait souvent des indices. Par exemple, quand mon état de cultivation était bon, la lampe que j'utilisais pour l'étude de Fa de la plate-forme était allumée; sinon, elle ne fonctionnait pas.


Récemment, la lampe a cessé de fonctionner. J'ai essayé de regarder à l'intérieur, mais je n'ai pas pu trouver mon problème. Mes compagnons de pratique m'ont aidé. J'ai réalisé que j'avais peur et que j'avais peur de l'obscurité. J'avais aussi peur de rester seul dans la pièce au deuxième étage où j'utilise l'ordinateur pour la plate-forme. Je pense que c'était un test pour voir à quel point j'avais foi en Dafa et en Maître.


J'ai aussi constaté que pendant l'étude du Fa, parfois j'avais de mauvaises pensées, ce qui m'empêchait de me concentrer pour étudier. Parfois, je croyais entendre des voix et je me tournais pour regarder, mais je ne voyais rien.


C'était comme le dit le Maître :
"…. n'y pensez pas non plus, car n'importe quel cœur deviendra peut-être un attachement, et pourra être utilisé par la perversité. Dès que votre idée surgit, la perversité peut transformer une illusion pour vous, et là une interférence peut se créer. " ("Enseignement de la Loi lors de la Conference de Loi internationale à Washington D.C", Guider le voyage)

Regarder en dedans

Au cours des six derniers mois depuis que Weiting et Yingzuo ont rejoint la plate-forme, j'ai été témoin des hauts et des bas dans leur cultivation. Je leur rappelle tous les jours d'étudier le Fa, non pas comme une formalité, mais d’étudier de tout leur cœur. Je leur rappelle de ne pas penser qu'ils ont bien fait les trois choses juste parce qu'ils sont sur la plate-forme. S'ils n'étudient pas le Fa et n’émettent pas bien les pensées droites, la puissance de leur tâche sera affectée.


En même temps, leurs états de cultivation sont un miroir pour moi. J'ai appris à regarder en moi quand je les vois faire quelque chose de mal. Par exemple, quand ils se disputaient, au début je pensais simplement que c'était un test pour leur xinxing. Un jour, j'ai soudain réalisé que leurs disputes semblaient familières. C'est alors que j’ai su que c'était comme quand mon mari et moi nous nous querellions. J'étais stupéfaite !


En raison du travail de mon mari, il est rarement à la maison. Mes enfants et moi avons une routine simple. Chaque soir, ils sont sur la plate-forme et pendant les vacances tous les trois nous allons au site touristique Cihu pour clarifier les faits. Chez nous, nous divisons les tâches ménagères. Yingzuo et Weiting aident avec les corvées telles que le nettoyage du plancher, sortir les poubelles et plier le linge.


Quant à leur travail scolaire, Yingzuo a toujours été un très bon élevé. Il connaît ses objectifs et travaille dur. Je n'ai qu'à lui rappeler de ne pas accorder trop d'attention à la gloire et la reconnaissance.
Pour Weiting, c’est une autre histoire. Lorsque Weiting est entrée en C.E.2, son école a ajouté une matière supplémentaire - Nature et Société. Deux semaines avant son premier examen, mon mari m’a appelé plusieurs fois pour me rappeler de m’assurer que Weiting étudiait. Alors je l'ai suivie de près, surtout la semaine précédant l'examen. Quand j'ai appris qu'elle n'avait eu qu’un 86% à l'examen, j'étais contrariée et je l'ai blamée, la faisant pleurer.


Le soir, j’ai regardé à l'intérieur et je me suis demandée si les notes de Weiting étaient un indice de mon attachement. Peut-être que je devrais apprendre à accepter que Weiting n’a pas à être comme Yingzuo. Toute la soirée, j'ai pensé à cela.


Je me suis demandée pourquoi les notes de Weiting me tenaient tant à coeur. J'ai découvert mon attachement humain de vouloir que mes parents et amis pensent tous que l'apprentissage de Dafa rendait mes enfants intelligents. C'était la mentalité de me faire valoir.


"Maman, sais-tu pourquoi je n’ai pas eu une bonne note pour mon examen de Nature?" m'a demandé Weiting plus tard. «Si j'ai une difficulté pendant l’examen, je ne peux pas me concentrer à résoudre les problèmes, tout ce à quoi je peux penser, c'est comment ma mère réagira si je ne fais pas bien.’’


J'ai alors lâché mon attachement aux notes de Weiting. Lors du dernier examen, je ne l'ai pas pressée d'étudier et elle a obtenu les meilleurs résultats de sa classe.


Weiting m'aide souvent dans ma cultivation. Quand je ne me comporte pas conformément au Fa, elle le souligne. Par exemple, quand je me dispute avec mon mari, elle est assise à côté de nous tout en nous regardant tranquillement. Quand la querelle est terminée, elle me dit: ‘’Maman, tu t’es encore disputée avec papa, tu n'as pas bien travaillé la patience. Ton xinxing a chuté.’’


En fait, je suis très reconnaissante que Weiting me donne de nombreuses possibilités de cultivation. Je recevais souvent des plaintes de l'école à son sujet dans le passé. Depuis qu'elle a rejoint la plate-forme je n'ai pas reçu une seule plainte. Le projet a fourni à Yingzuo et Weiting un environnement formidable pour l'étude du Fa et la cultivation. J'ai également suggéré qu'ils lisent les articles de partage sur Minghui.


Le Maître nous a dit que "regarder à l'intérieur est un outil magique." («Enseignement de la Loi à la Conférence internationale de Loi de Washington DC 2009»)


Voir les bons côtés des autres

En écrivant cet article, j'ai partagé deux fois avec certains de mes compagnons de pratique à ce sujet. Chaque fois, ils me rappelaient que je devais écrire davantage concernant les points forts de mes enfants.


J'ai pris conscience que je voyais trop souvent leurs faiblesses. Quand leurs actions ne répondent pas à mon critère, je les corrige rapidement. Maintenant je sais que depuis trop longtemps je les ai chargés avec mes pensées négatives à leur égard.


Yingzuo a récemment dit: «Maman, tu me dis toujours que je n'étudie pas attentivement le Fa, mais il semblerait que tu ne voies pas que souvent j’étudie très attentivement.


Je me suis rendue compte que j'utilise encore les méthodes traditionnelles des gens ordinaires pour éduquer mes enfants. C'est quelque chose que je dois corriger.


C'est comme le Maître nous l'a enseigné :
" c'est pourquoi les pratiquants doivent abandonner tous les cœurs et principes de l'homme ordinaire, ce n’est qu’ainsi qu’ils peuvent cultiver jusqu'aux niveaux élevés et sortir des Trois Mondes qui sont à l'inverse de l'univers" ("Dafa est parfait et harmonieux", Points essentiels pour avancer avec diligence(II))


Traduit de l'anglais :
Cultivating with Our Children

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.