Allemagne: Informer les habitants de Lörrach et de Constance de l’existence de prélèvements forcés d'organes en Chine

Lörrach

Jouxtant les frontières française et suisse, Lörrach est connue pour ses paysages naturels et le chocolat Milka. Le 6 août, les pratiquants ont installé un stand sur la place du centre ville afin de sensibiliser les esprits à la persécution en Chine.

Le 6 août 2016, les passants à Lörrach s’informent sur la persécution du Falun Gong.

Un homme avait étudié l'histoire de la Chine par le passé et accordé une grande attention à ce pays, mais il ne savait pas pourquoi le Falun Gong était réprimé en Chine. Un pratiquant lui a expliqué que le régime totalitaire communiste ne permettait pas aux gens d’avoir des opinions différentes mais qu’il réprimait plutôt ses citoyens en utilisant la violence et la propagande de haine, comme il l'avait déjà fait dans de nombreuses campagnes politiques par le passé.


L'homme a commenté: "Il semble que tous ces problèmes viennent du Parti communiste chinois. Ce régime communiste devrait être interdit." En apprenant le massacre de pratiquants et la vente de leurs organes pour le profit, il a dit que le Parti est déjà condamné pour ses crimes.


Plusieurs touristes suisses ont dit qu'ils avaient déjà entendu parler de la persécution, mais qu’ils ne savaient pas qu'elle était toujours d’actualité. Après qu’un pratiquant leur a expliqué que le Parti communiste a réprimé le Falun Gong parce que beaucoup de personnes le pratiquaient, un touriste a dit qu'il connaissait bien ce régime : "Le Parti communiste est toujours comme ça, ils n’ont aucun principe et veulent juste contrôler les gens." Il a souhaité que les pratiquants puissent informer davantage de gens sur la situation actuelle en Chine, en particulier le prélèvement forcé d'organes.

De nombreux passants ont signé les pétitions pour soutenir les pratiquants.


La propriétaire d’un restaurant japonais s’est approchée et a dit qu'elle aimait beaucoup la culture traditionnelle chinoise. Elle est revenue plus tard et a demandé davantage documents sur le Falun Gong pour les mettre dans son restaurant. Elle a également offert une délicate grue en papier à une pratiquante en lui disant: "Ceci représente la chance, parce que je souhaite que la persécution en Chine prenne vite fin." La pratiquante lui a offert en retour une fleur de lotus en papier, symbole de pureté et de bonheur que la femme a accepté avec joie.


Constance

Constance en Allemagne est la plus grande ville à proximité du lac de Constance (connu sous le nom de Bodensee en allemand), un haut lieu touristique niché entre l'Autriche, la Suisse et l'Allemagne. Le 23 juillet, des pratiquants de ces trois pays se sont rendus dans la vieille ville de Konstanz afin d'informer les passants à propos du Falun Gong et de la persécution.


Après avoir appris que la répression en Chine avait déjà duré 17 ans, de nombreuses personnes ont signé des pétitions destinées à des organismes gouvernementaux et des organisations de défense des droits de l’homme.


Journée d’information à Constance le 23 juillet 2016.

Deux jeunes chinois qui étudient à Constance se sont arrêtés pour discuter avec un pratiquant. Au début, ils ne croyaient pas que les pratiquants puissent être aussi brutalement maltraités en Chine. Après un certain temps, ils sont revenus, ont lu davantage de documents, et ont posé plus de questions.


Lorsque les deux étudiants sont revenus au stand pour la troisième fois, ils ont eu davantage de discussions sur la façon dont les pratiquants en Chine ont été torturés pour leur croyance et ont convenu que la persécution devait cesser.


Voir également (en chinois) : 在欧洲著名景点博登湖畔传真相(图)

Version anglaise :
Germany: Telling the Public in Lörrach and Konstanz About Organ Harvesting in China

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.