Londres : Soutiens aux poursuites pénales contre Jiang Zemin aux activités de commémoration du 25 avril 1999

Le 24 avril 2016, les pratiquants de Falun Gong du Royaume Uni se sont retrouvés à Trafalgar Square pour commémorer l’appel pacifique du 25 avril 1999 à Pékin.


Ce jour là, plus de 10,0000 pratiquants étaient allés à Pékin manifester pacifiquement contre l’arrestation illégale de pratiquants dans la ville voisine de Tianjin. Afin de consolider son pouvoir personnel, Jiang Zemin, alors chef du Parti communiste chinois, avait illégalement proscrit la pratique trois mois plus tard, le 20 juillet 1999 et initié une campagne d’incitation à la haine parmi la population chinoise contre quiconque suivait les principes d’Authenticité-Bonté-Tolérance.


Les pratiquants de Falun Gong à Londres ont fait des démonstrations des exercices du Falun Gong et informé les passants de la répression brutale ayant suivi l’Appel pacifique à Zhongnanhaii. Beaucoup de gens, dont des touristes du monde entier, ont eu l’opportunité d’apprendre les faits à propos du Falun Gong. Ils ont été nombreux à signer une pétition en soutien aux poursuites pénales engagées contre Jiang Zemin, directement responsable de l'instauration et de la continuation de la persécution brutale.

Réunis à Trafalgar le square à Londres le 24 avril 2016, les pratiquants de Falun Gong ont commémoré l’appel pacifique du 25 avril 1999 à Pékin
Beaucoup de gens) sont venus s’informer et ont appris les faits concernant le Falun Gong et la persécution.

Panneaux et banderoles offraient aux regards leurs messages : "Falun Dafa", "Le monde a besoin d’Authenticité, Bonté, Tolérance"," Veuillez aider à mettre fin à a persécution du Falun Gong " ... Les passant s’arrêtaient pour s’informer davantage, lisant l’information disponible et écoutant les explications des pratiquants, puis signant les pétitions de soutien à l’actuel mouvement de plaintes au pénal engagées contre Jiang Zemin.


Signer les pétitions de soutien à l’actuel mouvement de plaintes au pénal engagées contre Jiang Zemin

Certains apprenaient pour la première fois les crimes de pillage d’organes sur des pratiquants de Falun Gong de leur vivant.


Une touriste d’Espagne a dit que tout le monde devrait être informé et qu’il fallait mettre immédiatement fin à de telles atrocités.


Certains voulaient eux-mêmes faire circuler l’information pour aider à mettre fin au pillage d’organes. Un jeune homme du nom de Jack a écrit sur la pétition en signant “C’est barbare ; Cela concerne chacun d’entre nous. Je vais en informer chaque personne que je connais.”


Une journaliste japonaise : "la racine des problèmes est le communisme"

Megumi, une journaliste du Japon avait appris les faits en regardant des reportages de NTDTV .

"J'ai suivi les reportages de NTDTV." a déclaré Megumi, journaliste japonaise. "De telles choses n’auraient jamais dû arriver. Cela doit cesser le plus vite possible... La racine des problèmes est le communisme qui ne reconnaît pas l'existence d'un monde intellectuel ou la nature spirituelle des personnes. Il nie complètement l'invisible ou l’ immatériel et essaie de détruire la foi des gens. Mais il ne le peut pas. C'est totalement erroné. Le PCC avilit la personne humaine au lieu de l’aider à se parfaire."


"Le pillage d'organe devrait cesser immédiatement", a-t-elle dit en partant, "Je vous souhaite le meilleur ! La justice l’emportera sur le mal!"


Un ancien collaborateur de Shell à la retraite “le Falun Gong apporte la paix et l’espoir.

John est un ancien collaborateur de Shell et sa femme milite à Amnesty International. Tous deux ont signé la pétition de soutien aux plaintes pénales. Ils étaient ébranlés en apprenant le pillage d'organe et l’ont vivement condamné. La première réaction de John a été : "Terrifiant ! Écœurant ! Terrible ! vraiment terrible ! Insupportable!"


Tous deux se sont accordés à dire que le Falun Gong apportait la paix et l'espoir à un monde plein de violence : “Si chacun pouvait trouver la paix en cultivant l’authenticité, la compassion et la tolérance, la violence ne trouverait plus place dans le monde et tout le monde en bénéficierait.”a déclaré John. Il a souhaité bonne chance aux pratiquants et leur a assurés qu’il allait faire circuler l’information.


Un Chinois : j'ai lu les Neuf commentaires, je signe

Un Chinois est resté longtemps à lire l’information et a pris des photos. Il a expliqué qu’il vivait en Grande-Bretagne depuis 20 ans et était au courant à propos du Falun Gong. Lorsqu’un pratiquant l’a informé des plaintes au pénal contre Jiang, il a aussitôt signé la pétition. Il avait lu les Neuf commentaires sur le Parti communiste, et a dit qu’il savait que la répression lancée par Jiang Zemin était sans fondement.


Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.