La prison pour femmes de Jilin soupçonnée de prélèvement d’organes

J’ai été arrêtée en 2003 et détenue dans la Prison pour femmes de la ville de Jilin. Deux fois par an, chaque pratiquante de Falun Gong était soumise à un examen physique, comportant prise de sang et radiographies. Pourtant, aucune des détenues criminelles n’étaiT soumise à de tels examens, et aucune des pratiquantes manifestant des symptômes de maladie ne recevait de traitements.


Mme Hao Guixian, dans la trentaine, environ 1m 65, était une pratiquante de la ville de Songyuan, dans la province de Jilin. En octobre 2004, on lui a dit qu’elle nécessitait une opération pour une tumeur à l’utérus. Elle a été emmenée à l’hôpital tenu par l’Administration des travaux forcés, situé dans la ville de Changchun, province de Jilin. En l’espace de trois jours, elle était décédée, selon une détenue qui est allée avec elle à l’hôpital. La nouvelle a sidéré tout le monde.


En janvier 2004, quatre pratiquantes ont été emmenées au Centre de détention de Dehui. Toutes ont été détenues dans la section éducation à l’exception d’une, dont on a dit qu’elle faisait une grève de la faim pour protester de sa détention et était en conséquence détenue dans la section de stricte discipline. Environ deux jours plus tard, on a annoncé sa mort.


Une autre pratiquante du nom de Hujie, qui a été emmenée au centre de détention avec la pratiquante mentionnée plus haut, l’a appelée Xiaoxian. Nous avons entendu par la suite d’une personne du personnel appelée Chen Lihua, de la ville de Songyuan, embauchée par le centre de détention pour " transformer " les pratiquantes détenues en les forçant à renoncer au Falun Gong : " Lorsque je suis allée la " transformer" hier elle était en parfaite santé, mais le lendemain elle était morte.”

Version anglaise :
Jilin Women's Prison Suspected of Organ Seizures

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.