Ai Hongwu, chef du centre de lavage de cerveau Hegang, coupable de nombreux crimes

Ai Hongwu, 58 ans, est le chef du centre de lavage de cerveau Hegang dans la province du Heilongjiang. Il est responsable de la persécution de nombreuses personnes, mais pour les gens de l'extérieur il ment en disant qu'il est "le directeur d'une école de droit. " Publiquement, il est connu comme étant le directeur adjoint du bureau 610 de la ville de Hegang, situé au troisième étage de la banque rurale de la province du Heilongjiang. Sa femme est malade, et son fils travaille à Shanghai.

Depuis la fondation de centre de lavage de cerveau Hegang sous la direction de Ai Hongwu, de nombreux pratiquants ont été persécutés, comprenant: Mme Liu Chunlan, Mme Liu Hui, M. Ji Shibin, Mme Zhou Yuqin, M. Li Zhigang, M. Mo Jianshan, M. Ma Yingquan, M. Liu Zhenchang, M. Zhang Aicheng, M. Zhao Fuqiang, M. Long Bing, M. Niu Huijie, Mme Gao Xiuzhen, M. Wang Yue, M. Zhou Zhaoxiang, et Mme Ren Xiuyun .

Mme Liu Chunlan a été condamnée à sept ans de prison en raison de sa foi dans le Falun Gong. Son mari a écopé de 17 ans. Après avoir été libérée en 2009, elle a ouvert une laverie et une boutique de couture pour soutenir son mari, qui était en prison, et un enfant au collège. Dans la nuit du 11 mars 2011, sept policiers l'ont interpellée et emmenée au centre de lavage de cerveau, où elle a été battue jusqu'à perdre connaissance. Quand elle a été libérée six jours plus tard, elle ne pouvait plus marcher, et sa famille a dû la porter à la maison.

M. Liu Zhenchang souffrait de graves problèmes d'estomac, de maladies rénales, de maladies cardiaques, et de problèmes liés au tabac et à l'alcool. Après avoir commencé à pratiquer le Falun Gong, toutes ses maladies ont disparu. Il a arrêté de fumer et de boire en sept jours. Cependant, il a été arrêté et emprisonné pendant 10 ans pour avoir essayé de clarifier les faits de la persécution du Falun Gong aux personnes empoisonnées par les mensonges du régime communiste chinois. Bien qu'ayant été gravement persécuté, il n'a jamais renoncé à sa foi.

Lorsque la peine de prison de M. Liu a pris fin en 2012, il a été emmené au centre de lavage de cerveau par le personnel de sa résidence et le bureau 610. M. Liu n'a rien mangé durant la première semaine. Le garde Zhang Zilong l'a choqué avec une matraque électrique, en disant: "Il n'y a pas de loi ici, ni de peines fixées."Le père de 82 ans de M. Liu était alité à l'époque en raison de la maladie et sa mère était âgée de 78 ans. Lorsque sa mère est allée le voir dans le centre de lavage de cerveau, Ai Hongwu et Zhang Zilong ne lui ont pas ouvert la porte . Sa mère a crié son nom à l'extérieur. Lorsque M. Liu lui a répondu, Zhang est entré dans sa chambre et a commencé à lui donner des coups de pieds. Afin de pouvoir prendre soin de ses parents, M. Liu est allé contre sa conscience et a signé une déclaration de garantie .

Mme Ren Xiuyun souffrait d'une maladie cardiaque et s'irritait facilement avant de commencer la pratique du Falun Gong. Parfois, elle s'évanouissait quand elle était effrayée et elle était paralysée par la douleur nerveuse. En raison de l'arthrite, elle devait porter des chaussettes, même en été. Après avoir commencé à pratiquer le Falun Gong, toutes ses maladies ont disparu. Elle était introvertie. Mais elle est devenue une personne ouverte d'esprit et heureuse qui aimait aider les autres. Elle nettoyait volontairement le couloir ce que personne n'avait jamais fait pendant de nombreuses années. Elle a même acheté de la peinture pour blanchir les murs du couloir. Elle a également aidé à prendre soin de son voisin âgé de 80 ans qui avait été hospitalisé.

En 2013, Mme Ren a été emmenée au centre de lavage de cerveau par quatre policiers du commissariat de police Lulinshan. Zhang Zilong l'a menacée avec une matraque électrique. Les gardes ont essayé de la forcer à signer la déclaration de garantie et lui ont fait regarder des CD calomniant le Falun Gong puis écrire sa "compréhension". Le sac de vêtements que sa sœur lui avait envoyé a été ouvert et examiné par Zhang Zilong. Même son enfant a dû écrire une note de garantie afin de la voir dans le centre de lavage de cerveau. Mme Ren a été choqué deux fois avec une matraque électrique.

M. Mo Jianshan était conducteur de station avant de pratiquer le Falun Gong. Il souffrait de rhumatismes sévères, de gastrite et d'allergies. Il devait souvent prendre des médicaments en raison de sa mauvaise santé. Après avoir commencé à pratiquer le Falun Gong, tous ses symptômes ont disparu. Il a cessé de prendre des médicaments et a retrouvé sa santé. Il avait mauvais caractère et se disputait souvent avec sa femme. Après être devenu un pratiquant, il s'entendait très bien avec elle.

L'épouse de M. Mo a subi une grande douleur psychologique à la suite de la persécution. Elle a fait pression sur lui pour qu'il arrête de pratiquer afin de ne pas être la cible de la persécution. Un jour, elle l'a frappé avec un manche à balai et a seulement arrêté quand il s'est brisé.

Le 18 avril 2010, lorsque M. Mo travaillait au terminal Mudanjiang, Gao, un chef de section de la commission des affaires politiques et juridiques de bureau de chemin de fer de Harbin, et un garde de sécurité du terminal sont venus dans son atelier et lui ont ordonné d'aller dans un lieu pour " étudier."M. Mo a dit qu'il ne voulait pas y aller.

Après quatre heures d'impasse, les agents l'ont mis de force dans une voiture et l'ont emmené au centre de lavage de cerveau Hegang . Liu Wanchun de l'union est allé avec eux. Au centre de lavage de cerveau, les gardes ont commencé à le fouiller. Ai Hongwu, le chef du centre de lavage de cerveau, lui a dit que le centre n'était pas une "classe"ordinaire. C'était un lieu pour " réformer "les gens. Il a dit : " Si vous ne vous "réformez " pas, nous ferons ce qu'il faut pour y arriver. Si vous ne vous " réformez"pas, nous vous enverrons en prison. Si vous ne vous " réformez " toujours pas, nous vous torturerons. " M. Mo a été persécuté dans le centre de lavage de cerveau pendant 43 jours.

M. Zhou Zhaoxiang a été envoyé dans un camp de travaux forcés pendant un an pour avoir clarifié les faits sur le Falun Gong. Parce que le camp de travail a fermé, tous les détenus ont dû être renvoyés à la maison, mais M. Zhou a été envoyé directement dans un centre de lavage de cerveau sans que sa famille en soit informée. Son père de 80 ans, qui souffre d'un cancer, est actuellement seul à la maison sans personne pour prendre soin de lui. Lorsque sa sœur est allée le voir dans le centre de lavage de cerveau, Zhang Zilong avait reçu des décharges d' une matraque électrique.

Lorsque les pratiquants ont condamné Ai Hongwu pour ses actes illégaux et la persécution du Falun Gong,il a rétorqué : " Le Parti communiste dit qu'il est inutile de suivre les lois pour les pratiquants de Falun Gong."Zhang Zilong a ajouté : " Il n'y a pas de loi ici ! "

Ai Hongwu a travaillé pour le bureau 610 et a participé à la persécution des pratiquants pendant de nombreuses années. Il a violé les articles 251, 246 et 247 de la loi criminelle. Il a privé les citoyens de leur liberté de croyance et les a illégalement détenus et torturés.

Le centre de lavage de cerveau Hegang est situé au troisième étage de l'immeuble en face de la société d'eau Hegang. Les fenêtres sont couvertes de grillage.

Version anglaise
Ai Hongwu, Hegang Brainwashing Center Chief, Guilty of Many Crimes

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.