La vie de M. Zheng Xianxing est en danger ; sa femme réclame justice à l’extérieur de la prison

Le 8 Mars 2013, la famille de M. Zheng Xiangxing a été avertie par la prison de Baoding qu'elle pourrait rencontrer M. Zheng le 11 mars. Toutefois quand ils sont arrivés ce jour là, l'administration pénitentiaire a changé d’avis et ne leur a pas permis de le voir. La famille est très inquiète pour la sécurité et le bien-être de M. Zhang. Sa femme et d'autres membres de sa famille vont tous les jours à l'entréee la prison et restent là à réclamer justice. Le personnel de la prison chasse constamment les passants qui s'arrêtent pour les écouter.


La famille a émit la supplication suivante à la communauté internationale: «Nous ne pouvons accepter le fait qu’un fils en bonne santé ait été persécutée au point d'avoir le crane fracturé puis renvoyé en prison depuis l'unité de soins intensifs de l'hôpital. La prison ne nous permet pas de le voir, et sa vie est en danger. S'il vous plaît aidez-nous à sauver Xiangxing Zheng! Toute notre famille vous remercie tous! "


La femme de M. Zheng se rend tous les jours à l’entrée de la prison et réclame justice.

Le personnel de la prison chasse les passants qui écoutent la femme de M. Zheng.

Mme Zheng appelle à la justice; le personnel de la prison chasse les passants

Peu après avoir été transféré à la prison de Baoding Le 8 août 2012, on a appris que M. Zheng était tombé suite à une hémorragie cérébrale. Il a été envoyé à l'hôpital et a subi une chirurgie ouverte du crâne. La famille en a été informée en octobre. Toutefois, les autorités pénitentiaires ont refusé de répondre à leurs questions.


N’ayant pas d'autres options, l'épouse de M. Zheng, Sun Suyun, a engagé un avocat mi-février 2013 pour engager une procédure judiciaire afin d’obtenir justice pour M. Zheng. Malgré que sa vie soit en danger, le personnel pénitentiaire a secrètement transféré M. Zheng de l'unité de soins intensifs de l'hôpital à la prison le 21 février à midi environ une heure après que l'avocat soit parti.


Suite à cela l'épouse de M. Zheng et d'autres membres de la famille sont allés tous les jours à l'entrée de la prison afin d’essayer d’avoir des informations sur l'état de M. Zheng.


Sous l’observation de la société et les demandes constantes de la famille de M. Zheng, les autorités pénitentiaires ont finalement notifié à la famille le 8 mars qu'elle pourrait rencontrer M. Zheng le 11 mars. Toutefois, lorsque Mme Zheng et son fils sont allés à la prison le 11 mars, ils n'ont pas été autorisés à voir M. Zheng.


Mme Zheng s’est inquiétée encore plus concernant son mari: “Pourquoi ont-ils soudainement changé d'avis? Y a-t-il quelque chose à propos de mon mari qu’ils ne veulent pas que nous voyons ou quelque chose d’inattendu lui est-il arrivé? "


Désespérée, Mme Zheng a décidé de faire appel en allant à l'entrée de la prison. Plusieurs passants se sont arrêtés pour montrer leur préoccupation. Certains ont offert de la nourriture d’autres des idées et d'autres encore ont voulu donner de l'argent pour aider la famille. Cependant, la prison a assigné du personnel afin d’empêcher Mme Zheng d'attirer l'attention des gens qui a constamment chassé les passants qui s’arrêtaient pour s’informer du cas de Mme Zheng.


Une lettre des parents âgés M. Zheng au directeur de la prison.

Le père de M. Zheng, Zheng Zengjian et sa mère, Tong Jingwen ont perdu le sommeil et versé beaucoup de larmes inquiets de la situation de leur fils. Leur état de santé a également décliné. Ils ont écrit une lettre au directeur de la prison de Baoding, pour demander la libération de M. Zheng.


Leur lettre dit :


"Nous sommes les parents de Xiangxing Zheng, et nous avons plus de 70 ans. Bien que nous ayons quatre fils, seuls Xiangxing et sa femme venaient souvent nous voir et prendre soin de nous. Maintenant qu'ils sont partis, nous nous sentons extrêmement seuls. Chaque jour, nous voulons les voir revenir et nous pensons à eux à chaque instant. En pensant à la façon dont ils prenaient soin de nous, nous pleurons souvent.

«Dans le passé, Xiangxing ne nous traitait pas bien. Il était un voyou notoire qui se battait en permanence avec les gens. Sa femme non plus ne venait pas nous voir. Pendant la saison des vacances, les familles des autres fils venaient tous nous voir, mais la femme de Xiangxing ne venait jamais. Même quand elle nous croisait dans la rue, elle ne nous disait pas bonjour. Cela nous faisait souvent pleurer. Vers 1999, soudain elle est venue chez nous avec beaucoup de cadeaux. Nous avons été stupéfaits en la voyant et n’avons pas pu dire un mot pendant un moment.


“Avant même que je parle elle m'a appelé maman. Je me suis demandé : «Est-ce réel? Je n’ai fait que pleurer à ce moment-là ainsi que Suyun [la femme de M. Zhang ]. Quand nous avons cessé de pleurer, Suyun a dit: ”J'ai commencé à pratiquer le Falun Gong. Notre Maître nous a dit de ne pas avoir de haine envers les autres et de bien traiter les parents, ainsi que les fils et les filles, aussi, je suis venue aujourd’hui vous présenter mes excuses, en espérant que vous me pardonnerez. J'étais si heureux. Je ne savais pas quoi dire. Nous étions si heureux que c'était comme si nous étions dans la saison des vacances.


"Depuis lors, Suyun venait souvent prendre soin de nous. C’est d’elle que nous dépendions le plus. Xiangxing en voyant le changement de sa femme a été très touché et a commencé à pratiquer le Falun Gong avec elle. Son tempérament a changé pour le meilleur et il est devenu plus agréable avec les autres. À cette époque, j’ai de tout cœur remercié le Maître du Falun Gong pour les avoir changés pour qu’ils deviennent de meilleures personnes et d’avoir apporté le bonheur à notre famille.


“Le gouvernement a par la suite interdit la pratique. Nous avons été très confus, nous demandant pourquoi ils voulaient empêcher les gens de devenir meilleurs. Depuis lors, nous étions inquiets pour Xiangxing et sa femme à chaque instant. Lorsque Xiangxing a été arrêté et été illégalement condamné à 10 ans de prison, notre famille a été brisée.


“Après que Xiangxing a été arrêté, nous savions juste que c'était parce qu'il pratiquait le Falun Gong. Bien que nous ne sachions pas grand-chose sur le Fa, nous connaissions bien notre fils. Il essayait vraiment d'être une bonne personne et n'a rien fait contre sa conscience. Notre belle-fille nous a dit que plusieurs centaines de villageois ont signé une pétition pour demander sa libération. Nous ne savons pas pourquoi le gouvernement ne l'a pas libéré.


“Nous croyons fermement que notre fils est innocent. Nos enfants et l'avocat ont également déclaré que la Constitution stipule explicitement que les citoyens ont la liberté de croyance et d'expression. Dans les journaux télévisés, Xi Jinping [le dirigeant de la Chine] a dit que nul ne peut être au-dessus de la Constitution, sinon une telle personne peut être poursuivie pénalement. Nous ne voulons pas spéculer, mais nous pensons que notre société a besoin de gens comme notre fils.


"Fin octobre de l'année dernière, après que notre fils a été emmené à la prison le 8 août, nous avons appris qu'il a subi une opération à crâne ouvert. Nous étions très inquiets et nous nous demandions si notre fils état encore en vie. Il avait été en très bonne santé pendant plus de 10 ans, n'ayant jamais eu besoin de médicaments ni d'injections. Il était très fort et pouvait transporter une machine à laver ou un réfrigérateur avec facilité. Tout le monde savait que son corps était robuste et en pleine forme.


“Quand il a été emprisonné au centre de détention, il a subi un examen physique complet à l'Hôpital du canton de Tanghai et les résultats ont été conservés. Plus tard, quand il a été emmené à la prison de Baoding, il a eu un autre examen physique et les résultats étaient bons. Pourquoi a-t-il tout à coup eu une hémorragie cérébrale? Quelle est la gravité de sa chute pour que son os du crâne se fracture des deux côtés? Notre cœur souffrait énormément car il s’agissait de notre fils. Nous ne cessions de regarder notre porte, dans l'espoir de voir et d'entendre Xiangxing nous appeler de nouveau.


“Mon mari avait une grave déformation osseuse à cause des rhumatismes et ne pouvait pas prendre soin de lui-même. J'ai été une fois hospitalisé en raison d'une hémorragie cérébrale et ai également eu un cancer du sein. J'ai actuellement du diabète et mon état de santé est très mauvais. Le père de Suyun a subi une opération à crâne ouvert, il est cloué au lit depuis et a besoin de soins constants. A cause de la situation de Xiangxing, les pensées de nos autres fils sont toujours liées à Baoding [emplacement de la prison]. Ils font des allées-retours entre Tanghai et Baoding, et n’ont pas le temps de prendre soin de nous les personnes âgées. Sans eux qui prennent soin de nous, notre maison est glaciale en hiver. Notre santé s'est détériorée, surtout celle de mon mari, il a beaucoup de mal ne serait-ce que pour s'asseoir.


"La vie de notre fils est en danger et nous sommes mentalement dévastés. Tous les quelques jours nous devons dépendons de perfusions pour rester en vie. Nous pleurons souvent la nuit, ne sachant pas quand la souffrance prendra fin.


”Nous comprenons ce qu'est le Falun Gong. Xiangxing une fois nous a exhortés à ne pas haïr ceux qui l'ont persécuté. Pouvez-vous ressentir notre solitude et la gentillesse de notre fils? Afin de protéger des gens aimables, pour que notre fils continue à vivre, nous espérons que vous nous ramènerez notre fils le plus vite possible. Votre bonne action sera certainement récompensée. "

Traduit de l'anglais :
http://en.minghui.org/html/articles/2013/4/14/138927.html

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.

Contacter les éditeurs :chrisfym@fldf.be

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.