Ma rencontre avec Dafa

  • Prendre le chemin du 'xiulian'

    Au printemps 2004, à l’Hôpital du Comté Pingshan, à l’Hôpital des femmes et des enfants du comté, et à l’hôpital Provincial de Hebei, on m’a diagnostiqué une tumeur à l’utérus et l’on m’a dit que je devais être opérée. Pour me faire soigner, nous avons contacté différentes connaissances pour trouver un médecin renommé. Et puis nous avons fixé la date de mon hospitalisation ...
  • Ce qu’un nouveau pratiquant de Falun Gong voudrait vous faire comprendre

    En avril 2005, un pratiquant m’a présenté le Falun Gong et m’a expliqué comment la pratique améliore la santé et aide à élever le standard moral. Pourtant le Parti communiste chinois n’arrêtait pas de calomnier le Falun Gong. L’entreprise dans laquelle je travaillais a envoyé tous ses employés qui sont pratiquants du Falun Gong dans un centre de lavage de cerveau, les a isolés et les a forcés à écrire les trois déclarations. J'ai voulu savoir la vérité et j'ai commencé à lire le livre 'Zhuan Falun".
  • Après avoir appris le Falun Gong, j'ai trouvé mon équilibre mental et physique

    "Avant que je ne commence à pratiquer le Falun Dafa, il y a de cela deux ans et demi, j'ai eu trois accidents en l'espace de deux mois qui m'ont été presque fatals. J'ai tout d'abord failli me noyer, puis j'ai eu un accident de moto et finalement, j'ai fait une chute de 10-15 mètres du haut d'une falaise en faisant de la varappe. J'aurais dû mourir ou tout du moins rester cloué dans un fauteuil roulant, mais à ma grande surprise, j'ai survécu et n'ai eu que quelques blessures mineures. Cependant, ces accidents m'ont fait réfléchir sur ma vie, et j'ai essayé de comprendre ce que j'avais mal fait ...
  • Je suis si reconnaissant que l’on m’ait présenté Falun Dafa

    Je suis un pratiquant de Falun Gong de 38 ans de Turquie. J'ai été élevé et éduqué à New York mais je suis retourné en Turquie il y a cinq ans de cela. Je suis assistant professeur à l’université de Çağ où j’enseigne le droit et les droits de l’homme. Je suis probablement la personne la plus suspicieuse au monde s'agissant de croyances. Je suis un avocat, je cherche des preuves. J’insiste pour avoir des signes tangibles. Et cependant lorsque j’ai lu le livre Zhuan Falun, j’ai ressenti que tout ce que j’avais vu dans le monde constituait la preuve de ce qui était décrit dans ce livre sur la « Vérité, compassion, tolérance. » Soudainement, tout avait un sens. Mon intuition était parfaitement en accord avec l’information révélée dans le livre.
  • Comment je me suis éveillé à la vérité

    Lorsque les pratiquants sont torturés cruellement ils pensent encore aux autres. Bien qu'ils ne soient pas aisés, ils utilisent le peu d’argent qu’ils possèdent pour clarifier les faits. Les fonctionnaires communistes corrompus ont beaucoup d’argent, mais dépensent tout pour leur plaisir personnel. Le contraste est frappant ! Tous ces faits m’ont aidé à comprendre que les pratiquants en Chine sont comme des fleurs de lotus, sortant de la boue, non entachées.
  • Merci au Falun Dafa d'avoir sauvé la vie de ma fille

    Le 6 septembre 2006 a été un mercredi noir pour ma famille, lorsqu'on a diagnostiqué à ma fille, élève diligente d'un lyçée, un cancer lymphatique. Elle souffrait une douleur inimaginable, et mon coeur se brisait en la voyant lutter contre le cancer et torturée par la chimiothérapie. Nous ne sommes pas riches, nos revenus consistent dans les modestes salaires de mon mari et de moi-même. Nous ne pouvions pas nous permettre les dépenses médicales élevées. Dans ces circonstances, nous avons sollicité des dons pour son traitement au sein du public et des écoles. Durant le processus de chercher de l'aide à l'école de ma fille, Tiantian, une charmante jeune étudiante, nous a parlé du Falun Gong ...
  • Comment j’ai rencontré Falun Dafa en prison et me suis éveillé d’un passé de cauchemars

    "Je suis un détenu qui a déjà été emprisonné à deux reprises. Mes conceptions sur la vie et le monde étaient assez perverties avant que je ne rencontre les pratiquants du Falun Gong. Après être entré en contact avec eux, j’ai commencé à réaliser quels étaient la signification et le but de ma vie, et comment faire pour les accomplir...
  • Partagé à la conférence d’échange d’expériences de Falun Dafa 2006 à Paris : ‘’Chemin’’

    "Avant de rencontrer Dafa, j’ai suivi d’autres chemins de cultivation qui tous ont eu un rapport avec la Chine. A 21 ans (en 1961), je suis entrée dans un monastère Chrétien : le Carmel. J’y suis restée pendant 13 ans. J’y ai rencontré ma supérieure, ancienne missionnaire en Chine, rentrée en France en 1951 pour cause de persécution contre les chrétiens ... Puis, à la recherché de mes origines juives, j’ai fréquenté la Synagogue pendant 15 ans . Par 2 fois, au sortir de la Synagogue, un chinois m’a donné un dépliant en me disant : ‘’ C’est pour la Chine’’. En lisant la documentation en francais-chinois, j’ai vu qu’une fois de plus il y avait persécution et torture par le PCC ...
  • Un prisonnier obtient la Loi en prison

    Xiao Hai est un jeune homme de 26 ans de la ville de Jixi. Il a tué un homme en le poignardant 26 fois. Il a été condamné à une « condamnation à mort retardée » pour homicide. En 2003, moi et lui sommes devenus amis en prison. Il m’a raconté qu’en 2000 il est sorti d’un train et lorsqu’il est sorti de la gare, il y avait une immense photographie posée par terre. « J’étais sur le point de marcher dessus, mais j’ai fait un bond pour l’éviter » dit-il. Mais, tout le monde marchait droit dessus. Plusieurs policiers se sont dirigés vers moi et m’ont arrêté en disant que j’étais du Falun Gong. J’ai finalement réalisé que la photographie était celle de votre Maître....
  • Comment j’ai rencontré Falun Dafa

    "Avant de rencontrer Falun Dafa, j'ai pratiqué pendant trois ans le Tai chi et aussi une sorte de Qi Gong, j'aimais bien, mais, au bout d'un certain temps, j'ai commencé à me poser des questions, le fait de pratiquer pour être en forme et vivre longtemps, ne me suffisait plus, je cherchais quelque chose de plus profond mais je ne savais pas comment et où la trouver...."
  • Après la souffrance vient le bonheur

    Je suis âgée de 74 ans et j'ai commencé à pratiquer le Falun Gong en 2004. Mon histoire sur la façon dont j'ai commencé à pratiquer est quelque peu inhabituelle...
  • Un rêve amène un nouveau pratiquant au Falun Dafa

    Une nuit en 2004, j'ai rêvé que je discutais avec une femme qui avait dans la trentaine. J'étais très agité et l’insultait. Et pourtant, elle était très aimable et me souriait sans dire un mot. Je me suis réveillé et j’ai pensé en moi-même que je devrais essayer de trouver cette personne pour lui faire des excuses.
  • L'expérience d’une mère scandinave en commençant à pratiquer le Falun Gong

    Depuis 1995, le Falun Gong s'est largement diffusé à travers l'Europe. De nombreux résidents des cinq pays scandinaves ont commencé à le pratiquer , chacun d'entre eux a une histoire unique sur comment il a rencontré la pratique et particulièrement comment le Falun Gong a amené de surprenants changements dans sa vie ...
  • Pratiquer le Falun Dafa m'a permis de vraiment comprendre la signification de la vie et de voir les principes de l'univers

    Un jour j'ai croisé le Falun Dafa. Zhuan Falun a répondu à tous mes doutes, et m'a permis de vraiment comprendre la signification de la vie et de voir les principes de l'univers. Vérité, Compassion, Tolérance ont commencé à purgé mon esprit et mon corps, a retirer l'anxiété que je ressentais, ils ont rempli ma vie et m'ont assuré que j'étais finalement sur le chemin du retour. Ce que le Falun Gong m'a donné est difficile à décrire avec des mots.
  • Après avoir appris le Falun Gong en prison, j’ai commencé une nouvelle vie

    Je suis un pratiquant de Falun Gong de Taiwan. Des activités illégales liées à mon addiction à la drogue m’ont conduit en prison. Là, j’ai eu la chance d’apprendre Falun Dafa et de commencer une nouvelle vie. J’aimerais exprimer mes remerciements sincères pour la bienveillance du Maître et les cœurs chaleureux des pratiquants qui n’ont épargné aucun effort et nous ont témoignés une compassion et une tolérance sans limites. Ils nous ont appris à retrouver le respect de nous même et permis de découvrir une véritable voie de cultivation.