Forum des pratiquants

Bénéfices de la pratique | Compréhensions et expériences de cultivation/pratique | Clarifier les faits/sauver les gens | Souvenirs inoubliables | Histoires - Opinions | Ma rencontre avec Dafa | Témoigner pour l'histoire | Conférences de Loi | Mots du coeur | Jeunes disciples

  • Histoire d’un nouveau pratiquant de Dafa de la campagne

    Son frère était aveugle d’un œil et sourd d’une oreille à cause d’une prescription médicale erronée lorsqu’il était jeune. Alors, elle a demandé à son frère: « Les caractères dans cette copie de Zhuan Falun sont si petits, peux-tu les voir ? » « Oui ! » Son ardent désir d’obtenir Dafa était évident. Étonnamment, comme il lisait, chaque caractère semblait être de plus en plus grand, aussi grand qu'il le voulait. Il a lu le livre à plusieurs reprises et il n'a pas voulu cesser de le lire pendant 2 jours. Il a dit à sa sœur cadette : « Pourquoi ne nous as-tu pas rendu visite plus tôt ? »
  • Valider la Loi dans l’état d’un vrai pratiquant

    Zhuan Falun est le livre qui explique systématiquement comment nous cultiver nous mêmes. En même temps qu’éliminer toutes sortes d’attachements, nous avons besoin d’étudier constamment Zhuan Falun de manière à utiliser les principes de la Loi pour nous juger nous mêmes, exposer nos insuffisances, et élever notre xinxing comme un tout. Donc, nous devons focaliser notre étude de la Loi sur Zhuan Falun si nous voulons solidement et rapidement faire des progrès dans notre cultivation.
  • Comment ma famille a passé les 20 juillet depuis 1999

    Pour un pratiquant de Falun Gong, le 20 juillet de chaque année a une signification spéciale depuis 1999. Le 20 juillet 1999, ma famille s’est rendue de nouveau à Beijing pour changer le statut de nos visas. Ce matin là, je suis allée pratiquer très tôt au point de pratique de l’Académie Chinoise des Sciences et j’ai appris que le gouvernement avait décidé d’interdire la pratique. J’ai senti que j’avais la responsabilité de faire savoir tous les bénéfices que j’avais tirés de cette merveilleuse méthode de cultivation. Je suis partie après avoir écrit un petit mot à mon mari qui dormait "Je vais faire appel au Bureau d’Appel. S’il te plait prend soin de notre enfant" ...
  • Lettre à un Ami

    Je ne te parle pas de croyance mais de principes moraux élémentaires. Que l’on croit en Dieu ou que l’on soit athée, nous devons d’abord nous identifier nous mêmes avec les principes élémentaires d’un être humain. Nous devrions tous nous identifier à la bienveillance et à la justice.
  • Une autre perspective du procès contre Jiang Zemin, des différentes activités de secours et d’autres questions

    Personnellement, je pense que nous devrions examiner le résultat voulu du point de vue de Dafa pour vérifier si certaines mentalités humaines ou si la sentimentalité y sont mêlées. Ensuite, nous devrions voir si le résultat réel est bien celui que demande Dafa lorsque nous faisons avancer certaines choses, et voir s’il n’y a pas eu de comportements influencés par la sentimentalité humaine.
  • Le point de vue d'un père sur comment être plus responsable envers les jeunes pratiquants de Dafa pendant la période de rectification de la Loi.

    J'ai deux garçons, âgés de huit et six ans. Quand ma femme et moi avons commencé la « cultivation », ils étaient trop jeunes et ne savaient pas lire. Comment pouvais je planter la graine de Dafa dans leurs cœurs ?
  • Histoire de mon enfance : un lama bouddhiste prédit que la Grande Loi se propagerait aujourd’hui aux quatre coins du globe

    Mon père avait cru au catholicisme, mais par la suite devint bouddhiste. Lorsque j’avais 4 ans en 1949, la "nouvelle Chine" fut établie sous la gouvernance communiste. Un jour, mon père m’amena dans un temple dans la banlieue nord de notre pays et parla du boudhisme avec le lama supérieu. Celui ci dit alors : « Après cette soi-disant ‘libération,’ les gens n’entendront plus parler du bouddhisme. Mais d'ici 50 ans une Grande Loi (Dafa) se propagera aux quatre coins du monde. Ceux qui cultiveront dans cette Grande Loi seront les plus fortunés. Même ceux qui auront l’occasion d’en entendre parler seront aussi bénis.
  • Réaliser l'importance de la bonté pendant la clarification de vérité

    "Au troisième interrogatoire, je les saluais toujours avec le sourire, "Vous encore. Comment allez vous?" Cette fois, ils ont dit, "Le fait est que nous ne voulons pas vraiment vous traiter de cette façon, mais parce que nous portons ces uniformes nous sommes obligés de faire ainsi." J'ai répondu, "vous devriez être responsable de vos propres actions. Un obus d'artillerie se fend quand il explose et ses éclats blessent au hasard des gens sur son trajet.On ne devrait se laisser ainsi utiliser par d'autres, car une personne, à la différence d'un obus, a un cerveau et peut penser" Ils ont tous ri et ont acquiescé."
  • Aux Pratiquants de Dafa d’Outre-Mer: Une Discussion concernant l’attention portée à la sécurité dans nos communications

    En fait, en tant que pratiquant de Dafa, ce n’est pas une question difficile que d’améliorer la conscience de la sécurité et garantir le travail ininterrompu de valider Dafa. La clé pour la conscience de la sécurité est liée à notre « cultivation » personnelle. Il est vraiment peu probable que des pratiquants de Dafa qui sont capables de se cultiver eux mêmes et véritablement maintenir des pensées droites et des actions droites à chaque moment aient des problèmes de sécurité.
  • Photos historiques : Pratique matinale à Jiaozhou, Place de l'Education Physique, le 22 mai 1999

  • Complexes d’infériorité

    Quand un pratiquant est capable de voir ses propres défauts et erreurs c’est le processus de regarder à l’intérieur, c’est un bien pour s’améliorer et s’efforcer d’avancer diligemment mais il ne s’agit pas de déterminer sa dernière extrémité ou de se limiter soi-meme.Nous ne devrions pas développer un attachement à cela non plus.
  • Lettre de Zhao Ming à l’Ambassadeur Américain d’Irlande

    D’après l’expérience de mon propre cas, il est très nécessaire de soulever la question de Charles Li aux plus hauts niveaux de tous les gouvernements démocratiques. Cela ne peut plus être reporté. Chaque moment dans une prison chinoise est une expérience d’un enfer sur terre. Nous ne pouvons pas laisser Charles Li expérimenter la même torture que j’ai subie. Je crois qu’il serait très utile que vous puissiez écrire une lettre au Président Bush et lui demandiez d’intervenir.
  • Quelques Expériences en Appelant la Chine pour Clarifier la Vérité

    Une fois, un policier, profondément empoisonné par la propagande, hurlait sur la ligne avec des mots irresponsables, « Falun Gong est… J’ai été témoin qu’ils ont tué leur femme, mère et enfant… » Je l’ai interrompu tout de suite, et lui ai dit sérieusement, « S’il vous plaît dites les choses avec votre conscience. Dieu observe. Etes vous sûr d’avoir dit la vérité ? Qui n’a pas de parents? Qui n’a pas d’épouse et d’enfant ? Vous devriez être sérieusement responsable de ce que vous dites. » Mon ton était sincère et plein de vertu majestueuse. A ce moment il y a eu un grand silence. Face au champ de pensées droites, les mensonges sont fragiles et faciles à exposer.
  • Irlande : Déclaration de Zhao Ming mettant en lumière Quatre années de Persécution contre le Falun Gong

    La campagne réussie pour ma libération a vraiment montré le pouvoir des appels pacifiques. S'il vous plaît ne considérez pas que le régime qui persécute les gens est puissant. S'il vous plaît ne considérez pas vos efforts comme mineurs ou insignifiants. Vous êtes pacifiques, mais vous êtes puissants ! Vos stylos et micros sont les armes. Vos lettres et remarques sont les balles. Quand vos coups de téléphone et vos lettres atteignaient le camp de travail où j'étais détenu, les gardes policiers étaient vraiment effrayés, parce qu'ils savaient que votre manière de respecter les droits de l'homme était correcte et ils savaient que leurs crimes de torturer des gens avaient été exposés à la communauté internationale!
  • Un élève diplômé de l’Université Tsinghua enseignant dans une université britannique se rappelle son expérience de l’appel du 20 juillet il y a quatre ans de cela

    Je me souviens qu’il y a quatre ans il y avait sur le campus de Tsinghua des centaines de gens, personnel et étudiants, qui pratiquaient chaque matin et chaque soir les exercices du Falun Gong. Des dizaines de milliers de jolis points de pratique comme celui-ci étaient largement répandus dans toute la Chine. La compassion la paix, la pureté et le charme des pratiquants de Falun Gong apportaient de la beauté aux gens tant et si bien que de plus en plus de gens comprenaient le Falun Gong et commencèrent à cultiver. Quel souvenir merveilleux et inoubliable ! Mais le sombre 20 juillet 99 secoua le campus de Tsinghua et le pays tout entier ...