4303 morts confirmées

  • M. Zhang Shunlong a été torturé et tué en garde à vue

    Le pratiquant de Falun Dafa M. Zhang Shunlong, 44 ans a été illégalement arrêté chez lui par les policiers du commissariat de police local de Liaoheyuan, torturé et tué dans la même journée. Son corps a été incinéré le 28 mai 2006 sans l’accord de sa famille. Sa femme, également détenue à l’époque, a été très perturbée par sa mort soudaine. Elle est devenue mentalement désorientée et a été libérée puis envoyée chez elle.
  • Madame Yang Yuhua est morte sous la torture au centre de détention de Daqing

    Une fois détenue dans ce centre, Madame Yang Yuhua a entamé une grève de la faim pour protester contre la persécution.Elle a subi beaucoup toutes sortes de tortures, le petit banc, l’alimentation forcée, les injures et les coups. Pendant l'alimentation forcée, le docteur de la prison, Qi Hong l’a frappée au visage et a introduit le tube pour l’alimenter de force par le nez . Elle a enduré une terrible douleur. Elle a mordu et cassé sept tubes d’alimentation qui lui avaient été insérés dans l’estomac. Le directeur du centre de détention a menacé d'utiliser un tube d’alimentation en métal pour la gaver. Cependant, elle est morte avant cela.
  • J’ai été forcé de m’accroupir pendant un an et j'ai été privé de sommeil pendant un mois dans le Camp de travaux forcés de Shijiazhuang

    Le pratiquant M. Wei Chaozong de Canzhou a été détenu dans l’Equipe 2, Division 2 où il a souffert toutes sortes de tortures sauvages et inhumaines. Il a été contraint de s’accroupir tout le temps. Les longues tortures ont endommagé ses organes internes. Il ne pouvait ni manger ni boire. Bian Shuqiang et certains autres gardiens ont emmené M. Wei hors du camp de travail. Il est mort exactement le jour suivant. Bian et son gang ont fabriqué une cause fictive de la mort de M. Wei, dans l’intention de se dérober à leurs responsabilités dans ce meurtre.
  • Les pratiquants M. Hong Fei et Mme Liu Shumin persécutés à mort par le policier Lu Ping et ses collègues à Qinhuangdao, Province du Hebei

    Le policier Lu Ping de la Division de Sécurité de l’Etat de Qinhuangdao, Province du Hebei a donné l’ordre au policier Wang Mingxue du Commissariat de police de Daonan et au directeur du comité de résidents M. Li d’entrer par effraction chez M. Wu Wenjin le 7 mars 2006 vers 20 h. Ils ont arrêté illégalement sept pratiquants chez M. Wu et les ont tabassés sans motif. Deux des pratiquants sont mort très peu de temps après.
  • La mort soudaine de Li Deyin, dans la prison pour femmes de Hunan

    Li Deyin aurait terminé de purger sa peine dans trois mois. Pourquoi des agents du " bureau 610" sont venus pour parler à Li Deyin? Qu'est ce qu’ils lui ont fait ? Pourquoi semblait-elle se porter bien à 10h00 du matin quand son mari l’a vue, mais qu’elle était incapable de parler et de penser logiquement à 13h00 dans l'hôpital ? Pourquoi y avait-il tant de policiers autour de sa maison après son décès ?
  • Mme Huang Yanli a été persécutée à mort dans la prison pour femmes de Nanjing, Mme Xue Shuy et d’autres sont dans un état critique

    Huang Yanli, moins d’une quarantaine d’années, a été détenue dans la section N°5 de la prison. Son érythème qui avait été guéri par la pratique du Falun Gong a réapparu en prison. Cependant, les autorités de la prison ne l’ont pas emmenée voir un docteur ni relâchée sur parole médicale, mais ils ont continué à l’enfermer jusqu’à ce quelle soit au seuil de la mort. Mme Guang est décédée quelques jours après qu’elle ait été finalement relâchée de prison.
  • Madame Tan Pingyun de la ville de Weifang, province du Shandong, est torturée à mort (Photo)

    Le 18 mai 2006, la pratiquante Tan Pingyun de la ville de Weifang, province du Shandong, a été torturée à mort par le deuxième camp de travail forcé pour femmes dans la province du Shandong. Elle avait 56 ans. Vers 11h40, le matin du 18 mai 2006, la famille de Mme Tan a reçu un appel téléphonique du camp de travail, lui informant qu’elle était en train de mourir et lui disant de se rendre à l’hôpital 148 pour la voir une dernière fois. Le camp a aussi mentionné que si la famille ratait cette occasion, ce ne serait pas la faute du camp de travail.
  • Vingt-trois (23) décès confirmés de pratiquants de Falun Dafa sous la persécution en Chine en avril 2006 (Photos)

    En avril 2006, 23 cas de pratiquants de Dafa en Chine continentale morts en raison de la persécution ont été confirmés. Parmi eux on compte 11 femmes pratiquantes dont 48% du total; neuf (9) pratiquants décédés sur 23, c’est à dire 39% des décès, avaient plus de 55 ans. La plus jeune était Mme Du Juan une docteure de 29 ans de la ville de Chongqing qui est décédée le 14 avril 2006. Seize (16) des 23 cas de mortalités ont eu lieu entre les mois de janvier 2006 et avril 2006 Cinq (5) pratiquants sont morts en avril 2006. Les statistiques des sites Minghui ont vérifié au moins 53 décès de pratiquants de Falun Gong en Chine continentale entre janvier et avril 2006.
  • Wang Jianguo est décédé ; son épouse est en détention et ses parents sont menacés (photos)

    Après que Wang Jianguo ait subit la torture brutale au commissariat de Nanjing, il a été transféré au centre de détention de la ville de Jilin, où il a été torturé en étant nourri de force. Il est mort le 10 avril 2006. Le 13 avril, la famille de Wang a monté une tente de deuil dans la cour de la famille. À l'entrée ils ont placé quelques panneaux expliquant les faits. Y étaient présentés deux récits contradictoires de la mort de Wang. Ils ont également affiché quelques questions concernant la mort de Wang Jianguo.
  • Six pratiquants de Falun Dafa des provinces de Yunnan, Hubei, Hebei et d’autres provenance meurent à cause de la persécution.

    Mme Shi Xizhi vivait dans la ville de Kunming, province du Yunnan. Elle a été dénoncée à la police comme pratiquante de Falun Gong et arrêtée chez elle en avril ou en mai de l’année 2003. Elle a été jugée secrètement, condamnée à quatre ans de prison et détenue dans la prison numéro 2 de la province de Yunnan. Tard dans la soirée du 8 mars, la prison a contacté la fille de Mme Shi Xizhi et l’a informée que sa mère se trouvait à l’hôpital de Gongren dans un état critique. Le lendemain matin, lorsque les membres de la famille sont arrivés à l’hôpital, Shi Xizhi était déjà dans le coma.
  • Li Tiejun meurt suite à la torture dans le camp de travail de Chaoyanggou

    Un groupe de gens a fait irruption dans la maison d'un pratiquant le 31 mai 2004 à 22 heures. Ils ont arrêté 11 pratiquants y compris Li Tiejun et sa femme. Un vieux pratiquant s'est évanoui, mais Yu Hongquan l'a injurié en disant que personne ne se soucierait de lui s'il venait à mourir.
  • M. Wang Jianguo a été persécuté à mort; la prison n°1 de la ville de Jilin n’a pas pu esquiver impunément ses responsabilités

    Au moment où les crimes commis dans le secret des camps de concentration chinois sont révélés et bouleversent les gens dans le monde entier, M. Wang Jianguo, pratiquant de Falun Dafa de la ville de Jilin a été persécuté à mort par le commissariat de police de Nanjing du district de Chuanying et par la prison n°1, dans la ville de Jilin. Le matin du 12 avril , 11 membres de la famille de M. Wang sont allés au bureau du directeur de la prison n°1 de la ville de Jilin. Le directeur adjoint Cong Maohua les a rencontrés. Cong leur a dit que Wang Jianguo était mort suite à sa malnutrition et sa grève de la faim. Il a dit également que la mort de Wang était considérée comme "normale" et que la prison ne pourrait en endosser la responsabilité.
  • Mme Tan Pingyin meurt dans le camp de travail de Wangcun – les autorités refusent la demande de la famille d’une autopsie indépendante

    Le 1er mai 2006, une nouvelle choquante est arrivée du camp de travail de Wangcun situé dans la ville de Zibo dans la province de Shandong. La pratiquante de Falun Dafa, Mme Tan Pingyun de la ville de Weifang a été torturée à mort mais la famille n’a pas eu l’autorisation d’emmener son corps. Les détails sont en cours d’investigation.
  • Certains détails entourant la mort de Yang Xiaojie, qui est mort après avoir souffert la torture dans la 4ème prison de la province du Hebei

    Yang Xiaojie de la ville de Shijiazhuang, province du Hebei, avait pratiqué Falun Dafa pendant plusieurs années. Il en avait bénéficié physiquement et spirituellement. Connaître Falun Dafa est merveilleux et ne nuit à personne ni à aucun pays, il a décidé de faire un pas en avant pour dire un mot juste pour le Falun Gong, de sorte que plus de personnes sachent la vérité au sujet de la persécution. Cependant et en conséquence, il a été condamné à onze ans de prison. En 2003, il a été détenu à la prison de Shijiazhuang Beijiao. En prison, la police a utilisé tous les moyens cruels pour le forcer à abandonner sa croyance, sa conscience, et ses principes élémentaires en tant qu'être humain.
  • Davantage d’information sur la façon dont Li Fengqin, pratiquante de Dafa, a été persécutée à mort

    La pratiquante de Dafa, Mme Li Fengqin, 54 ans, était une personne bienveillante et bonne. Afin d’obtenir des éloges et un gain personnel, les gardes de la prison l’ont persécutée à mort. Le principal responsable est le groupe de Zhang Deqing de l’Equipe de la sécurité nationale du Bureau de la sécurité publique de Yushu dans la province de Jilin.