Appels pacifiques, Evénements locaux

  • Russie : Révéler les crimes du Parti communiste chinois (PCC) à St Petersbourg

    Des pratiquants de plus de dix villes incluant Moscou, Kiev et Pyaqigorsk, se sont rassemblés à St. Petersbourg du 10 juin au 12 juin 2006. Ils ont tenu une manifestation sur la Place Pushkin dans le centre ville afin d'exposer les crimes brutaux de la persécution du Falun Gong.Une atmosphère empreinte de droiture s'est formée. L'évènement a attiré l'attention de nombreuses personnes, jeunes, enfants et plus âgés.
  • Les médias allemands prêtent attention à l’arrestation de Wang Xiaoyan en Chine

    Le 15 juin, le journal 'Gens de Leipzig' en Allemagne a publié un article intitulé “Sa vie est en danger”, rapportant la nouvelle que la femme d’un étudiant chinois à l’étranger a été kidnappé parce qu’elle pratique le Falun Gong. L’article parle de Zhentong Zhang, 38 ans, originaire de la ville de Dalian en Chine et qui étudie aujourd’hui la Communication et la technologie à l’Université de Leipzig. Le 27 mai, la femme de Zhentong Zhang s’apprêtait à partir au travail lorsqu’elle a été kidnappée par des policiers devant chez elle.
  • Allemagne : Les pratiquants de Braunschweig mettent en scène le prélèvement d'organes de pratiquants en Chine

    Le 26 mai, nous avons dressé un stand d'information dans le centre ville de Braunscheig afin de faire connaître aux gens comment le Parti communiste en Chine prélève les organes de pratiquants de Falun Gong vivants pour le profit. A cette fin, nous avons fait des simulations de torture et de scènes d'opération de prélèvement d'organe. Une jeune femme trouvant les scènes très puissantes a dit : "De nos jours il faut vraiment faire quelque chose de radical pour obliger les gens à s'arrêter et capter le message, non ? "
  • Autriche : Discours donné par le président de l'Association culturelle et d'art ARS CARA, hôte de l' exposition d'art Vérité, Compassion, Tolérance à Vienne

    "Aujourd'hui tout le monde est intéressé par la Chine, tout le monde veut une part du gâteau de la Chine. Tout le monde veut faire commerce avec la Chine et personne ne veut se brûler les doigts s’agissant des droits de l'homme en Chine. Tout le monde veut se tailler un marché et on repousse la situation des droits de l'homme sous le tapis. Par conséquent, nous voulons exposer les problèmes des droits de l'homme ."avec notre art et dire à tout le monde que les droits humains sont violés en Chine.
  • Le plus grand journal d’Islande publie la lettre d’un pratiquant dénonçant les atrocités commises par le Parti communiste chinois

    "Le commissaire spécial du Parlement a jugé illégal, le traitement des fonctionnaires envers les pratiquants de Falun Gong durant la visite de Jiang Zemin en Islande en été 2002. Quatre ans ont passé. Il est encore délicat pour les autorités d’Islande de corriger les erreurs commises, par exemple, en adoptant une position claire sur les atrocités récentes du Parti Communiste Chinois (PCC) dans la persécution des droits de l’homme. Le régime du PCC, qui a pris entre soixante et quatre vingt millions de vies en période de paix, profite, dit-on, d’organes prélevés sur des personnes en vie".
  • Royaume Uni : Les gens de Cambridge soutiennent l’enquête sur les atrocités du PCC

    Le 18 juin 2006, les pratiquants de Falun Gong à Cambridge ont pris part à une fête de charité locale durant laquelle ils ont eu l’opportunité de dénoncer le commerce illégal du Parti communiste chinois, d’organes récoltés sur des pratiquants de Falun Gong assassinés. Les pratiquants étaient souvent encore vivants lorsque cela a eu lieu et leur corps ont été ensuite incinérés pour détruire les preuves. La population locale a signé les pétitions demandant une enquête indépendante sur ces atrocités.
  • Allemagne : les gens sont consternés face au commerce illégal d’organes prélevés

    "Qu’est-ce que c’est ? " En pleine zone piétonne, un homme en blouse de chirurgien se tenait derrière un homme saignant sur une table d’opération. A côté de lui il y avait une cage, dans laquelle une personne chinoise était emprisonnée. Autour, des posters et des panneaux avec une information explicative. Les piétons ont pu voir une telle scène à Hanovre le 27 mai. Beaucoup se sont arrêtés, ils ont regardé et posé des questions.
  • Autriche: Le discours du Maire de Payerbach à l'Exposition d'Art "Vérité, Bonté, Patience en faveur des droits de l’homme

    "Veuillez regarder ces tableaux. Prenez votre temps ! Chacun raconte une histoire, une histoire qui se passe en Chine et qui continue à se passer. Ces tableaux vous en disent plus que ne peut le faire n'importe quel reportage de média dans le monde. Permettons à ces images d' avoir un effet durable sur nous tous, et rentrons chez nous avec l'intention de toujours et partout, et pas seulement en Chine, nous lever contre les violations des droits de l'homme."
  • Le journal danois Politiken fait un reportage sur le commerce d’organes prélevés sur les pratiquants de Falun Gong vivants, par le PCC.

    " Un haut-fonctionnaire chinois a officiellement admis que la plupart des organes ont été prélevés sur des prisonniers exécutés. La loi actuelle en Chine a décrété que les donations d’organes doivent être prouvées par un accord du prisonnier lui-même. Mais on sait peu si la loi a été mise en œuvre. Il a été rapporté de façon répétée que les organes des prisonniers exécutés ont été prélevés pour être vendus, sans l’accord de leur famille. Le groupe de méditation Falun Gong a déclaré que les pratiquants en Chine ont été emprisonnés dans 36 camps de concentration où leurs organes ont été prélevés, alors même que certains sont encore en vie"
  • Suède : Dénoncer le prélèvement d’organes sur des pratiquants du Falun Gong vivants et soutenir les onze millions de personnes qui ont démissionné du PCC

    Les pratiquants de Falun Gong de Suède et des volontaires du Centre d’Aide à la démission du PCC de Suède ont tenu une activité à Odenplan plaza au centre de Stockholm pour soutenir les onze millions de démissionnaires du Parti communiste chinois (PCC). Afin de révéler la brutalité du Parti communiste chinois, les pratiquants ont simulé les prélèvements d’organes sur des personnes vivantes.
  • Une station de TV allemande diffuse à deux reprises un reportage sur les crimes de prélèvement d'organes de pratiquants de Falun Gong par le Parti communiste chinois

    Le 23 mai et le 13 juin 2006, Offene Kanal, la station de TV publique de Berlin a par deux fois diffusé des programmes sur les crimes du PCC qui prélève des organes sur des pratiquants de Falun Gong vivants. La première diffusion a duré une heure et la deuxième une demie heure. Avant la diffusion du programme, le présentateur avait reçu un message du bureau du Premier Ministre déclarant que des fonctionnaires du bureau du Premier Ministre chargés des médias regarderaient le programme.
  • Russie : Présenter le Falun Gong et dénoncer la persécution à Arkhangelsk Oblast

    Du 11 au 13 juin 2006 les pratiquants du Falun Gong d’Arkhabgelsk Oblast ont participé à un festival local intitulé “Rêves en papier”. Les pratiquants ont monté un stand et ont disposé des fleurs de lotus en papiers colorés faites à la main. Ça été une bonne occasion pour présenter la pratique à la population locale. Les jolies fleurs de lotus en papiers ont été applaudies et ont reçu une récompense. Une petite fleur de lotus peut faire ressortir le coté bienveillant d’une personne. Beaucoup de gens bienveillants ont condamné le terrorisme d’état du Parti communiste chinois.
  • Un député du Royaume Uni réagit aux crimes de prélèvements d’organes par le PCC

    "Je ferai tout ce qui est en mon pouvoir pour mettre fin à ces pratiques. Une question clé qui pourrait permettre d’aborder les abus des prisonniers et d’autres questions des droits de l’homme est la possibilité pour Amnesty International et d’autres organisations des droits de l’homme de pouvoir se rendre en Chine, de rencontrer les gens et de faire des rapports. J’exhorte le Ministre qui répondra lors du débat à soulever ces questions et d' autres ayant trait aux droits de l’homme quand il visitera la Chine dans un avenir proche. "
  • Allemagne : Un soutien continuel pour les démissions du Parti communiste chinois à Munich

    Quand les gens ont appris les nouvelles choquantes des prélèvements d’organes sur des pratiquants du Falun Gong vivants par le PCC, ils ont condamné ces atrocités barbares. Certains ont dit au journaliste qu’ils ont signé la pétition afin d’aider à mettre fin à ses actions horribles et en même temps pour rappeler à la société occidentale qu’il ne faut pas faire passer les intérêts économiques avant les droits de l’homme.
  • Suède : Une Conférence sur les droits de l’homme appelle à une enquête approfondie sur le vol d’organes humains par le PCC

    Le 19 juin 2006 une ONG de Suède la SHRIC (Défendre les Droits de l’Homme en Chine) a tenu une conférence de presse sur les droits de l’homme intitulée " Les droits de l’homme et l'avenir de la Chine" à l’ABF-Huset à Stockholm. Sur une proposition de l’activiste des droits de l’homme M. Chen Shizhong et de la personne responsable du siège du Parti démocratique chinois des exilés d’outremer, M. Xu Wenli, des dizaines d’intellectuels et d’experts assistant à la conférence ont passé une résolution demandant une enquête approfondie sur le prélèvement d’organes par le Parti communiste chinois et le retrait des accusations portées contre Wang Wenyi.