France - Raconter les faits et faire appel pour la justice

Un pratiquant occidental de France

Le dimanche 7 septembre 2003, les pratiquants de Falun Dafa français ont passé la journée avec Mme. Dai Zhizhen, une pratiquante chinoise dont le mari est mort en juillet 2001 suite à la persécution de Jiang Zemin.

Plaignante dans le procès intenté contre Jiang Zemin en Belgique, elle fait le tour du monde pour clarifier les faits de la persécution aux médias du monde entier.

Le matin du 7 septembre, arrivée en France depuis quelques jours, de nombreux médias l’ont interviewé. Le matin, lors de la pratique collective dans un grand parc parisien, de nombreux journalistes de télévision sont venus et lui ont posé des questions. Ils ont aussi interviewé de nombreux pratiquants, et sont restés au total plus de deux heures en leur compagnie. Ils étaient très choqués par la persécution en Chine, et ont promis qu’ils feraient leur possible pour bien expliquer la persécution et la diffamation que subissent les pratiquants de Falun Gong aux téléspectateurs français.


L’après midi, Mme. Dai est allée dans le quartier chinois à Paris, où elle a raconté la persécution de son mari, le pourquoi de sa plainte contre Jiang Zemin, et la vérité du Falun Dafa. Les Chinois qui passaient étaient très attentifs, certains d’entre eux ont attentivement écouté le discours en chinois, puis en français ; et nombre d’entre eux ont pris des documents de clarifications pour les distribuer autour d’eux.


Un journaliste de la RFI a interviewé Mme. Dai sur place et a fait un reportage. Un journaliste venant d’Algérie et travaillant avec de nombreux médias parisiens a déclaré : « Je souhaite de tout cœur contribuer à ce que ces atrocités cessent. Je recevrais Mme Dai quand elle voudra et ferait en sorte de publier son témoignage dans le journal. Tenez-moi au courant de vos prochaines activités, car je souhaiterai aussi y participer. »

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.