France : les pratiquants de Dafa se sont rassemblés devant l'Ambassade de Chine pour faire appel contre la persécution

Après la parade des 19 et 20 juillet, l'après midi du 21, les pratiquants de différentes régions de France ont participé à des activités devant l'Ambassade chinoise pour protester contre quatre ans de persécution par le régime pervers de Jiang. Les pratiquants ont dit les faits aux passants et exposé les mensonges ; ils ont appellé les citoyens français à soutenir le procès contre Jiang Zemin et aider à arrêter la persécution.

    

Des médias chinois et français sont venus couvrir les activités. Deux reporters d'un site internet créé par des étudiants ont eu une longue conversation avec les pratiquants. Après avoir compris la vérité à propos du Falun Gong, ils ont exprimé leur désir de ne pas seulement rapporter les activités d'aujourd'hui mais aussi d'écrire une thèse sur le Falun Gong.

Après avoir lu les imprimés de Dafa, une dame a demandé, "Pourquoi la Chine veut elle réprimer le Falun Gong ? à part sa méthode de "cultivation" y-a-il quelque théorie ou pensée derrière le Falun Gong ?" Un pratiquant a répondu, "les principes du Falun Gong sont Vérité, Compassion et Patience, ce sont les trois principes qui guident les pratiquants ..." Avant même qu'il n'ait fini la remarque, la dame l'a interrompu, "Oh, alors c'est ce qu'est le Falun Gong. N'est-ce pas en totale contradiction avec la pensée des communistes ?!"


    

Du à l'interférence, les pratiquants n'ont pas pu lire leur déclaration au micro. Mais aucune interférence ne peut changer la détermination des pratiquants à dire la vérité et exposer le mal. Plus de dix pratiquants ont lu la déclaration ensemble à voix haute en chinois et en français ; le bruit des voitures qui passaient s'est aussi atténué et la voix de justice a pu se faire entendre clairement.


Version chinoise disponible à
http://www.yuanming.net/articles/200307/22588.html

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.