Histoires de chinois s’éveillant aux faits

Un agent de police en civil s’eveille à la vérité: “ ça m’est égal de perdre mon travail”

Un jour un agent de police en civil rencontra un pratiquant de Dafa par hasard dans la rue, le pratiquant de Dafa lui donna un tract de clarification de la vérité. Le policier dit au pratiquant, « savez vous qui je suis ? je travaille au département de police de la ville et je suis désigné pour capturer les pratiquants du Falun Gong. » Le pratiquant dit, « c’est génial. J’ai toujours voulu parler à la police mais je n’ai jamais eu cette chance. Je suis heureux de vous rencontrer aujourd’hui. La police persécute les pratiquants de Dafa, ce n’est pas permis par les principes célestes. Il y a une liste de personnes sur les tracts avec leur noms et adresse, elles sont tous vraies. » Le policier dit, « cela paraît vrai, cette photo montre vraiment que Jiang a été critiqué par les islandais pour la persécution du Falun Gong. Bien, je prétendrais n’avoir rien vu lorsque je verrai des pratiquants du Falun Gong poser des posters et distribuer des tracts dans le futur. Je me moque de perdre mon travail, c’est mieux que de souffrir d’une rétribution karmique et d’être blamé par le public plus tard. Merci de m’avoir rappelé à l’ordre. »

“le Falun Gong est absolument innocent”

Un dimanche où j’étais de permanence à mon travail une personne est rentrée dans la pièce et a discuté avec moi. J’ai aussitôt commencé à lui parler de la vérité à propos du Falun Gong, il m’a interrompu, « vous n’avez pas à me le dire, je le sais, le Falun Gong est absolument innocent. »


Traduit de l'anglais
http://www.clearharmony.net/articles/200307/14033.html

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.