République tchèque : Collecte de signatures dans trois villes, appelant à la fin de la persécution

Les 6, 8 et 9 août 2012, les pratiquants de Falun Gong ont organisé une collecte de signatures dans trois villes de la République tchèque: Plzen, Beroun et Pribram. Ils ont condamné le PCC pour sa persécution du Falun Gong et demandé à la Commission des droits de l’homme et des affaires étrangères du Senat ainsi qu’à la Chambre des représentants au Parlement de la République tchèque de soutenir et promouvoir la motion pour mettre fin à la répression du Falun Gong. De nombreux Tchèques ont signé la pétition et ont condamné les atrocités commises par le PCC après avoir été informés de la persécution. Selon le Daily Beroun, plus de 70.000 personnes en République tchèque ont signé une pétition contre la persécution.


Pribram

Les gens apprennent la vérité à propos de la persécution dans le centre-ville de Pribram

Dans le centre-ville de Pribram, un monsieur du nom de Peter, originaire d’Israël, a appris la persécution et a pris l’initiative d’aider à distribuer des dépliants de clarification de la vérité à l’hôpital local et au gouvernement municipal. Il a dit aux pratiquants que le gouvernent municipal allait faire des copies et les distribuer aux villages voisins.


Ayant appris que les pratiquants de Falun Gong en Chine sont cruellement persécutés parce qu’ils refusent de renoncer à leur foi en Authenticité-Compassion-Tolérance, une vieille dame est restée longtemps devant les panneaux d'information avec les larmes aux yeux. Elle a murmuré: “Oh, comme c'est terrible! ” et a proposé d'envoyer les informations de clarification de la vérité dans les écoles médicales locales.


Un vieux monsieur, poussant sa bicyclette, s’est dirigé vers les pratiquants de Falun Gong. Il leur a dit qu'il aimait beaucoup la Chine et avait une relation prédestinée avec la Chine, même s'il n'avait jamais été là-bas. La vérité concernant persécution du Falun Gong ne l’a pas quitté pendant de nombreuses heures au point de ne pas pouvoir déjeuner. Il a ressenti une vague de tristesse l’envahir. Après avoir signé la pétition pour mettre fin à la persécution, il a continué à venir pour prendre soin des pratiquants jusqu'à la fin de l'événement.


Beroun

Le Beroun Daily a couvert le sujet de la persécution du Falun Gong

Les activités de collecte de signatures ont été tenues près de la porte de la ville de Prague au centre-ville de Beroun. Le 10 août, le Beroun Daily a couvert la campagne de signatures et la persécution du Falun Gong par le PCC.


Le reportage disait: Quiconque entend parler de la persécution du Falun Gong est choqué par le fait que les pratiquants de Falun Gong en Chine ont été envoyés dans des camps de travail et des prisons. Selon le Groupe des droits de l’homme du Falun Gong il y a plus de 40.000 cas enregistrés de torture et plus de 3.500 cas enregistrés de décès suite à la persécution. David Kilgour, ancien membre du Parlement canadien, et David Matas, avocat canadien des droits de l’homme, ont publié dans le résultat de leurs enquêtes que des dizaines de milliers de pratiquants de Falun Gong sont morts suite à des prélèvements de leurs organes vitaux alors qu'ils étaient encore en vie. Mme Jana, choquée par les photos exposées a déclaré: “Je suis triste de voir que des gens peuvent être sauvagement torturés à cause d’une pratique de méditation. C’est juste comme les persécutions des siècles passés. Comment peut-on laisser un tel crime (la persécution du Falun Gong) se produire dans notre monde moderne sans aucune punition? ” Mme Jana et son amie ont signé la pétition


Plzen

A Plzen les gens signent l’un après l'autre la pétition pour condamner la persécution du Falun Gong

Plzen est la plus grande ville des trois avec une population de 170.000 habitants. La célèbre bière Plzen est devenue la spécialité de la ville. Dans la rue piétonne, quelques pratiquants ont mis en place des panneaux de clarification de la vérité, et d’autres ont distribué des dépliants aux passants. De nombreuses personnes ont non seulement signé la pétition pour mettre fin à la persécution du Falun Gong, mais ont également exprimé le souhait d'apprendre la pratique.


Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.

Contacter les éditeurs :
chrisfym@fldf.be

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.