Amnesty International en République Tchèque appelle à libérer les pratiquants de Falun Gong illégalement détenus

Une pratiquante de Falun Gong, Mme Jin Zhaoyu, a été invitée par Amnesty international à venir à Prague en République tchèque le 21 mai, afin d'aider à secourir sa mère, Mme Chen Zhenping, en but à la persécution du Parti communiste chinois (PCC) en Chine; Avec des pratiquants locaux, Mme Jin a remis une lettre d'appel à l'Ambassade chinoise, appelant à la libération de sa mèreillégalement détenue et présenté des peluches, symbolisant la relation entre mère et enfant.

Gabriela Bartova, Coordinatrice d'Amnesty International en République tchèque, a déclaré devant l'ambassade de Chine, que les enfants des pratiquants de Falun Gong se retrouvent séparés de leurs parents de cette façon (parce que ces derniers sont illégalement détenus) et qu'ils étaient là pour présenter ces peluches et dire au PCC de les garder et de rendre les parents chinois détenus à leurs enfants.

Les pratiquants, Mme Jin Zhaoyu inclue, sont entrés dans le bâtiment del 'Ambassade chinoise, mais le personnel de l'ambassade leur a envoyé un policier et a refusé d'accepter les peluches et la lettre demandant la libération de Mme Chen Zhenping.

Pepa Nos, célèbre auteur parolier tchèque était présent. Il a commenté la persécution brutale du Falun Gong en dépit du fait que le régime communiste chinois déclare publiquement soutenir l'humanité et les principes élémentaires de la nature humaine. " Si le régime du PCC menace son peuple de cette façon, comment traiteta-t-il les gens des autres pays dans le futur ? Si nous ne pouvons pas arrêter ces atrocités qui ont de loin dépassé celles des Nazis, et tous les autres pays communistes dans le monde, alors chaque citoyen dans notre pays fera bientôt face à des conséquences impitoyables et horribles en raison de leur indifférence.”

Mme Jin Zhoayu a dit que l'épreuve de sa mère est emblématique des expériences de dizaines de milliers de pratiquants de Falun Gong illégalement détenus en Chine. Elle a appellé la communauté internationale à tendre une main secourable. Elle a dit "J'espère que les gouvernements et les médias dans tous les pays prêteront attention au cas de ma mère, aideront la secourir, et à faire relâcher tous les pratiquants de Falun Gong, mettront fin à la persécution et réhabiliteront le nom du Falun Gong.


Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.

Contacter les éditeurs :chrisfym@fldf.be

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.