L'ingénieur en architecture M. Lu Qiqi a été brutalement persécuté à la Prison de Beijiang dans la Province du Guangdong

Dans la Prison de Beijiang dans l'agglomération de Shaoguan, Province du Guangdong, les autorités carcérales ont privé les pratiquants de sommeil dans le but de les forcer à renoncer au Falun Gong. Ci-dessous sont les heures de sommeil de M. Lu Qiqi enregistrées d'août à octobre 2011 :

31/8-/1/9: 0 heure
2/9: 5 heures
3/9-8/9: 0 heure
9/9-12/9: 3 heures
13/9-18/9: 1 heure
19/9-28/9: 3 heures
29/9: 6 heures
30/9: 3 heures
1/10-5/10: 0 heure
6/10: 3 heures
7/10-9/10: heure
10/10: 3 heures

L'enregistrement des heures de sommeil de M. Lu montre la cruauté de la persécution en prison. Le 13 et le 28 septembre 2011, M. Lu n'a été autorisé à dormir que quatre heures. Il est devenu très faible avec l'esprit confus. Pas mal de ses cheveux sont devenus blancs.

M. Lu Qiqi qui est né en mars 1963, était un ingénieur en architecture très respecté. Il a été arrêté le 12 janvier 2008 dans le District de Bao'an dans l'agglomération de Shenzhen, et détenu dans le Centre de Détention de Bao'an. Il a été ensuite condamné à quatre ans de prison.

M. Lu a été envoyé à la Prison de Jiangbei le 23 avril 2009. Deux prisonniers ont reçu l'ordre de le surveiller. Il n'a pas été autorisé à lire, parler ou s'assoir sur le lit. Les gardiens essayaient de trouver toutes les "faiblesses" des pratiquants, et les utilisaient pour les forcer à renoncer au Falun Gong. Ils employaient aussi ceux qui avaient abandonné le Falun Gong pour tromper les autres pratiquants qui étaient également forcés de regarder des vidéos qui diffamaient le Falun Gong.

M. Lu a été soumis à la forte pression des sessions de lavage de cerveau pendant plus d'un an, incluant des mois d'"étude" intensive. A partir de janvier 2011, il a été torturé physiquement. Il a été privé de sommeil et forcé de s'assoir sur un petit tabouret pendant de longues périodes de temps. On lui a dit qu'il ne serait pas relâché avant qu'il ne renonce au Falun Gong.

D'août à octobre 2011, il a été maintes fois soumis à la privation de sommeil. Il a été une fois privé de sommeil pendant cinq jours et cinq nuits sans interruption. Une autre fois il n'a été autorisé à dormir que seulement quatre heures sur une période de plus de deux semaines. En résultat, son esprit est devenu confus. Les fonctionnaires de la prison l'ont alors forcé à renoncer au Falun Gong alors qu'il était extrêmement fatigué. M. Lu a fait ce q'ils lui demandaient avec un esprit confus. Il est toutefois revenu sur sa déclaration, lorsqu’il a pu y réfléchir avec l’esprit plus clair.

Le 10 août 2011, lorsque les fonctionnaires des services de la justice de la province sont venus inspecter la prison, M. Lu les a informé des crimes que le chef de division de la prison Huo (nom donné inconnu) et d'autres gardiens avaient commis, incluant la torture physique des prisonniers. Huo s'est plus tard vengé et a utilisé différentes méthodes pour forcer M. Lu à renoncer au Falun Gong, incluant la torture. M. Lu a été soumis à de longues périodes de privation de sommeil et forcé de s'assoir sur un petit tabouret pendant longtemps. Ils ont également blessé ses jambes avec des objets lourds, l'ont pincé, lui ont irrité les yeux avec une espèce de drogue, lui ont enfoncé des objets dans les narines et les oreilles, et lui ont piétiné les orteils. Ses jambes montraient encore des marques de blessures quatre mois plus tard.

Quatre mois plus tard, les jambes de M. Lu montraient encore des traces de blessures

M. Lu a été libéré le 11 janvier 2012.

Version chinoise disponible à :
http://www.minghui.org/mh/articles/2012/3/12/建筑工程师遭广东省北江监狱残酷迫害(图)-254136.html

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.

Contacter les éditeurs :
chrisfym@fldf.be

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.