La police de la province de Jiangxi tue un pratiquant de Falun Dafa Chen Jianning (Photo)



La famille de Chen Jianning


La sous-station de police de la commune de Shidu dans le comté de Wuning province de Jiangxi a arrêté le pratiquant Chen Jianning et sa femme le 28 août 2002. Ils les ont brutalement torturés et ont directement causé la mort de Chen Jianning.

Le pratiquant de Falun Dafa Chen Jianning était un résident du comté de Wunning, province de Jiangxi. Il apprit Falun Dafa en 1996 bénévolement enseigna les exercices du Falun Dafa. Il passait beaucoup de son temps à étudier et promouvoir Falun Dafa. Le nombre des sites de pratique augmenta de un seulement dans son village à plus de dix dans plusieurs communes voisins. Il enseignait les exercices aux nouveaux pratiquants. Il lisait l’ouvrage essentiel du Falun Gong, le Zhuan Falun, aux pratiquants qui ne pouvaient pas lire. Il envoya aussi des livres aux pratiquants qui ne pouvaient pas les acheter. Lorsqu’il établit le premier site de pratique, il fournit un radio-cassette qu’on lui avait offert comme cadeau de mariage. Il emmenait souvent les autres pratiquants propager Falun Dafa dans d’autres villages, communes, villes et comtés. Il se disciplinait bien lui-même tout en traitant les autres avec bonté. Il cultivait solidement Falun Dafa selon les principes de « Vérité- Compassion-Tolérance ». Il était très respecté et devint assistant pour le site de pratique de Jiujiang. En même temps, les paroles et actions d’autres pratiquants de Falun Gong affectaient aussi les résidents. Il y avait moins en moins de disputes au village. Le bien-être spirituel de tout le village s’améliora beaucoup. Cheng Jianning fut élu pour être un des chefs du village.

Mais après le 20 juillet 1999, ce jeune homme qui était aimé par les pratiquants locaux et les résidents fut arrêté, torturé et condamné à une amende par la sous-station de police de la commune et par les services de police du comté de nombreuses fois. Finalement ils le battirent à mort.

Il avait l’intention de faire appel à Beijing en mars 2000, mais il fut arrêté et détenu illégalement dans les services de police du comté pendant plusieurs ois. Il souffrit toutes sortes de torture et fut finalement relâché après qu’ils lui aient extorqué 5.000 Yuan [500 Yuan est la salaire moyen d’un ouvrier urbain en chine.]

Chen Jianning ne s’était pas complètement remis de la torture lorsqu’ils l’arrêtèrent de nouveau pendant le Festival de Printemps de 2001. Il fut emmené au département de police du comté encore une fois et méchamment battu. Sa famille emprunté 4.000 Yuan et supplia le poste de police de le laisser partir. Quatre mois plus tard il le relâchèrent, il était encore incapable de travailler aux champs.

Cette année là sa famille eut une grosse récolte de raison. Le gouvernement du comté envoya des gens filmer et ils fabriquèrent l’histoire qu’il était devenu riche en étudiant certaines techniques scientifiques après avoir abandonné le Falun Gong. Chen Jianning refusa de coopérer avec eux lorsqu'il appris leurs intentions.

Le 4 mars 2002, la sous-station de la commune l’arrêta encore une fois et le roua de coups. Lorsqu’ils tomba inconscient sous les coups, la police l’arrosa d’eau froide. Après que le chef du village ait découvert ce qui se passait, il donna 3.000 Yuan à la police pour qu’ils relâchent Chen. Chen Jianning avait beaucoup maigri suite à leurs traitements brutaux.

Le 28 août 2002, la commune envoya un policier du nom de Dong pour les emmener lui et sa femme. Tang Meifen, sa femme, était elle aussi pratiquante de Falun Dafa. Le policier n’eut pas la moindre attention pour le garçon de sept ans qui resta seul à la maison.

Dans la sous-station du comté, Dong tortura inhumainement Chen Jianning. Lorsqu’ils emmenèrent Chen Jianning au poste de police du comté, tous les policiers dans les voitures virent les contusions de Chen Jianning. Il y en avait sur tout son corps. IL respirait faiblement.
Au poste de police, la police mauvaise continua à torturer Chen Jianning. Chen refusant de renoncer à sa croyance, il fut battu à mort.

Afin de couvrir les faits du meurtre, la police jeta Chen Jianning par la fenêtre du 6ème étage des services de police du comté. Ils voulaient que les gens pensent que Chen avait sauté. Après quoi, ils changèrent les vêtements ensanglantés de Chen. A ce moment Chen Jianning avait 3.400 Yuan sur lui. Peu apèrs la police l’envoya aux pompes funèbres pour la crémation.

Au même moment, la sous-station de la police communale torturait aussi la femme de Chen, Tang Meifen. Quatre heures après que le corps de Chen Jianning soit incinéré, Tang Meifeng fut relâchée. Elle ne découvrit que plus tard que son mari avait été tués.

Les services de police n’ont pas puni le policier Dong, mais l’ont transféré de la sous-station de la police communale de Shidu à celle de Chuanwei.
Une personne bienveillante et respectée a été tuée pour sa croyance en “Vérité, Compassion, Tolérance.” C’est un autre exemple de la persécution sanglante des pratiquants de Falun Gong par le régime de Jiang.

http://www.clearwisdom.net/emh/articles/2003/3/2/32771.html
Traduit de l’anglais

Published : Monday, 3 March 2003

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.