Soumis pour la Conférence européenne 2011 de partage d’expériences : Coopérer avec les compagnons de pratique dans le projet de l’Exposition Zhen Shan Ren

Salutations Maître vénéré: Salutations compagnons de pratique

J'aimerais partager avec vous quelques réflexions sur comment mieux coopérer ensemble et sauver les êtres de façon plus efficace. J'aimerais également partager des expériences vécues au moment d'aider le projet Zhen Shan Ren.

L'Art de Zhen Shan Ren est très puissant pour sauver les êtres. La différence qui se manifeste chez les personnes entre avant et après avoir vu les peintures est vraiment magnifique. Cette année à la plupart des expositions on compte en moyenne 3000 personnes de diverses nationalités qui ont été sauvées chaque fois et en seulement quelques semaines. Chaque ville a aussi été nettoyée dans d'autres dimensions.

Donc, je sens que nous devons atteindre un certain critère avant de pouvoir participer pleinement et Maître arrangera des occasions pour notre amélioration. Notre cultivation personnelle est très importante. Jusqu'au moment de l'Exposition Zhen Shan Ren cette année, j'avais bien conscience depuis un certain temps de l'état de stagnation dans lequel se trouvait ma cultivation mais pour autant, je n'arrivais pas à faire des avancées significatives. La raison en était que je n'arrivais pas à comprendre à quel point la cultivation est sérieuse ainsi que notre responsabilité en tant que disciples de Dafa de la période de la rectification par la Loi.

Notre état de cultivation va de pair avec notre efficacité à sauver les êtres. Au fur et à mesure du déroulement de l'exposition, nous sommes devenus de plus en plus diligents dans les trois choses que Maître nous a demandé de faire chaque jour et aussi pour trouver le temps pour faire tous les exercices en entier. Ceci a eu un effet très positif. Le premier matin où nous avons fait les exercices après une longue période où nous ne les avions pas faits, à peine sortie de la maison, quelqu'un est venu tout de suite au-devant de moi comme si nous nous connaissions de longue date. J'ai pu lui clarifier la vérité aussitôt et lui donner un dépliant. Nous avons aussi découvert que quand nous allions faire la promotion de l'exposition dans d'autres quartiers sans même l'avoir demandé de nombreuses personnes nous ont aidés dans ce que nous avions à faire. Nous étions en mesure de clarifier la vérité plus largement. Quand notre cultivation est solide, Maître et les Divinités droites nous guideront et nous soutiendront pleinement dans ce que nous devons accomplir.

Un jour, avant de faire les exercices le matin j'ai lu la nouvelle conférence du Maître : " Les disciples doivent impérativement étudier Fa"et j'ai eu la pensée suivante "Ce Fa est précieux. Je devrais faire de mon mieux pour me concentrer lors de l'étude de Zhuan Falun et ceci à partir d’aujourd’hui même." Nous avons étudié la Loi ce matin-là à la galerie. Peu de temps après l'ouverture, les visiteurs sont arrivés les uns après les autres et achetaient les livres de Zhuan Falun. Ce jour-là nous avons vendu les cinq livres que nous avions et nous en avons manqué. Même une seule pensée est très puissante. Nous devrions étudier davantage le Fa afin d'assurer que nos pensées soient en ligne avec le Fa et pour pouvoir nous élever et être plus efficaces.

Afin de bien organiser le projet Zhen Shan Ren il nous faut bien coopérer entre pratiquants puisque chacun d'entre nous remplit son propre rôle et nos efforts se mettent en place comme les pièces d'un puzzle.

Maître dit dans" Enseigner le Fa à la Conférence des assistants à Changchun " : "Vous avez intégré votre travail de Dafa avec votre propre élévation, votre travail est absolument inséparable de votre cultivation. Les problèmes, les différences d'opinions et les conflits intenses que vous rencontrez dans votre travail constituent les meilleures occasions pour améliorer votre xinxing " (1998) (Traduit de l'anglais .)

Puisque nous cultivons encore nos côtés humains, divers attachements peuvent se manifester parmi les pratiquants, qui sont basés sur la pensée humaine et l’égoïsme. J'ai observé de nombreux conflits tels que mettre sur un piédestal des pratiquants considérés plus diligents (que d'autres), porter un jugement sur des pratiquants considérés comme moins diligents, mesurer les pratiquants sur le fait que leurs pensées coïncident avec les vôtres ou développer un attachement pour des compagnons de pratique à travers divers sentiments et quand à moi-même je n'étais pas à la hauteur dans beaucoup de choses.

Ces manières de penser humaines bloquent notre capacité à partager ouvertement ainsi que la confiance entre compagnons de pratique. Nous n'étions pas capables d'indiquer de façon bienveillante les failles des uns et des autres, tombant dans une forme de cancan contre les compagnons de pratique, ou nous montrant indifférents, ou nous disputant entre nous, manquant de l'honnêteté, du respect et de la dignité que les disciples de Dafa devraient avoir en eux-mêmes et les uns envers les autres.

À cause d'un attachement au confort, j'avais aussi la mentalité d'éviter les conflits et le désir de plaire aux autres et je ne parlais pas quand j'aurais dû le faire. En surface les choses ont l'air harmonieuses mais en fait on crée des conflits plus profonds pour l'avenir. Maître mentionne dans " Enseigner le Fa à la Conférence des assistants à Changchun ":

"Pourquoi est-ce que vous cultivez ? Vous cultivez pour atteindre l'éveil n'est-ce pas? En fait vous cherchez des excuses pour vous-mêmes, vous essayez de trouver des excuses pour un autre de vos attachements. Ça, ce n'est pas de la cultivation et ne pas être affecté. Dans toutes les situations de la vie quotidienne est-ce que vous agissez vraiment comme quelqu'un qui cultive effectivement et qui n'est pas affecté ?" (1998) (Traduit de l'anglais.)

Éviter les conflits ne revient pas à cultiver ni à endosser ma responsabilité.

Un jour Maître m'a montré ce genre de scène : il y avait un attachement formé à travers le penser humain qui s'étendait comme un morceau de ficelle entre un autre pratiquant et moi-même, attaché entre nos côtés humains en surface. Puis telle une coquille qui est retirée cette couche sombre extérieure s'est détachée en même temps que l'attachement et nos véritables moi ont émergé lumineusement brillants. Puis j'ai été en mesure de voir que ce qui n'est pas à la hauteur du critère du Fa est destiné à être éliminé et n’appartient pas à l'avenir et n’appartient pas non plus à nos véritables moi qui retournent chez eux.

Ces conflits peuvent aider les deux parties à s'améliorer. Mais si nous insistons pour utiliser des notions humaines dans nos rapports avec nos compagnons de pratique, non seulement nous régressons dans notre propre cultivation mais nous dérangeons les pratiquants sur lesquels nous fixons cette forme de penser humain. Ceci vient de l’égoïsme et manque de compassion. J'ai eu aussi la pensée suivante " Si je m'entête à continuer à être attachée aux notions humaines plutôt que de les lâcher, dans quelle direction est-ce que je me dirige? " C'est vraiment terrifiant. Le fait de ne pas être diligent affectera non seulement notre propre cultivation et le fait de sauver ou non nos propres êtres, mais cela affectera le corps entier de Dafa. Nous devons chérir Zhen-Shan-Ren, chérir notre nature profonde et chérir notre environnement de cultivation. Si nous évaluons tout selon le Fa nous pourrons regarder sincèrement en nous et utiliser cet outil magique dans notre cultivation.

Maître dit dans "Enseignement de la Loi à la conférence de Singapour " (1998) : Si vous pouvez vous examiner dans tout ce qui vous arrive, alors je dirais que vous êtes vraiment remarquable et que rien ne pourra vous bloquer sur votre chemin vers la plénitude parfaite. Mais en fait, quand nous avons des problèmes, souvent nous regardons vers l'extérieur - 'Pourquoi est-ce que vous me traitez comme ça?' - et avons l'impression qu'on nous a traité injustement, au lieu de nous examiner nous- mêmes.... La clé se trouve dans comment vous vous comprenez vous-même et si vous êtes capable de vous examiner et de trouver en vous-même la cause du problème. » (traduit de l'anglais).

Je suis reconnaissant aux pratiquants qui m'ont montré mes failles à travers les conflits. En mettant de côté si la manière de faire a été bonne ou mauvaise ou qui avait raison et qui avait tort, cela crée une occasion d'améliorer notre niveau de la façon la plus rapide en révélant directement nos attachements. Parmi d'autres problèmes j'ai par moments insisté égoïstement sur mes propres opinions plutôt que de suivre le coordinateur. En fait notre façon de faire est moins importante que le fait de bien coopérer et d'avoir de fortes pensées droites. Même si notre démarche n'est pas parfaite, cela n'a pas d'importance puisqu'il y aura des miracles si nous nous conduisons vraiment comme des disciples de Dafa. On peut se servir de toutes les situations pour se cultiver et avec des pensées droites, Maître et des divinités pourront nous aider - tous les facteurs négatifs peuvent être dissous. Nous devrions essayer de valider le Fa et ne pas nous valider nous-mêmes.

Quand nous travaillons avec des personnes ordinaires, la pensée humaine peut aussi interférer et il nous faudra être d'autant plus vigilants. Si nous finissons par compter sur les gens ordinaires dans nos projets plutôt que d'avoir la pensée de les aider à bien se positionner eux-mêmes, je pense que nous nous sommes déjà éloignés du Fa. Il est facile aussi de devenir contents de soi quand nous avons pu atteindre des buts ordinaires et de ne plus donner la priorité dans nos cœurs au salut des êtres. C'est pour ces raisons que nous n'étions pas en mesure de prendre des initiatives quand Maître mettait des occasions devant nos yeux. Notre chemin est vraiment très étroit. Les êtres attendent que les disciples de Dafa les sauvent. Nous n'attendons pas que les gens de ce monde nous aident.

Les compagnons de pratique sont tous des disciples de Maître et chacun a prouvé qu'il était digne d'être un disciple de Dafa. Nos efforts réunis, s'ils sont harmonisés, sont très puissants. Selon ma compréhension les forces anciennes sont ravies quand nous devenons éparpillés et elles saisiront n'importe quelle occasion pour causer des séparations parmi les pratiquants et diminuer notre efficacité dans le salut des êtres. De nombreuses vies seront perdues si nous ne réussissons pas à coopérer.

Un jour au moment d'émettre des pensées droites, je me suis sentie dans l'espace de l'univers avec au-dessus Maître et de nombreuses divinités et j'ai vu le grand nombre d'êtres que je n'ai pas sauvés et les systèmes qu'ils représentaient. J'ai été remplie d'une profonde tristesse et incapable d'arrêter les larmes qui coulaient telle une rivière. J'ai souhaité que s'il m'était possible de sauver ces êtres en faisant le sacrifice de ma vie dans toutes les dimensions et être totalement désintégrée je le ferais à l'instant même mais ça ne devait pas se faire de cette manière et j'ai demandé pardon au Maître et aux divinités pour mes manquements tout en les remerciant pour leur infinie miséricorde.

Dans la société ordinaire nous agissons selon des formes établies, il est donc nécessaire d'utiliser des pensées droites du niveau d'un pratiquant quand nous faisons les choses. Une fois, quand je distribuais des dépliants en ville, j'ai été dans un état ou j'étais vide et n'étais remplie que de puissantes pensées droites. Je n'avais pas besoin d'émettre consciemment des pensées droites puisqu'elles avaient imprégné naturellement mon espace. Je sentais que je connaissais en profondeur chaque personne qui passait et j'ai vu - à mon niveau limité - qu'ils n'étaient pas de simple êtres humains. Leur être véritable était magnifique et représentait des groupes de vies immenses qui tous attendent d'être sauvés. Autour de nous, il y avait des vies innombrables dans tant de dimensions et toutes observaient avec une vive attention. A ce moment là, un vieux monsieur s'est approché joyeusement de nous en demandant comment nous allions, comme si nous étions de vieux amis. Il a vite atteint une bonne compréhension de la vérité, nous a remerciés et nous a serrés dans ses bras. Il y a tant d'instants précieux comme celui-ci. Nous avons pu toucher des centaines de personnes ce jour-là, en seulement quelques heures.

À une autre occasion, en allant sur le site de l'exposition en voiture, des compagnons de pratique ont partagé l'idée que nous pouvions émettre des pensées droites pendant notre parcours à l'intention de toutes les personnes que nous voyions occupées à leurs affaires ordinaires, perdues dans l'illusion, pour qu'elles puissent faire des choix positifs et ne pas succomber aux arrangements des forces anciennes - de cette façon nous pouvions les aider à être sauvées. Les vies que nous sauvons constituent nos richesses. Si nous devions à cet instant atteindre nos univers, en regardant en arrière à cet instant précis, aurions nous des regrets? Dans "Qu'est-ce qu'un disciple de Dafa? " Maître dit "Tous sont venus pour la rectification de Fa, ont été formés pour la rectification de Fa et ont été forgés pour la rectification de Fa. " (2011) Nous ne sommes pas capables de voir l'immensité de ce qui se déroule en ce moment. La dimension magnifique de la mission des disciples de Dafa et la responsabilité historique que nous prenons en charge m'a ému jusqu'aux larmes. Nous devons vraiment chérir nos vœux. Nous n'aurons pas l'occasion de revenir pour recommencer les choses

Nos pensées droites sont vraiment puissantes. En arrivant à la galerie avant l'heure de l'ouverture, non seulement le personnel avait déjà ouvert les portes et allumé les lumières, mais il y avait déjà plusieurs visiteurs qui regardaient les peintures. Je sens que nos pensées droites ont guidé les êtres à jouer un rôle positif en venant pour être sauvés. Il existe encore beaucoup de grands êtres qui attendent que les disciples de Dafa les sauvent.

J'espère que les pratiquants seront plus nombreux à s'investir dans le projet de L'Art de Zhen-Shan-Ren et que l'exposition pourra atteindre d'avantage de régions l'année prochaine. Nous commençons à pénétrer le courant général de la société avec l'exposition montrée dans certaines galeries prestigieuses et bien placées. L'art de Zhen-Shan-Ren peut aider à sauver des êtres là où Shen Yun ne peut pas aller. Je suis reconnaissante envers le Maître de m'avoir fourni cette occasion de participer à ce projet. En vérité c'est pour moi un grand honneur.

Que mes compagnons pratique m'indiquent si certaines de mes compréhensions sont erronées.


Merci Maître. Merci compagnons de pratique.

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.

Contacter les éditeurs :
chrisfym@fldf.be

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.