" J’ai été projeté hors du puits par une force invisible "

Il y a beaucoup de pratiquants de Falun Dafa qui ont connu des expériences dans lesquels il traversaient des situations dangereuses et s’en sortaient sain et sauf.

Voici quelques exemples parmi beaucoup d'autres.

.
1. Un de mes proches pratiquait le Falun Dafa avec toute sa famille aux alentours de 1995. Ils vivaient dans une maison à un étage avec un jardin et un puits au sol. Le puits était profond de plusieurs mètres et rempli d’eau et de boue. Une fois, cette personne portait une machine à laver dans le jardin, et n’a pas fait attention au puits. Il est tombé dans le trou et s’est enfoncé dedans. Quelqu’un de sa famille qui l’aidait à porter la machine, n’a pas vu ce qui était arrivé et se demandait où il était passé. Puis il a vu le tronc de quelqu’un émerger du puits, couvert d’une boue noir, il l’a tiré dehors, son corps était entièrement recouvert de boue, sauf ses dents qui étaient resté la seule partie blanche de son corps quand il parlait. Il a raconté "Quand je suis tombé dedans, l’eau était si profonde que je ne pouvais pas toucher le fond. Soudain, je me suis retrouvé projeté hors du puits par une force invisible " C’était incroyable, parce que ses pieds n’avait pas touché le fond et qu’il n’avait rien sur lequel s’appuyer pour pousser. Quelle force l’avait donc aidé ? Le type de puits dans lequel il était tombé avait une ouverture assez petite, mais était beaucoup plus grand à l’intérieur. Lorsque quelqu’un tombe dans ce type de puits, il a vraiment besoin d’une aide extérieur pour en sortir. Nous savons tous qu’il pratiquait le Falun Dafa, et nous avons compris que le corps de Loi du Maître l’avait sauvé. C’était aussi une opportunité pour lui de rembourser une partie de son karma.

2. Une autre personne de ma famille avait une porcherie et à côté une pile de tiges de maïs utilisées pour le chauffage. Le tas de tiges de maïs était haut de 2 ou 3 mètres. Vers le mois de mai 1999, il voulait nettoyer un peu le tas, et pour s’épargner la peine de prendre une échelle, il a grimpé sur des branches et un tronc d’arbre. Au moment où il mettait le pied sur le tas de tiges, il est tombé la tête la première. Il n’a pas vu que sa tête était sur le point de heurter une auge pour cochon en métal ce qui aurait put lui causer de sérieuses blessures. Un miracle est arrivé à ce moment critique, une branche d’arbre s’est prise dans son pantalon on ne sait comment, et son corps est resté suspendu en l’air. Il a pu ainsi se retourner, et mettre un pied par terre. Le seul dommage était sa poche qui était déchirée, mais il n’a pas été blessé du tout. A partir de ce moment, lui et tous les gens autour de lui ont réalisé que ce que disait Maître était la vérité.

" Il y a eu de très nombreux événements de ce genre, en quantité innombrable mais sans aucun danger. Tout le monde ne va pas forcément rencontrer des choses pareilles, seules quelques rares personnes vont en rencontrer. Que cela vous arrive ou non, il est garanti que vous ne serez pas en danger, ça je peux l’assurer. " (Zhuan Falun)

3. Vers 1996 ou 1997, il y avait un paysan qui vivait dans la province de Jilin, peut être avait il un peu moins de soixante ans. Lui et sa femme préparaient du choux mariné dans leur maison. La façon dont les chinois du nord est font le choux mariné consiste à plonger les choux dans l’eau bouillante en remuant, puis les mettre dans des cylindres avec de l’eau et d’autres ingrédients. Puis il mettent des poids sur le dessus des cylindres, et attendent que cela fermente. Ce jour là, ils étaient seuls à la maison. Ils utilisaient beaucoup de bois de chauffage, car il y avait beaucoup de choux à faire mariner. Dans le nord est de la Chine, les gens dorment habituellement sur un kang avec le poêle qui chauffe au-dessus. Il y avait des nattes, des couvertures de cuirs et encore d’autres choses sur le dessus du kang, mais le feu au dessus est devenu trop grand, et ces éléments trop chauds, prirent feu. Puis, la couverture à côté du kang a pris feu elle aussi. Il y avait une motocyclette à côté avec son réservoir d’essence plein, ce qui était très dangereux. Lorsque le couple a vu le feu, les flammes étaient déjà très grande. Leurs enfants n’étaient pas à la maison, et ils n’avaient pas le temps de demander de l’aide à leurs voisins. Le vieux monsieur n’avait pas le temps de réfléchir, et pas d’autre option que d’attraper une petite bassine de lavage avec juste un peu d’eau au fond et de la jeter sur le feu. Là, un miracle s’est produit : ce grand feu a été stoppé avec une petite quantité d’eau. Par la suite, il a expliqué aux autres que les flammes étaient vraiment hautes à ce moment là, et qu’elles étaient sur le point d’atteindre le plafond. Le plafond était couvert de plusieurs couches de papiers collées et aurait facilement pris feu. Mais pour on ne sait quelle raison, les flammes se sont arrêtés de monter et on diminué pour s’éteindre. Leur maison a été préservée et beaucoup de gens sont venu leur rendre visite pour voir ce qui leur était arrivé et ont réalisée que les pratiquants étaient protégés par leur Maître lorsqu’ils rencontraient de situations dangereuses.

4. Une région rurale de la province de Jilin près de Changchun à été infestée par des insectes vers le mois de juillet 2008. La solution unanime pour les fermiers était d’utiliser des pesticides. Il y avait une femme pratiquante dont le mari travaillait dans une ville à côté, et n’était pas à la maison à ce moment là. Elle était opposée au fait d’utiliser des pesticides. Un jour, elle est allé dans son champ et a parlé aux insectes " Si j’utilise des pesticides pour vous tuer, c’est tuer, et ce n’est pas en accord avec la Loi. Si je n’utilise pas de pesticides, vous allez manger toutes mes cultures. Si je n’utilise pas de pesticides contre vous, allez vous partir ? "Elle est rentré à la maison, et au bout de quelques jours, elle est retournée dans son champ. A sa grande surprise, il n’y avait plus d’insectes dans celui-ci. Les champs qui l’entouraient en avaient encore, mais le sien n’en n’avait plus. Les autres fermiers ont utilisé beaucoup de pesticides, et ont quand même subit des pertes.

5. En 1998, il y avait une grande sécheresse dans le compté de Qian’an, province de Jilin. Tout le monde a vu aux nouvelles que même les feuilles des épis de mais étaient toutes sèches et marrons. Mais, sur l’ensemble du canton, seul Qizijing a reçu beaucoup de pluie. C’était comme si la pluie connaissait les frontières du village, parce que les villages et cantons autour de Qizijing n’avaient pas de pluie du tout. Beaucoup de gens ont dit que c’était parce qu’il y avait pleins de pratiquants à Qizijing, qui suivaient tous les principes du Falun Gong et cultivaient, et que tous ceux qui vivaient là en bénéficiaient.

6. Il y a eu une grosse inondation dans la province du Liaoning en 1998. Un village a été complètement détruit, sauf une petite maison. Lorsque l’eau est arrivée près de cette maison, elle l’a contournée sans la toucher. Les gens du coin ont tous trouvé cela miraculeux. Les journalistes sont venu les interroger et faire des vidéos, Qu’y avait il de spécial à propos de cette maison ? Son propriétaire était un pratiquant de Falun Gong.


Version chinoise disponible à:
http://minghui.ca/mh/articles/2011/6/12/一股力量把落井者推了上来-236674.html

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.

Contacter les éditeurs :chrisfym@fldf.be

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.