Un enfant autiste connait une grande amélioration grâce au Falun Gong

Un garçon autiste connu pour son comportement agressif était un problème pour le corps enseignant à l’école. Tous les autres élèves l’évitaient. Toutefois, en moins de deux ans, ce garçon est devenu une personne disciplinée qui pense aux autres. Qu’est ce qui a permis un tel changement ?

Yangyang avait déjà des symptôme d'autisme ses deux premiers années à l’école. Il était d’humeur instable. Parfois il mettait la pagaille en classe et était un problème pour ses enseignants. Ses camarades de classes devaient êtres très prudents quand ils étaient près de lui. Sa condition s’est détériorée quand il était au CE car il est devenu agressif, agité et anxieux. Il était souvent en conflit avec les autres à l’école étendant ses perturbations de sa classe à toute l’école. Il a jeté les extincteurs du haut des escaliers, jeté un balai sur le dos d’un enseignant et il chassait et battait d’autres personnes. Son conseiller avait du mal à s'occuper de lui du fait des ses actions imprévisibles. Sa mère venait à l’école tous les deux jours mais ça n’était d’aucune aide.


Le changement

M. Li Changbai enseigne la classe

Yangyang est entré dans une nouvelle classe en CM2. Son nouveau conseiller, M. Li Changbai estimait qu’il avait une relation prédestinée avec lui et l’a accepté dans sa classe sans inquiétude. Il avait quelques idées sur la façon de guider Yangyang.

M. Li a parlé aux parents de ses élèves durant une réunion d’une philosophie éducative mettant en avant la vertu. Enseigner aux enfants le principe Authenticité-Bonté-Tolérance leur donne une solide base morale. Comme M. Li pratique lui-même Falun Dafa, il attache de l’importance à l’amélioration de la vertu et exige de lui-même de traiter extrêmement bien les autres . Il a bénéficié à la fois physiquement et moralement de sa pratique de Falun Dafa. Il encourage les enfants à lire Zhuan Falun et à apprendre à être une bonne personne, une personne vraie, bienveillante et tolérante dans la vie de tous les jours. Tous les parents présents ont été d’accord avec lui.

Les élèves lisent Zhuan Falun pendant la pause de midi

M. Li a programmé un petit moment de lecture de Zhuan Falun pendant la pause de midi ainsi que des échanges d’expériences sur la façon de régler les problèmes de tous les jours sur la base du principe Authenticité-Bonté-Tolérance. Il traite Yanyang avec encore plus de bienveillance tout en pointant ses erreurs quand c’est nécessaire. En même temps, il encourage la compassion de toute la classe qui aide Yangyang collectivement.

Très vite, il y a eu un changement évident chez Yangyang, qui a arrêté de parler et d’interrompre M. Li quand il parle. Alors que Yangyang établissait graduellement ses valeurs morales, il est devenu de plus en plus capable de différencier le bien du mal et la bonté de la méchanceté.


Changement de comportement

M. Li a renforcé le principe Authenticité-Bonté-Tolérance chez les élèves avec des histories de vertu comme suppléments de cour et de par son comportement et ses paroles. En outre, il interagit avec les élèves dans leur journal où les élèves examinent leurs propres paroles et actes, et enregistrent leurs bonnes actions.

Le journal de Yangyang sur ses expériences de la semaine passée corrigé par Li Changbai en rouge

Lire Zhuan Falun tous les midis a aidé Yangyang. Plus il comprend profondément Authenticité-Bonté-Tolérance, plus il arrive à se contrôler. Il est capable de distinguer le bien du mal et corrige son comportement en fonction. Il peut admettre ses fautes et demander pardon.

Un dimanche la famille de Yangyang est allée faire des courses au centre commercial. Le cadi de quelqu’un a roulé sur son pied mais cette personne ne s’est pas excusée. Yanyang a écrit : “je peux tolérer cela. parce qu’il ne l’a pas fait exprès, je peux lui pardonner.

Yangyang était toujours en conflit avec les autres auparavant pour de petites choses. Que les autres aient fait quelque chose exprès ou pas, il l'interprétait toujours comme s’ils l’avaient fait pour l’embêter et rendait les coups. Maintenant, il essaye de trouver les causes du conflit, de contrôler son humeur et de se discipliner. Yangyang a changé d’une personne autiste à une personne qui pense aux autres. Il a écrit : “Vendredi, je suis parti ramasser beaucoup d’ordures, parce que ramasser des ordures non seulement élimine le karma mais ça protège également la terre.

“Le vendredi soir, mon petit frère a laissé tomber une boisson par terre. Quand elle s'est renversée il m’a accusé mais je l’ai toléré.”

Comme sa compréhension devient de plus en plus profonde, Yangyang arrive à se contrôler facilement et ne pas faire de mauvaises choses. M. Li a dit : “Bien qu’il n’arrive pas à faire toutes les choses 100% bien il s’est amélioré de 80 à 90%. Pour les choses qu’il ne fait pas bien il peut le réaliser plus tard et il s'examine lui-même .”

Par exemple, Yangyang a écrit: “ le dimanche après midi mon frère m’a frappé et je lui ai rendu ses coups. Je n’ai pas fait preuve de tolérance.”

Il a également écrit: “le dimanche soir mon frère m’a traité d'idiot. Je lui ai demandé qui sont le frère et les parents d ‘un idiot. Il a répondu qu’ils sont de petits et desupers idiots. Alors je l’ai dit à ma mère et tout le monde a rit. Heureusement je ne me suis pas mis en colère, car je m’adapte.”


Commentaires d’autres personnes

D’autres enseignants ont également remarqué les changements de Yangyang. C’est comme si tout d’un coup personne ne se promène plus dans la cour, comme le faisait Yangyang fréquemment. Plusieurs enseignants ont demandé à M. Li : “Pourquoi n’ai-je pas vu Yangyang récemment ?”

Yangyang était le pire en classe d’anglais. Au second trimestre du CM2, le professeur d’anglais a dit à M. Li que Yangyang arrive maintenant à rester assis silencieusement en classe, perturbant rarement les autres élèves et répondant parfois aux questions.

Parfois, Yangyang perturbe la classe et est envoyé au bureau du conseiller. Yangyang dit alors au conseiller : ‘ M. Li Changbai m’a enseigné à suivre Authenticité-Bonté-Tolérance. Je sais que je n’ai pas bien fait. Je n’ai pas suivi la tolérance.”

Au second semestre de la sixième un professeur a demandé à M. Li des conseils pour gérer sa classe. Quand il a appris l’histoire de Yangyang il a dit avec surprise : “Yangyang est dans votre classe ? Je pensais qu’il avait été transféré dans une autre école.”

D'un garçon qui jetait des balais sur les enseignants et avait besoin que quelqu’un s’occupe spécialement de lui, Yangyang a réussi à faire oublier aux gens tous les problèmes du passé. Les changements sont si extraordinaires que les gens ne peuvent qu’être reconnaissants et admirer la puissance de Authenticité-Bonté-Tolérance.

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.

Contacter les éditeurs :chrisfym@fldf.be

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.