"Le classique des trois caractères"- 3ème partie

養(yǎng) 不(bú) 教(jiào),父(fù) 之(zhī) 過(guò),
教(jiào) 不(bù) 嚴(yán),師(shī) 之(zhī) 惰(duò)。
子(zǐ) 不(bù) 學(xué),非(fēi) 所(suǒ) 宜(yí),
幼(yòu) 不(bù) 學(xué),老(lǎo) 何(hé) 為(wéi)。

Vocabulaire

(1) 養(yǎng):élever
(2) 教(jiào):éducation, enseignement, leçon
(3) 父(fù):père
(4) 過(guò):faute, erreur
(5) 嚴(yán):stricte
(6) 師(shī):enseignant
(7) 惰(duò):paresseux, irresponsable
(8) 子(zǐ):enfant
(9) 非(fēi):pas (négation)
(10)宜(yí):approprié
(11)幼(yòu):jeune
(12)老(lǎo):vieux
(13)何(hé):quoi
(14)為(wéi):faire


Traduction du texte

C'est l'insuffisance des parents s'ils ne fournissent à leurs enfants que des biens matériels mais ignorent leur éducation. De la même façon, c'est la paresse ou l'irresponsabilité du professeur vis-à-vis de son enseignement si les étudiants ne sont pas strictement dirigés et diligemment éduqués.

Les enfants ne doivent pas rechigner à l'étude ou omettre leurs devoirs. S'ils ne font pas un effort pour apprendre à interagir avec autrui et à traiter ces problèmes lorsqu'ils sont jeunes, et ne peuvent s'établir eux-mêmes grâce à une grande connaissance dans la société, ils ne seront pas capables de faire quoi que ce soit lorsqu'ils seront plus grands.

Questions et discussion

1. Si un jour vous devenez parent, comment éduquerez-vous vos enfants? Laquelle est la plus importante de l'éducation familiale ou de l'éducation scolaire? Si vous êtes professeur, comment devriez-vous enseignez à vos étudiants? Que demanderiez-vous à vos étudiants de faire en premier?

2. Visitez et observez les adultes que vous connaissez. Quelles qualifications ont-ils pour leur travail actuel? S'ils n'avaient pas travaillé dur lorsqu'ils étaient jeunes, pourraient-ils bien travailler à présent?


Histoire

Wu Shun ouvre une école

Durant la Dynastie Qing, un mendiant appelé Wu-Chi vivait dans le Canton de Tang Yi dans la Province du Shandong. Il mendiait et faisait de nombreuses tâches pour économiser de l'argent afin d'acheter un terrain pour y construire une école. Du fait de ses grands accomplissements en créant une école, les gens le nommèrent Shun (ce qui signifie "Leçon", "Éducation")

Le père de Wu Shun mourut lorsqu'il avait seulement cinq ans, l'obligeant lui et sa mère à aller mendier dans les rues pour survivre. Malgré leur vie difficile, il était malgré tout satisfait de la vie qu'il menait avec sa mère. Malheureusement, il perdit sa mère à l'âge de sept ans. Vivant tout seul, il allait un peu partout faisant des tâches pour les autres. Wu-Shun ne pensait jamais à sa vie difficile, le plus insupportable pour lui était de ne pas pouvoir aller à l'école comme les autres enfants.

A travers ses difficultés, Wu Shun réalisa l'importance d'étudier. Comme il était illettré et sans éducation, cela le limitait, alors il décida d'ouvrir une école à but non lucratif, permettant aux enfants issus de familles pauvres d'avoir les mêmes opportunités d'étudier que les autres. C'était pour les aider à ne pas suivre son chemin, car il avait perdu la possibilité d'acquérir une éducation à cause de son manque d'argent. C'est ainsi qu'il mendiait toute la journée et fabriquait des ficelles de cannabis durant la nuit. Après environ trente ou quarante ans de travail dur et ininterrompu, son école, "Chong Xian Yi Shu," vit finalement le jour, et bénéficia à de nombreux étudiants..

Wu Shun était très attentif au travail de ses élèves, et il montrait le plus grand respect envers les professeurs. S'il voyait que les professeurs n'enseignaient pas avec attention ou que les élèves n'étudiaient pas sérieusement, il s'agenouillait devant eux et leur demandait de faire de leur mieux. Les enseignants et les élèves très touchés donnaient le meilleur d'eux-mêmes. Son enthousiasme à l'égard de l'école bouleversa et toucha de nombreuses personnes.

L'éducation, en fait, affecte énormément la vie d'une personne. Si l'on ne chérit pas l'opportunité d'apprendre et d'étudier pendant l'enfance, et que l'on n'a pas su comment profiter du temps précieux de sa jeunesse pour cultiver soi-même, on le regrettera une fois les années passées. Pendant la Dynastie Ching, le célèbre homme politique Zuo Zong-Tong avait un subalterne du nom de Chang Yao qui avait permis à Zuo de remporter de nombreuses victoires au combat. Zuo le plaça à une haute position gouvernementale. Cependant, Chang ne savait pas lire, car il n'avait pas étudié étant jeune. Le gouvernement dût lui faire abandonner son poste. Plein de regrets, Chang fit alors un effort conséquent pour apprendre à lire, il trouva des professeurs, se mit à étudier jour et nuit, se cultiva lui-même, et progressa finalement beaucoup, regagnant la confiance du gouvernement et retrouvant un poste à grandes responsabilités.

Un poème intitulé "Chang Ge Xing" extrait de Yue Fu (une ancienne collection de poèmes) dit,
"Des centaines de fleuves s'écoulent vers l'est pour se jeter dans la mer, quand retourneront-ils à l'ouest? Si l'on ne travaille pas bien lorsqu'on est jeune, on le regrettera une fois plus âgé." Chacun devrait bien étudier lorsqu'il est jeune, apprendre comment interagir avec les gens dans la société, et se cultiver soi-même pour éviter de le regretter une fois grand.


Réflexion écrite

1. Que pensez-vous de l'ouverture d'une école pour les pauvres comme le fit Wu Shun?

2. Wu Shun s'est fixé un but et a travaillé dur pour le réaliser. Quel est votre but dans la vie?

3. Le processus d'acquérir la connaissance et de cultiver son esprit est très difficile. Quel type d'attitude devrait-on adopter devant les difficultés?


Lien de l'article en Chinois traditionnel:
http://big5.zhengjian.org/articles/2007/1/23/41930.html

Lien de l'article en Chinois simplifié:
http://www.zhengjian.org/zj/articles/2007/1/23/41930.html

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.

Contacter les éditeurs :
chrisfym@fldf.be

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.