La Fleur de lotus, Ambassadrice de paix à la fête du quartier Saint-Michel à Bordeaux

Le 17 octobre 2010, un des maires adjoint de la ville de Bordeaux a invité l'Association Pétales pour la paix à participer à la fête de Saint-Michel, un quartier de la ville connu pour sa place et son marché.

Au programme, animations, projet de requalification du quartier, repas communautaire et autres.

L'association a présenté une de ses activités : le projet " Pétales de paix " , un atelier de pliage de fleurs de lotus autour de l'histoire de Fadu, une petite fille chinoise dont le père a été torturé à mort pour sa pratique du Falun Gong, méthode traditionnelle chinoise basée sur le principe "  Authenticité-Compassion-Tolérance "

La fleur de lotus, symbole d'éveil spirituel dans les pays asiatiques, symbolise aussi l’espoir pour tous les enfants qui souffrent durant l'actuelle tragique situation du Falun Gong en Chine. Des enfants dans le monde entier sont encouragés à fabriquer une fleur de lotus en papier pour éveiller les consciences sur les souffrances des plus innocents et des plus vulnérables.

De nombreuses personnes et des bénévoles d'autres associations sont passés au stand et se sont montrés concernés par les faits.

Des mamans ont aidé leurs enfants à confectionner des fleurs de lotus.

De nombreuses personnes ont signé la pétition demandant l'arrêt de la persécution du Falun Gong en Chine.

Le maire adjoint a dit au président de l'association son appréciation de la façon posée dont ils sensibilisaient les esprits sur la persécution en Chine et que la fleur de lotus était une bonne ambassadrice.

Le maire de Bordeaux, répondant à l'invitation du Maire adjoint, a visité l'exposition et avant de partager le repas communautaire, a reçu d'un des membres de l'Association pétales de paix une petite fleur de lotus accompagnée d'un imprimé d'information qu'il a remise à son épouse qui l'accompagnait.

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.

Contacter les Editeurs : chrisfym@fldf.be

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.