Histoires de la Chine ancienne : "Trop penser ne fait aucun bien"

Su Shi (1101-1037), aussi connu sous le nom de Su Dongpo, était écrivain, poète, artiste, calligraphe et homme d'état durant la Dynastie Song. Ses mémoires racontent ses expériences de vie :

“Dans ma jeunesse, je rencontrai un jour un ermite qui me dît "Jeune homme , tu dois rester proche du Dao; et cela demande de s'inquiéter et de réfléchir aussi peu que possible et de demeurer sans recherche."

Je lui demandai "S'inquiéter et réfléchir cause-t-il autant de tort que rechercher ?" Sa réponse fût "L'inquiétude et la réflexion sont pires que la recherche."

Il y avait dans la cour deux baquets d'eau. L'ermite en indiqua un et dit "Si ce baquet avait un trou minuscule dans le fond et que l'eau s'en échappait, et que vous retiriez de l'autre baquet un litre d'eau chaque jour, lequel des deux serait vide le premier ?"

Ma réponse fût "Celui avec le trou minuscule ."

L'ermite répondit "[Trop] penser ne fait aucun bien, parce que les gens réalisent rarement leur perte constante ."

J'ai pris conscience du message de l'ermite et l'ai intériorisé pour ma propre vie. Depuis je jouis des bénédictions d'être sans recherche, sans désirs, et sans pensée .”

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.

Contacter les Editeurs : chrisfym@fldf.be

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.