Persécution du régime de Jiang contre des citoyens européens (24) – un pratiquant irlandais battu et détenu en Chine

Cas 4-2 : Citoyen irlandais ayant subi des mauvais traitements lors de son voyage en Chine pour aider au retour de Zhao Ming en Irlande

Pays : Irlande
Nom : M. Gerald O’Connor, 22 ans, étudiant en mastère à l’université de la ville de Dublin, Irlande
Lieu des faits : Beijing, Chine
Description :

Après avoir appris la sortie de Zhao Ming du camp de travaux forcés de Tuanhe à Beijing, M. Gerald O'Connor est allé à Beijing pour garantir le retour de M. Zhao en Irlande. Ayant amené une lettre de l’université de Trinité de Dublin, où Ming étudiait avant sa détention, M. O'Connor est allé à l'ambassade irlandaise à Beijing prendre des dispositions pour un visa pour M. Zhao.
L'Ambassade irlandaise à Beijing a aidé à préparer tous les papiers nécessaires pour le visa de Zhao Ming. M. O'Connor ne pouvant pas rentrer en contact avec Ming à Beijing, il est allé faire appel sur la Place Tiananmen.
Pendant son séjour à Beijing, alors qu’il se promenait, M. O'Connor a été spontanément interrogé plusieurs fois par des policiers. On lui demandait de quelle nationalité il était et s'il était un pratiquant de Falun Gong. Il a aussi vu de ses propres yeux des panneaux calomniant le Falun Gong et diffusant de la haine envers le Falun Gong.
En faisant appel sur la Place Tiananmen, M. O'Connor a déployé une petite bannière qui disait "Falun Dafa Hao" (Falun Dafa est une bonne méthode). Il a aussi crié cette même phrase trois fois. La police l'a enlevé de la place très rapidement. Ceux qui avaient des appareil-photos ont aussi été enlevés par la police.

Immédiatement après son arrivée au commissariat de Qianmen (un commissariat adjacent à la place Tiananmen), la police a essayé d'intimider M. O'Connor en criant en chinois et en anglais. Ils ont aussi essayé de le photographier après qu’un officier lui a donné des coups de genoux dans l'estomac et lui a tordu le doigt.

M. O'Connor disait continuellement aux policiers que Falun Dafa est une bonne méthode. Les officiers ont répondu en lui donnant des coups de poing et des coups de pied. Tandis qu'il était transféré à un autre endroit, deux jeunes officiers l’ont aussi battu à l’arrière de la voiture de police.

La police a alors amené M. O'Connor à un parking souterrain de la police, où plusieurs policiers l’ont battu à nouveau pour découvrir où était son hôtel. Après avoir révélé l'information, M. O'Connor a été amené à une cellule souterraine de police, où il a été fouillé et questionné à plusieurs reprises. De nouveau, la police a essayé de prendre la photo de M. O'Connor.
Le jour suivant, M. O'Connor a été expulsé après que la police a dépensé presque tout son argent.
On a dit au gouvernement irlandais qu'il a été bien traité et détenu pendant trois heures seulement. Quelques semaines plus tard, M. O'Connor a reçu des documents calomnieux à son domicile.


Traduit du français
http://www.clearharmony.net/articles/200301/9274.html

Published : Thursday, 2 January 2003

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.