Belgique : Des activités sont organisées pour protester contre dix ans de persécution (photos)

En juillet 2009, les pratiquants de Falun Gong ont tenu des activités à Bruxelles place de la Bourse, en face de l’ambassade de Chine, dans le Chinatown, et dans le Chinatown d’Antwerp afin de protester contre 10 ans de persécution.

Veillée aux chandelles
Signer la pétition de soutien au Falun Gong

Le 11 juillet, les pratiquants ont tenu des activités au Chinatown d' Antwerp, deuxième plus grande ville de Belgique afin de protester contre la persécution du Falun Gong.

Le 17 juillet, une autre activité était organisée sur le thème “Mettons fin ensemble à la persécution ” à la Bourse Plaza à Bruxelles.

Les pratiquants ont suspendu des banderoles proclamant “10 ans de résistance pacifique contre la persécution” et “Dissoudre le PCC et mettre fin à la persécution". Nicolas, un représentant de l’Association Falun Dafa en Belgique a brièvement expliqué les faits à propos de la persécution ainsi que l’histoire de la résistance des pratiquants.

Le 17 juillet le membre du Parlement Bart Staes a fait une annonce publique et fortement soutenu la résistance pacifique des pratiquants.

Après le rassemblement, les pratiquants ont distribué une information de clarification des faits . Reuters, AFP et d’autres médias locaux ont couvert l’évènement.

Le 20 juillet, les pratiquants ont tenu une veillée aux chandelles en face de l’ambassade de Chine en mémoire de ceux qui ont été torturés à mort durant la persécution.

Mme Dominique de Mees, une représentante d’Amnesty International en Belgique est venue à la veillée aux chandelles. Elle a dit que les pratiquants adoptent toujours une méthode pacifique et qu'elle ne comprenait pas pourquoi le Parti communiste chinois continuait cette brutale persécution. Elle a dit que les pratiquants ne sont pas dangereux, ils ne font que suivre leur croyance.

M. Qu, qui a commencé à pratiquer le Falun Gong en 1996 a raconté sa propre histoire de persécution en Chine. Son ami a été torturé à mort. Il a été arrêté et emprisonné du fait de sa croyance en Falun Gong.

Nele, une autre pratiquante, a dit que de plus en plus de personnes ont appris la vérité à propos du Falun Gong grâce aux efforts des pratiquants. Elle a dit que les pratiquants finiront par gagner.

Le 25 juillet, les pratiquants ont tenu des activités dans le Chinatown de Bruxelles et encouragé les Chinois à démissionner du Parti communiste chinois. Les pratiquants ont mis à disposition des matériaux d’information en quatre langues : chinois, français, anglais et néerlandais. Ils ont suspendu des banderoles avec les mots " Dissoudre le PCC et mettre fin à la persécution " et " Soutenir les démissions du Parti " et une information exposant la brutalité de la persécution.

De nombreuses personnes ont pris des documents. Mme Pan, l’organisatrice de l’évènement a dit : " En Chine, les gens ne connaissent pas la vérité à propos du Falun Gong, ni l’histoire maléfique du PCC. Nous devons permettre aux gens d'apprendre la vérité. La persécution n'est pas seulement dirigée contre le Falun Gong, de nombreux Chinois sont également réprimés. Seule la désintégration du PCC peut mettre fin à la persécution.

De nombreux Occidentaux et Chinois ont été attirés par l’évènement. Ils ont apposé leur nom sur une pétition en soutien au Falun Gong et encouragé les pratiquants pour leurs efforts.

Version chinoise disponible à:
http://minghui.ca/mh/articles/2009/7/28/205495.html

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.

Contacter les éditeurs :
chrisfym@fldf.be

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.