Belgique - Deux juges demandent une commission rogatoire en Chine suite à la plainte de deux pratiquants de Falun Gong pour harcèlement téléphonique

Le 19 juillet 2005, deux pratiquants de Falun Gong belges, M. Nicolas et Mme Shi, intentaient un procès auprès de la Cour suprême belge, poursuivant le Bureau 610* du régime communiste chinois et ses principaux fonctionnaires, parmi lesquels Luo Gan, le chef du Comité central politique et législatif, Zhou Yongkang, ministre de la Sécurité publique, Liu Jing, ministre adjoint de la Sécurité publique , et Xu Yongyue, ministre de la Sécurité d’état, pour harcèlement téléphonique.

L'avocat des droits de l'homme de renom international, Me. Beauthier, interviewé par la Station de Télévision nationale belge à la Cour suprême belge

La Cour suprême de Belgique a accepté l'affaire et tenu une audience le matin du 28 mai 2009. L'avocat internationalement connu M. G. H. Beauthier a demandé que les services de la Justice belge prennent des mesures et enquêtent sur cette affaire. Il a aussi espéré que le gouvernement belge ne soit pas affecté par l’influence économique et politique du régime et agisse impartialement. " L’un des numéros appelant a été localisé en Chine . Mes clients ont reçu des menaces. On a même hacké leur ordinateur" a affirmé Me Beauthier.

L'ordonnance, rendue le jeudi 19 juin au soir, a demandé au procureur du roi d'entreprendre les démarches nécessaires en vue de l'exécution d'une commission rogatoire en chine

Les médias ont immédiatement couvert la nouvelle, "assez exceptionnelle" d'après l'avocat. BELGA titrait Falun Gong: deux juges veulent une commission rogatoire en Chine, dans son article mis en ligne le 19/06/2009, mentionnant que :

"La chambre du conseil de Bruxelles, présidée par la juge Delanghe, a ordonné jeudi soir au procureur du roi d'entreprendre les démarches nécessaires en vue de l'exécution d'une commission rogatoire en Chine, dans le cadre de l'instruction ouverte sur base de la plainte de deux membres - résidant en Belgique - du mouvement spirituel, Falun Gong, réprimé en Chine. "


Lire l'article en entier à :
http://www.lalibre.be/actu/belgique/article/510721/falun-gong-deux-juges-veulent-une-commission-rogatoire-en-chine.html


*Le “Bureau 610” a été établi en juin 1999 par le régime communiste chinois avec pour seule mission de réprimer Falun Gong. L’organisation est au-dessus de la loi et peut utiliser toutes les ressources de la nation pour persécuter impudemment les pratiquants de Falun Gong.

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.

Contacter les éditeurs :chrisfym@fldf.be

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.