Mme Yang Yucui arrêtée et emmenée au camp de travaux forcés pour femmes de Banqiao à Tianjin

Mme Yang Yucui une pratiquante de Falun Gong a été arrêtée le 13 mai 2009 et emmenée au camp de travaux forcés pour femmes de Banqiao à Tianjin.

Mme Yanggg habite au village résidentiel de Bohaishiyou du district de Tanggu de la ville de Tianjin. Alors qu'elle et une autre pratiquante, Mme Li Weizhen clarifiait la vérité au sujet du Falun Gong, le 2 avril 2009, à une personne, qu'elles avaient rencontrée dans la rue, quelqu'un les a dénoncées, et elles ont été arrêtées par la police.

Alors qu'elles étaient au centre de détention, Mme Yang et Mme Li ont tenu une grève de la faim pour protester contre leur persécution. Un gardien a saisi les cheveux de Mme Li et l'a giflée, ce qui lui a fait sonner les oreilles. Une gardienne Xu Yuping a donné des coups de pied à Mme Yang lui blessant les jambes.

En outre, les policiers du commissariat de police de Tangguxincun ont emmené Mme Yang à l'hôpital de Tanggu à deux reprises pour un gavage forcé, mais Mme Yang a résisté. La police l'a battue, elle a saigné de la bouche. La police a refusé d'informer la famille de Mme Yang au sujet du gavage. À chaque fois, Mme Yang a été presque étouffée et a connu beaucoup de douleur.

Le 17 avril, la police a envoyé Mme Yang et Mme Li au camp de travaux forcés pour femmes de Banqiao, mais elles ont échoué leurs examens médicaux car elles souffraient d'hépatite et elles ont été libérées.

Le 13 mai, six policiers y compris quatre du département de police pour la sécurité civile de Tanggu, ainsi que Jin Qinman et Zhang Ling du commissariat de police de Donggu sont allés chez Mme Yang. Ils avaient planifié l'emmenée au commissariat. Mme Yang a refusé et s'est enfermée à clef dans la cuisine. Quatre agents de la division de sécurité intérieure l'ont transportée de force à un véhicule de police, sans même lui permettre de mettre ses chaussures. Ils ont emmenée Mme Yang au camp de travaux forcés pour femmes de Banqiao ce même jour.

Avant sa pratique du Falun Gong , Mme Yang souffrait de beaucoup de maladies y compris la migraine, mais tous ses symptômes sont disparus après qu'elle ait commencé la pratique. Elle est maintenant une personne qui se réjouit d'une bonne santé.

Après que la persécution ait été lancée le 20 juillet 1999, Mme Yang a clarifié les faits au sujet de la persécution à son travail et elle est allée en appeler pour le Falun Gong à Pékin. Pour cette raison, son employeur a stoppé son salaire comme punition. Plus tard, elle a été emprisonnée pendant cinq ans pour avoir pratiqué le Falun Gong , pendant cette période son mari l'a divorcée, suite à la pression sociale

Blessée mentalement et physiquement par la persécution, mais toujours forte dans son coeur avec la foi dans le Falun Gong , Mme Yang a survécu.. Elle croit que, « Falun Dafa est bon. Authenticité-Bienveillance-Patience est bon. Il n'y a rien de mal à être une bonne personne! »

À la suite de sa libération, elle a découvert que son employeur l'avait congédié de son travail. Elle a mené une vie difficile avec sa mère qui a plus de soixante-dix ans et une fille dans la vingtaine.

En 2007, alors qu'elle distribuait du matériel de clarification de la vérité au sujet de Falun Gong, le policier Jin Qinman du commissariat de police de Shiyouxincun a arrêté Mme Yang. Durant sa détention au centre de détention de Tanggu, elle a commencé une grève de la faim en protestation et est devenue physiquement faible. Lorsque les autorités l'ont envoyée au camp de travaux forcés de Banqiao les responsables du camp ont refusé de l'accepter. Elle a obtenu une libération conditionnelle médicale.

Mme Yang a été arrêtée de nouveau, et elle est très mince et fragile. La persécution constante apporte beaucoup de douleur à la famille. Quelques jours après son arrestation, sa mère est soudainement tombée dans le coma au milieu de la nuit, et a été envoyée à un hôpital pour des soins d'urgence.

En Chine, les gens sont constamment persécutés et endommagés simplement pour leurs croyances spirituelles en raison de la nature perverse du Parti communiste et de son mépris pour le bien-être de son peuple.

Je conseille sincèrement à tous ceux qui ont participé dans la persécution à ne plus aider la perversité car il y a un principe céleste, « Le bien sera récompensé et le mal sera puni par le ciel » et la persécution de bonnes gens est un crime. Par la présente je fais appel pour la libération inconditionnelle de Mme Yang Yucui, tout en donnant la chance aux coupables de compenser pour leurs méfaits .

Je souhaite de tout coeur que toutes les personnes bienveillantes dans le monde tendent la main, prêtez une attention particulière à la situation de Mme Yang Yucui ainsi que celle du Falun Gong.

Personnes responsables:
Zhang Wenli, Bureau 610 de Tanggu, 86-13802171819 (Portable)
Han Yong, Bureau 610 de Tanggu , 86-22-66889082 (Bureau)
Lu Qishun, chef du Service de police de Tanggu: 86-22-66880918 (Bureau)
Hao Demin, chef du camp de travail: 86-22-63252201, 86-13803060179 (Portable)
Liu Yuxia, chef de la Section de l'instruction dans la camp de travail, 86-22-63251069
Li Wenjing, gardien de la Troisième division : 86-22-63250179

Le 16 mai 2009

Traduit de l'anglais au Canada le 6 juin 2009

Version chinoise disponible à :
http://minghui.ca/mh/articles/2009/5/16/201021.html

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.

Contacter les éditeurs :
chrisfym@fldf.be

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.