La parodie de procès de Mme Zhao s’achève abruptement

Mme Zhao, âgée de 63 ans, habite à la Division N°2, Exploitation Agricole N° 854, ville de Yingchun agglomération de Hulin dans la province de Heilongjiang. Elle a été illégalement arrêtée pour avoir donné un talisman (1) à un homme et jugée à la Cour de la Corporation Agricole dans la Province de Heilongjiang le 20 novembre 2008.


Lorsque Mme Zhao s'est approchée de Lu Guiqiang et lui a donné un talisman de Dafa, elle lui a dit qu'il bénéficierait de réciter : "Zhen, Shan, Ren Hao (2)." Il a pris le talisman de ses mains et lui a demandé: "Autre chose?" Mme Zhao a répliqué: "Rien d'autre." Lu a appelé immédiatement le Département de Police du N° 854.


Quand les agents de police Wang Guifi, Chen Lei et Qi Dayong sont arrivés, ils ont traîné Mme Zhao à leur véhicule de police et l'ont emmené au poste. Ensuite ils l'ont transférée au Centre de Détention de la Corporation Agricole. En plus, ils ont pénétré de force chez elle, sans aucun mandat de perquisition, et ils ont pris ses livres de Dafa et deux lecteurs MP3.


Au matin du 20 novembre 2008, Mme Zhao a été jugée à la Cour de la Corporation Agricole. Approximativement 70 à 80 personnes ont assisté au procès, dont ses parents et bons amis. Le Ministère Public a fabriqué plusieurs histoires et déclaré que les actes de Mme Zhao "sabotaient l'application de la loi."


Mme Zhao a dit: "Je suis une femme au foyer. J'ai parlé à des personnes et leur ai suggéré de se rappeler qu' 'Authenticité-Compassion-Tolérance' est bon, et je leur ai donné un talisman. C'est un non sens d'insinuer que ce que j'ai fait est 'saboter l'application de la loi.'"Lorsque Mme Zhao a commencé à décrire combien sa famille et elle-même avaient bénéficié de la pratique du Falun Gong, le juge a refusé d'écouter, et il ne l'a pas laissé parler.


L'avocat de la défense a fait remarquer à la cour que les agents de police impliqués dans son arrestation avaient fait des choses contraire à l'éthique et illégales et il a fortement suggéré au juge que celui-ci déclare Mme Zhao "non coupable," et la relâche immédiatement sans condition. Le procurateur ne pouvant pas réfuter l'argument de la défense – et le juge semblant s'être endormi – le procès a brusquement pris fin.


Note:

(1) Talisman – En Chine, les pratiquants clarifient parfois les faits en donnant aux gens de petites choses à porter ou à chérir, où quelques mots leurs rappellent la bonté de Dafa.

(2) Zhen Shan Ren Hao = Vérité Bonté Patience est bon

Date de l'article original : 18/12/2008

Version chinoise disponible à http://minghui.ca/mh/articles/2008/11/30/190774.html

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.

Contacter les éditeurs :chrisfym@fldf.be

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.