Mme Zhao Shuyun de Mongolie Intérieure détenue dans le camp de travaux forcés Masanjia

Print

Mme Zhao Shuyun est âgée de 50 ans et originaire de l’agglomération de Tonghua, Région autonome de Mongolie Intérieure. Elle faisait partie du personnel de la Banque du Commerce. Elle a commencé à pratiquer Falun Gong en 1999. Après que la persécution de Falun Gong ait commencé, elle a été renvoyée de son emploi et arrêtée à plusieurs reprises. Elle est actuellement détenue dans le camp de travaux forcés Masanjia dans l’agglomération Shenyang, province de Liaoning.

Après le 20 juillet 1999, Mme Zhao s’est rendu à Pékin à plusieurs reprises pour faire appel pour Falun Gong. Alors qu’elle distribuait des prospectus de Falun Gong en 2001, dans la municipalité Daode du Comté Kailu, elle a été dénoncée à la police. En conséquence, elle a été détenue dans le centre de détention du comté Kailu pendant plus de cent jours. Les agents de police du département de police Horqin l’ont interrogée et ont battu son dos avec des lattes de bois. Plus tard, elle a été condamnée à trois ans de travaux forcés et emmenée dans le camp de travaux forcés Tumuji.

Dans le camp de travail, Mme Zhao a souffert de terribles mauvais traitements. La gardienne Su Hongyu l’a fait entrer de force dans une petite cellule et l’a battue brutalement pendant deux heures. Après être retournée dans sa cellule, elle était couverte de plaies et de contusions. Son visage était terriblement enflé, elle avait les deux yeux au beurre noir et n’arrivait plus à les ouvrir . Les gardiens ne l’ont pas moins forcée à accomplir toutes sortes de travaux physiques épuisants. Zhou Liping, une autre gardienne, a aussi battu Mme Zhao dans le bureau de service. Ce type de mauvais traitement s’est répété à de nombreuses reprises.

Aprés que Mme Zhao ait été libérée du camp de travail, son époux a divorcé sous la pression, et elle est devenue sans abri. Après quelque temps, elle a été à nouveau arrêtée et détenue dans le camp de travaux forcés Masanjia.

A Masanjia, elle a souffert encore plus de mauvais traitements. Elle a été attachée sur le banc du tigre presque chaque jour. Les passages à tabac et les insultes étaient monnaie courante. Parce que Mme Zhao refusait de signer tout document de renoncement à sa croyance, sa peine a été prolongée de trois mois. Durant cette période, elle a été torturée sur le banc du tigre, quotidiennement

En juillet ou août 2007, elle a été finalement libérée. Moins d’un an plus tard, cependant, elle a été arrêtée et détenue à nouveau dans le camp de travaux forcés Masanjia. Le 30 septembre 2008, certains pratiquants ont reçu des lettres de sa part, leur demandant de lui apporter des vêtements d’hiver.


Date de l'article original : 30/10/2008
Catégorie : Récits de témoins oculaires

Version chinoise disponible à :
http://minghui.org/mh/articles/2008/10/23/188331.html

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.

Contacter les éditeurs :chrisfym@fldf.be

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.