Qui contrôle la vie humaine ?
 

Qui contrôle la vie humaine ?

Les êtres humains ne savent pas vraiment qui ils sont, pas plus qu'ils ne savent d'où viennent des choses comme leurs sens, leur raison, leurs pensées et leurs caractéristiques. En fait, diverses substances vivantes contrôlent les pensées et les actions des êtres humains. A cause de leur aveuglement et de leur ignorance, les êtres humains pensent que ces choses sont leur nature fondamentale ou innée. Ils sont manipulés comme des marionnettes, mais cela, ils ne le savent pas. Les êtres humains n'ont aucun pouvoir et sont contrôlés par ces substances vivantes. Il est très difficile pour les êtres humains de voir qui ils sont véritablement dans ces circonstances, ils s'enfoncent donc avec délice dans cette illusion et peuvent difficilement s'en sortir.


Dafa a apporté à ses disciples une sagesse qui est plus élevée que celle des êtres humains. Lorsque nous regardons les êtres humains depuis un plus haut niveau, tout devient clair. Ce qui suit est ma compréhension des comportements humains et de quelques différents types d'êtres qui contrôlent les humains.


Durant le processus de vie d'une personne, un pouvoir évident qui peut la contrôler s'appelle le "temps" . Sa fonction est d'étaler les choses. Il déroule les choses comme un rouleau rempli d'images. Il ne vous laisse pas tout voir d'un seul trait. Au contraire, il ouvre graduellement les choses pour vous. De cette façon, les êtres humains peuvent faire l'expérience du lever et du coucher de soleil ; ou du printemps, de l'été, de l'automne et de l'hiver ; et de la naissance, du vieillissement, de la maladie et de la mort. Le "temps" nous incite à penser qu'un processus est nécessaire à l'achèvement de toute chose. Dans les paradis unitaires des Bouddhas, il n'existe aucun être tel que le "temps" et l'"espace"(là-haut, ils possèdent un plus haut niveau du concept de temps). De cette façon, les êtres dans de tels endroits peuvent tout voir clairement d'un seul regard. Ils peuvent voir toute la vie d'un être humain devant eux. C'est juste comme un rouleau d'images qui a été complètement ouvert.


L'être qui est lié au " temps" s'appelle le " résultat" . Il fait toujours son apparition à la fin d'une période de temps, les êtres humains pensent donc que le "résultat" s'obtient grâce à leur effort et leur travail. La vérité est que le "résultat" est déjà là depuis le début. Il est simplement placé par le "temps" à la fin. Le "présent" et le "futur" ne font qu'un. Ils sont simplement séparés par le "temps". En raison de l'effet du "temps", les humains sont trompés par des illusions. Cela pousse les gens à aspirer à l'avenir, à s'attacher au futur, et à s'attacher à l'espoir d'obtenir un "résultat" et à travailler dur pour leur futur. Nos royaumes à nous, disciples de Dafa, sont plus élevés que le concept de "temps" dans le monde humain. Nous ne devrions pas nous attacher à attendre le moment où la Loi rectifie le ciel et la terre. Même au milieu du rude "hiver" du processus de rectification de la Loi, nous sommes déjà au "printemps". Ainsi, quand certains pratiquants attendent impatiemment le moment où la Loi rectifie tout, c'est un attachement humain, et ces pratiquants se laissent contrôlés par le "temps" dans les trois Mondes.


L'être "espace" pénètre des niveaux très élevés. Sa manifestation dans le monde humain assigne un certain rayon ou un certain secteur à différentes sortes d'êtres. Il est responsable des concepts humains de la distance et du soi-disant grand ou petit. Si un être peut dépasser la restriction de l'"espace", il peut tout remplir. Il peut adopter une certaine forme quand il se rassemble et la dissiper en se dispersant. Il n'a aucun concept de ce qui est grand ou petit, proche ou éloigné. Les disciples de Dafa ne devraient pas être contrôlés par l'être "espace" qui appartient à un niveau qui est plus bas que le leur, peu importe que ce soit l'espace humain ou l'espace dans d'autres dimensions. Lorsque nous envoyons les pensées droites, notre potentiel d'énergie peut remplir tout et chaque segment dans les trois Mondes, englobant tout et n'omettant rien. Toutes les forces perverses peuvent être éliminées. La petite cellule de prison est également une restriction et une persécution des disciples de Dafa par l'"espace". Les disciples de Dafa doivent également rectifier l'"espace" dans le monde humain. Aucun "espace" ne peut empêcher les disciples de Dafa de rectifier la Loi. Aucun "espace" dans les trois Mondes n'est qualifié pour restreindre et persécuter les disciples de Dafa. Les disciples de Dafa ne devraient pas garder le concept de la cellule de prison. Nous devrions cesser d'accepter tranquillement la déviation et la restriction de l'"espace". Une cellule de prison devrait être réservée pour les êtres pervers.


L'être "souffrance" peut éliminer le karma, rembourser les dettes que les gens doivent. Il avertit et presse également les gens de ne pas commettre de mauvaises actions. Sa manifestation principale est d'apporter les catastrophes et la maladie, entre autres, aux humains, et permet aux gens de rembourser leur karma. De nos jours, la "souffrance" est un être dévié. Il interfère avec le processus de rectification de la Loi en apportant des tribulations aux disciples de Dafa. Il utilise la souffrance pour détruire la volonté des disciples de Dafa et crée toutes sortes de tribulations, tout en tolérant et même en encourageant les mauvaises personnes. Lorsque nous avons le sentiment de la douleur et de la souffrance, c'est exactement cet être qui en est responsable. Devant une telle situation, nous devrions envoyer les pensées droites immédiatement pour l'éliminer, et ne pas le laisser avoir d'influence négative.


L'être qui accompagne souvent la "souffrance" est la "peur". Cet être est à un très bas niveau. Mais les conséquences qu'il apporte sont très graves. Ses effets sont ressentis derrière l'"imagination" et la "souffrance". Il incite les gens à craindre ceci ou cela. La "souffrance" et la "peur" sont tous deux des êtres déviés. Contrôlés par les forces perverses à un niveau élevé, ils passent plus de temps à attaquer la bonté et la droiture plutôt que le mal. Sa manifestation peut facilement être détectée dans le monde humain. Il semble que les personnes aimables sont toujours plus timides que les mauvaises personnes. Ces gentils lapins semblent toujours vivre dans la peur.


Les disciples de la rectification de la Loi sont des divinités de plus hauts niveaux. Nous ne sommes plus dans le processus de la cultivation individuelle. Nous avons le devoir et la capacité de corriger la déviation de tous les êtres de bas niveaux. Nous devrions éliminer la pensée que nous n'avons pas d'autre choix que d'accepter passivement la "souffrance" et la "peur". Nous ne devrions pas les traiter comme quelque chose que nous devons supporter depuis l'instant que nous sommes nés. La vérité est que ce sont deux êtres étrangers qui ne sont efficaces contre nous que parce que nous le leur permettons et parce que nous acceptons leurs actions. Chaque fois que la conception de "peur" apparaît dans mon esprit, j'envoie immédiatement des pensées droites pour l'éliminer ou pour la renvoyer aux personnes perverses. Je fais même de mon mieux pour renvoyer la "peur" de mes compagnons pratiquants aux personnes perverses. C'est l'endroit où la "peur" devrait prendre effet. Nous devrions traiter la "souffrance" de la même manière. Nous devrions définitivement ne pas la laisser interférer avec le cours de la rectification de la Loi. Ce sont les êtres pervers qui devraient souffrir. Quand les personnes perverses frappent les disciples de Dafa avec les matraques électriques, "la décharge électrique" devrait être retournée vers les mauvaises personnes. Les mauvaises personnes devraient aller en prison et endurer la persécution qu'ils ont forcé les disciples de Dafa à endurer. Rectifions complètement la "souffrance". À l'avenir, la "souffrance" devrait être un être rectifié.


L'être "doute" interfère également beaucoup avec nous. Parfois nous ne savons pas pourquoi nous doutons de nos propres capacités. C'est lorsque que nous sommes tombés dans les filets de cet être. Les anciens étaient très honnêtes et dignes de confiance. Ils croyaient aux divinités, ils pouvaient donc voir les divinités. Les peintures des paradis de l'Ouest et les peintures murales des paradis de l'Est dépeignaient toutes ce que les anciens voyaient véritablement. Rien de cela n'était "imagination". Lorsque nous ne nous croyons pas et n'avons aucune confiance en nous-mêmes, nous sommes contraints par cet être appelé "doute". Ce n'est rien qui soit naturellement une partie de nous. C'est un être qui contrôle les gens d'un endroit exterieur. Cet être est devenu très fort dans la société humaine ordinaire. Il empêche les gens de développer la foi juste en Dafa, et limite effectivement l'utilisation de nos capacités supranormales. Le "doute" devrait être sur la liste des êtres qui doivent être éliminés. Nous devrions faire de notre mieux pour éliminer l'obstruction provoquée par cet être, et employer nos capacités supranormales les plus puissantes pour éliminer le mal et rectifier la Loi.


L'être "imagination" joue aussi aujourd'hui un rôle négatif. L'"imagination" elle-même est utilisée pour plonger les gens dans la confusion. Ce n'est pas une véritable manifestation de l'Univers. C'est le résultat de déductions et d'hypothèses sans fondement. Elle est hautement sollicitée par la science actuelle. Il semble que beaucoup d'inventions ou de découvertes soient un résultat de l'"imagination". En réalité, elle n'en est pas responsable. En fait, d'autres êtres en sont responsables. L'"imagination" donne aux gens une fausse impression que toutes ces choses viennent de l'"imagination". Elle incite les gens à penser à toutes sortes de choses, qui sont toutes des illusions inexistantes. Elle est construite sur la base de faux principes et de souvenirs que les gens ont ajouté dans leur cerveau par leurs interactions quotidiennes avec la société. L'"imagination" combine alors aléatoirement ces choses et forme différentes permutations. L'"imagination" interfère de manière significative avec l'actuelle rectification de la Loi. Elle nous incite à imaginer des choses telles qu'être arrêté, battu, être suivi et la soi-disant puissance de la perversité. Elle nous incite à imaginer que les gens ordinaires ne pourront pas nous comprendre et combien il est difficile de leur dire la vérité. Elle fabrique même des conflits imaginaires entre les pratiquants pour causer la confusion. Nous devrions éliminer la notion"imagination" de nos esprits. Nous devons employer les choses les plus justes obtenues par notre cultivation pour rectifier ces choses erronées. Au lieu d'"imaginer" un futur rempli de faux principes, nous devons employer les pensées droites des divinités pour créer un futur plus juste.


L'être qui est relié à l'"imagination" est la "logique". Elle vient d'un très bas niveau. La science moderne l'a placée sur un piédestal. Mais les gens savent que toutes les inventions importantes des êtres humains sont amenées par l'"inspiration". C'est-à-dire, elles ont vraiment été transmises par des êtres de niveau élevé aux humains. La "logique" crée uniquement une explication "raisonnable" pour inciter les gens à y croire. La "logique" ne s'applique que dans une marge étroite. Elle sait seulement que 1 + 1 = 2. Mais il existe beaucoup de situations où un plus un n'égalent pas deux. Beaucoup de résultats obtenus à partir de la "déduction logique" sont en fait faux. Chaque fois que les résultats ne sont pas "logiques", on les taxe d' "occurrence aléatoire". Les disciples de Dafa ne devraient pas tomber dans le piège de la "logique". A partir d'un certain phénomène, si nous en déduisons comment nous allons être persécutés, nous serons piégés par ces principes faux et déviés. Le résultat "défini" de l'action humaine est en fait la volonté des êtres de niveaux plus élevés. La "logique" et l'"imagination" ne peuvent imaginer ce qui serait imaginé et n'obéissent pas à une "logique" d'un plus haut niveau, et ne connaissent pas non plus ce qui peut réellement se produire. Elles sont limitées par leur nature de bas niveau.


La "tranquillité " est un grand être. Elle peut apporter aux gens la vérité de l'Univers. Lorsque nous regardons les anciens, tous les sages ont obtenu la sagesse et la vérité après avoir atteint un état tranquille. La sagesse des gens ordinaires modernes ne peut en rien se mesurer à leur sagesse. Les anciens chinois connaissaient les grands résultats que la "tranquilité" pouvait apporter, la société entière était ainsi dans un état "tranquille". Maître a dit : "Calme sans penser, Pouvoir voir le mystérieux et le merveilleux". ("Dans le Dao " dans Hongyin, recueil de poèmes du Maître). Dans son article "Vers la Plénitude Parfaite", Maître a également dit : "Vous devez apaiser votre cœur et apprendre la Loi tous les jours". Je ressens que le sens intérieur de la "tranquilité" est très grand. L'"imagination", cette chose qui est si souvent sollicitée par les gens modernes aujourd'hui, est à l'opposé de la "tranquillité" et va réellement à l'encontre de la vérité. Tout ce que les gens ont imaginé sont de faux principes et des interférences d'autres êtres envers les êtres humains.


Les êtres de la "renommée" et du "profit" tombent tous deux dans la catégorie des "désirs intenses". Une des capacités de ces deux êtres est d'apporter aux gens un sens erroné de bonheur. Nous pensons qu'ils nous ont apporté le bonheur. En fait, ce n'est pas le cas du tout. Ils peuvent seulement échanger le bonheur en utilisant notre De. Ils ne nous donneront rien sans échange de De. Par exemple, une personne a la"renommée", étant par exemple un haut fonctionnaire ou un grand scientifique. Mais si personne ne le félicite, ne le flatte, ou ne l'admire, c'est comme si rien ne s'était produit et il ne ressentirait aucun bonheur. Dans le cas d'une personne extrêmement aisée, si les gens du monde extérieur ne se comparent pas à elle ou ne l'envient pas, il n'y a aucune raison pour qu'elle se sente heureuse de sa richesse. Mais si elle a perdu tout son De et souffre d'une maladie grave, autant d'argent qu'elle puisse avoir, elle ne pourra pas en profiter. Le véritable bonheur dans la vie vient du plus profond de votre coeur. C'est le genre de bonheur qui peut remplir votre corps et votre coeur tout entier, et qui ne vient pas de l'extérieur. Il est inclus à l'origine de notre vie, et ne peut être apporté ni par la "renommée" ni par le "profit" Le bonheur apporté par la "renommée" et le "profit" est superficiel. Ces deux êtres trompent beaucoup de gens.


L'"égoïsme" pénètre des niveaux très élevés de l'Univers. Mais il a aussi une capacité limitée. Il est confiné par son propre égoïsme et a installé des frontières avec les autres êtres. Il n'opère que dans un petit espace confiné, et n'a pas la largesse ni la profondeur de l'"altruisme". Si un être n'est pas contaminé par l'"égoïsme" mais embrasse au contraire l'"altruisme", il introduit alors tant de belles choses dans sa propre vie. L'"altruisme" est plus proche de la caractéristique de l'Univers : Authenticité-Bienveillance-Patience (Zhen Shan Ren).


Beaucoup de sentiments "naturels" que les gens ont sont également le fait d'autres êtres. Le goût de l'"aigre, du sucré, de l'amer, de l'épicé et du salé" ainsi que l'amour entre un homme et une femme sont considérés comme des choses essentielles par les êtres humains. Mais quand un pratiquant sort de ces attachements et porte un nouveau regard sur les êtres humains, il réalise que les gens se sentent très "heureux" de leur propre vie bien qu'ils soient contrôlés par d'autres vies. Ils pensent qu'ils réalisent ces choses eux-mêmes. Comment pourraient-ils savoir qu'ils sont contrôlés par ces êtres derrière eux ? Pendant une certaine période de cultivation, certains pratiquants ne pensent pas que c'est salé même s'ils prennent une poignée de sel et la mettent dans leur bouche. C'est parce que cet être appelé "salé" ne les contrôle plus.


Les particules de Dafa sont des divinités plus élevées que les êtres humains. Nous ne devrions plus être contrôlés par ces êtres inférieurs. Lorsque nous nous débarassons de la restriction des substances inférieures qui sont déviées, nous sommes revenus à notre origine la plus pure d' "Authenticité-Bienveillance-Patience" (Zhen Shan Ren) et seul cela est notre être véritable.


En fait, les êtres humains ne peuvent rien contrôler. La seule chose qu'ils contrôlent est de faire leur propre choix. Du niveau le plus haut au niveau le plus bas de l'Univers, les êtres ne peuvent que donner et ne peuvent rien demander en échange. La "cultivation dépend de soi, et la transformation du gong est réalisée par le maître". Que pouvons-nous cultiver par nous-mêmes ? Sans Maître, nous n'avons rien. La seule chose que nous pouvons faire est de faire le choix d'un coeur qui aime la bonté et veut retourner à son véritable moi originel. Tout est fait par Maître et nous n'avons rien qu'un coeur qui tend à être bon pour nous ramener à l'origine. Tout est fait et nous est donné par Maître.


Aucun mot ne peut arriver à décrire la gratitude que nous portons à notre grand et bienveillant Maître pour tout ce qu'il nous a donné.


Ce qui précède n'est que ma compréhension limitée sur mon chemin de retour à mon vrai moi originel. Je demande humblement les corrections de tous les compagnons de pratique.



Traduit de l'anglais de :
Who Controls Humans Lives?

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.