Histoire de la persécution d’un professeur assistant à l’Institut de la Magistrature Suprême du Peuple.

Je suis le professeur assistant Li Li de l’Institut des procureurs d’Etat de la Magistrature Suprême. Simplement parce que je pratique le Falun Gong et m’efforce de devenir une bonne personne, le régime de Jiang a commencé à me persécuter, prenant des mesures coNtre moi à tous les niveaux de la Magistrature Suprême. Ils ont essayé de me forcer à renoncer à ma croyance, et ont qualifié leur harcèlement envers moi de sérieuse « lutte politique en combattant contre le Falun Gong pour le contrôle du peuple. » [Note : Le Falun Gong n’a pas d’agenda politique et n’est qu’une méthode pour se cultiver et pratiquer]. Lorsque ces personnes sans scrupule ont échoué à atteindre leur but, ils ont exercé un programme graduel de persécution visant mon travail et mes finances. Ils ont confisqué ma maison et m’ont démis de mon travail. Tous mes droits m’ayant été retirés, je suis devenu sans domicile, cela dure depuis maintenant presque deux ans.

Après avoir été destitué et être devenu sans domicile, j’ai exposé la persécution que j’ai souffert publiquement sur le site Clearwisdom. Parce que je révélais la vérité, le régime de Jiang m’a étiqueté comme « ayant des antécédents politiques » ou « m’associant avec des éléments anti-chine étrangers. » Ils ont annoncé une récompense pour mon arrestation, la citant comme un « cas légal important. » la plus basse récompense offrait 30 000 Yuan chinois [ le salaire moyen d’un travailleur étant d’environ 500 Yuans], et la plus élevée n’avait pas de plafond. Ils ont utilisé toutes sortes de méthodes incluant l’Internet pour me capturer. N’ayant pas pu me trouver, ils ont commencé à harceler mes proches et mes amis. Mon fils, mes parents et la famille de ma sœur à Changchun, dans la province de Jilin et une autre sœur et sa famille à Harbin, dans la province de Heilongjiang, tous ont été impliqués dans mon affaire et vivent à présent dans une situation difficile.
Je sais que je ne suis pas le seul des dizaines de milliers de pratiquants de Falun Dafa à avoir souffert de la persécution. D’innombrables personnes ou bon cœur qui ne veulent qu’être des personnes de bien sont encore détenues dans les camps de travaux forcés ou en prison, souffrant toutes sortes de torture. De nombreux pratiquants de Dafa ont été torturés à mort. Face à une persécution aussi grave, ce que je peux faire est de faire connaître aux gens mes propres épreuves de persécution, et faire savoir au monde entier que Falun Dafa est merveilleux. Comme la persécution continue encore, j’espère que toutes les personnes de cœur du monde aideront à arrêter la persécution contre le Falun Gong en Chine.

Traduit de l’anglais
Source:
http://www.minghui.cc/mh/articles/2002/10/5/37556.html


Publié le dimanche 27 octobre 2002

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.