Une belle histoire suscitée par un imprimé


J’avais ramassé un imprimé sur lequel il y avait une photo légendée de 36 pratiquants de Falun Gong occidentaux qui étaient allés sur la place Tianamen. Il y avait aussi l’article d’un pratiquant canadien. L’imprimé était déchiré en plusieurs endroits mais le contenu était encore lisible.

Plus tard, mon mari et moi ramenèrent notre enfant dans notre ville natale, et nous prîmes l’imprimé avec nous. Etant tous trois pratiquants de Dafa, nous clarifions souvent la vérité à nos proches, tous savaient que Falun Dafa est bénéfique. Cette fois là, plus d’une dizaine d’amis et de parents lurent attentivement cet imprimé. Certains le lurent même à leurs amis. Lorsque l’imprimé nous revint, il avait été réparé.

Regardant l’imprimé réparé, je fus profondément touchée et ne pus retenir mes larmes. Un petit imprimé me montrait l’espoir, il me montrait la droiture de l’esprit et des actions des gens après qu’ils aient appris la vérité.
Puis nous allâmes dans une autre ville pour clarifier les faits à d’autres proches et amis. Sur le chemin, nous partageâmes un taxi avec deux autres personnes que nous ne connaissions pas. Une fois dans la voiture, je sortis cet imprimé particulier me disant à moi-même, « j’ai ramassé un imprimé. On dirait qu’il traite du Falun Gong. Voyons voir » Mon mari dit, « fais moi voir » Je répondis, « Je vais te le lire. ».

Je le lus avec un ton de voix plaisant. L’atmosphère dans la voiture se détendit tout à coup. Tout le monde écoutait. Le chauffeur commentait par moment, « C’est bien ; »
Ils étaient attirés par l’article canadien. A la moitié, je donnai intentionnellement l’article au jeune homme assis à côté de moi. Je lui dis, « Je porte mon enfant ce n’est pas très pratique de tenir aussi l’imprimé, peut-être pouvez vous le lire. Tout le monde aimerait l’entendre. »
Le jeune homme accepta avec joie et saisissant l’imprimé continua. Sa voix était claire et sonore. L’atmosphère était bienveillante et paisible.

Presque arrivés à notre destination, le conducteur exprima son opinion, « J’ai toujours suspecté que quelque chose n’allait pas avec ce qu’ils montrent à la télé. Si c’était comme ce qu’ils y décrivent, pourquoi y aurait-il tant de gens qui le pratiquent ? Impossible que tous soient fous . Si [le Falun Gong] n’est pas bon, ils cesseraient de pratiquer. Nous n’avons jamais vu quelqu’un qui pratique le Falun Gong se suicider ou tuer les autres. D’un autre côté, en admettant que les chinois soient fous, qu’en est-il des étrangers ? Sont ils également fous ? Pourquoi tant de gens pratiquent-ils dans les autres pays ? Le gouvernement ne sait que mentir à ses citoyens. »

Le chauffeur me demanda si je voulais lui donner un imprimé. Il voulait le montrer à ses amis. Je le bénis sincèrement, je souhaite que ce merveilleux imprimé continue à susciter d’autres belles histoires.

Traduit de l’anglais
http://www.clearharmony.net/articles/200210/7848.html

Publié le dimanche 27 octobre 2002


Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.