La police fait irruption dans un site produisant de la documentation sur Dafa causant la mort de 3 pratiquants

Le 18 septembre 2002, à midi, la police a fait irruption dans un site produisant de la documentation de clarification de la vérité et se trouvant dans un immeuble résidentiel de Kuangzongyuan à Fuxin, province de Liaoning. Des pratiquants de Dafa, dont Zhang Jie (une femme de 38 ans) ont été arrêtés illégalement. Pour échapper à la police, 3 autres pratiquants dont Yang Hongyan (une femme de 42 ans) et Mi Zhongsheng (un homme de plus de 30 ans) ont sauté de l’immeuble. 2 Pratiquants sont morts sur le coup et le troisième est décédé après plusieurs jours de coma. Le matériel et les équipements du site ont été confisqués.

On dit que Mi Zhongsheng, pratiquant de Dafa, a été suivi par la police quand il apportait du matériel au site de production situé dans un immeuble résidentiel de Kuangzongyuan. Alors que Mi transportait les choses en haut des escaliers, les policiers ont couru après lui pour l’arrêter. Mi s’est précipité au site de production au dernier étage du bâtiment, poursuivi par les policiers. Les pratiquants de Dafa qui étaient à l’intérieur ne savaient pas ce qui se passait. Zhang Jie a protégé la porte et s’est efforcé de bloquer les policiers. 3 pratiquants qui étaient dedans, plutôt que d’affronter la torture certaine s’ils étaient arrêtés, ont sauté du bâtiment dans l’espoir de s’échapper. Parmi ces pratiquants se trouvait Yang Hongyang qui avait été libérée juste quelques mois auparavant d’une détention illégale dans un camp de travail puis dans un centre de détention. Yang est décédée sur le coup. Mi, qui avait été précédemment arrêté, persécuté et s’était échappé, est décédé durant son transfert. Un autre pratiquant de Dafa (dont le prénom serait Jiang, sans autre information) est tombé dans le coma quelques jours avant de mourir. 3 autres pratiquants de Dafa, dont Zhang Jie, Zhao Hua (un homme de 30 ans) et un autre pratiquant (sur lequel on a aucune information) ont été sauvagement battus et arrêtés illégalement.

Les machines, l’équipement et la documentation sur le site, qui étaient évalués à 20.000 – 30.000 yuans, ainsi que des milliers de yuans en espèces ont été confisqués. Cet argent avait été économisé sur les salaires des pratiquants, après qu’ils aient subvenu frugalement à leurs besoins.

[…]


11.10.2002

http://www.clearwisdom.net/emh/articles/2002/10/12/27503.html
http://www.minghui.ca/mh/articles/2002/10/10/37835.html


Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.