Le Relais de la flamme des droits de l’homme arrive en Turquie - La population locale condamne les atrocités du PCC (Photos)

Le Relais mondial de la flamme des droits de l'homme est arrivé en Turquie le 1er mars et la cérémonie du relai a été tenue au fameux Parc Ataturk, au centre de Mersin. Le Relai de la flamme des droits de l'homme a été initié par la CIPFG (Coalition d'Investigation sur la persécution du Falun Gong en Chine.) le 9 août 2007.

L'ambassadeur turc du Relais de la flamme des droits de l'homme, Kursat Kagnici , tient haut la "Torche des droits de l'homme"

M. Hakan Kocman membre de la CIPFG a lu une déclaration

"Stop à la persécution du Falun Gong par le PCC" sera entendu dans toute la Turquie

M. Hakan Kocman, membre de la CIPFG, a présidé la cérémonie et lu une déclaration exposant les crimes du Parti communiste chinois dans la persécution du Falun Gong, ses abus des droits de l'homme et ses violations de l'esprit olympique. La déclaration appelait également le gouvernement et la population turque à prêter attention à la situation des droits de l'homme en Chine et à boycotter les Olympiques accueillis par le PCC, qui a délibérément bafoué les droits de l'homme, et à amener la persécution du Falun Gong et des autres groupes à sa fin.

L'ambassadeur turc du Relais de la torche des droits de l'homme est Kursat Kagnici, ancien membre de l'équipe nationale sportive et plusieurs fois médaillé aux jeux sportifs nationaux turcs.

Il a dit aux journalistes que 'Les Olympiques sont absolument sacrés pour chaque athlète, nous ne devrions pas laisser quoi que ce soit ternir leur sainteté et leur pureté, je souhaite donc appeler tous les athlètes ayant le sens de la justice dans ce monde à ne pas prendre part aux Olympiques de Pékin et ne pas donner au PCC une chance de souiller le nom sacré des Olympiques ".

Le président de l'Association de Falun Dafa Turque, M. Ozan Bugdayci, a dit : "les pratiquants de Falun Gong sont l'objet d'un génocide par le PCC simplement pour leur croyance en Vérité, Compassion et Tolérance. "

M. Mehmet, correspondant d'un média local très connu, a dit que les médias avaient la responsabilité de permettre à davantage de gens d'apprendre l'horrible pratique de prélèvement d'organes sur des pratiquants de Falun Gong vivants. Les crimes du PCC contre le Falun Gong ont franchi le seuil de moralité élémentaire et la conscience de chacun a été testée face à cela.

Un étudiant universitaire prenant part à la cérémonie a dit qu'il était contre la persécution du Falun Gong et soutenait le Relais de la flamme des droits de l'homme, il espérait qu'à travers ce relais la situation des droits de l'homme pourrait s'améliorer.

Les citoyens locaux prenant part à l'évènement ont exprimé leur soutien et condamné les atrocités de prélèvement d'organes, beaucoup ont signé une pétition de soutien au Relais et pressant le PCC de mettre fin à la persécution du Falun Gong.

Des médias locaux tels que Cihan Haber Ajansi, NTV et Sun TV ont tous couvert l'évènement.

Date de l’article original : 15/3/2008

Version chinoise disponible à:
http://minghui.ca/mh/articles/2008/3/3/173548.html

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.