Les membres du comité législatif de Taiwan protestent contre la persécution de Falun Gong par le Parti communiste chinois (Photo)

Sandy Yen est membre du Comité législatif du Parti progressiste démocratique. Le 10 janvier 2008, Sandy Yen a signé son nom sur la ‘’Lettre de campagne des Un million de signatures’’. Elle a agi ainsi, dans son quartier général de campagne pour les élections, afin d’exprimer sa protestation contre la persécution du Falun Gong par le Parti communiste chinois (PCC). Elle a demandé aux gens dans le monde de faire courageusement un pas en avant pour faire cesser cette persécution.

Le lendemain, les membres du Comité législatif du Parti nationaliste chinois, Chiang Yi-Hsiung de l’agglomération Chiayi et Wong Chung-Chu du comté Chiayi ont aussi signé cette lettre pour montrer leur soutien au Falun Gong. Ils ont demandé au régime chinoise de cesser immédiatement la persécution du Falun Gong. Ils ont aussi exprimé leur espoir que le gouvernement, les conseillers législatifs, le Comité international olympique, et les organisations des droits de l’homme puissent faire cesser la persécution par le PCC, d’une façon rationnelle, paisible, et démocratique.

Le membre du Comité législatif Sandy Yen

La Coalition d'investigation sur la persécution de Falun Gong en Chine (CIPFG) a lancé sa campagne de ‘’Un million de signatures’’ le 1 janvier 2008, afin de faire cesser la persécution de Falun Gong. Le même jour, la branche Asie de la CIPFG a aussi officiellement débuté sa campagne de signatures à Hong Kong. Des bénévoles de la région de Chiayi ont utilisé l’opportunité de l’élection législative pour faire appel auprès des candidats et leur demander de soutenir les droits humains des pratiquants de Falun Gong.

Alors que les campagnes des élections législatives vont bon train, Chen Changhui, membre de la branche Asie de la CIPFG, a invité Sandy Yen, Chiang Yi-Hsiung, et Wong Chung-Chu à signer la ‘’Lettre de campagne des Un million de signatures,’’ de façon à exprimer leur forte protestation contre la persécution des pratiquants de Falun Gong par le PCC. Sandy a exprimé le fait que le PCC a commis des crimes monstrueux à l’encontre des droits de l’homme. Elle a dit qu’elle se sentait extrêmement peinée en apprenant la longue durée de la persécution, la répression des pratiquants de Falun Gong, et les atroces collectes d’organes.

Sandy Yen a indiqué de façon répétée être bien au courant de la persécution de Falun Gong, et qu’elle se sentait très peinée de voir la souffrance des pratiquants de Falun Gong. Elle a dit que cette campagne des ‘’Un million de signatures’’ est très significative. Elle espère que les gens de différentes communautés pourront tous signer cette lettre afin de soutenir la justice. Elle a ajouté que les gens ne devaient pas fermer les yeux sur cette persécution illégale et permettre eu PCC d'agir ainsi comme bon lui semble ; sans quoi, ceci pourrait être la plus grande disgrâce dans l’histoire de la civilisation humaine.


A propos de la CIPFG et des atrocités de collecte d’organes

La CIPFG a plus de quatre cent membres, de différents domaines et de différents pays. Ces membres sont tous des personnes très accomplies dans leurs domaines respectifs, ils sont tous soucieux des droits humains des pratiquants de Falun Gong. Il y a des politiciens, des fonctionnaires gouvernementaux, des dirigeants religieux, des dirigeants de communauté, des experts sur les greffes d’organes et des médecins, des avocats des droits de l’homme internationaux et des avocats criminels, des membres d’organisations non-gouvernementales, des membres des médias internationaux, et des activistes des droits de l’homme. Il y a quatre branches de la CIPFG, la branche nord-américaine, la branche australienne, la branche asiatique et la branche européenne. La branche asiatique a été établie le 19 décembre 2006 ; le même jour, la branche asiatique a publié sa lettre ouverte demandant à se rendre en Chine pour enquêter sur la persécution de Falun Gong.

Les branches de la CIPFG ont organisé diverses activités dans le monde pour faire cesser la persécution de Falun Gong par le PCC. Ces activités ont déjà attiré l’attention des communautés internationales, et elles ont attiré l’attention sur les violations criminelles des droits de l’homme par le PCC. En utilisant l’opportunité des Jeux Olympiques, les membres de la CIPFG ont réuni les soutiens pour le Falun Gong et les forces qui s’opposent à la persécution par le PCC dans le monde, en la voix la plus essentielle, le souhait le plus fondamental et la volonté publique la plus large , soit mettre fin à la persécution du Falun Gong.

David Matas et David Kilgour, deux membres de la CIPFG du Canada, ont publié leur ‘’Prélèvements meurtriers- Rapport révisé sur les allégations de prélèvements d’organes sur des pratiquants de Falun Gong en Chine’’ le 31 janvier 2007. Ce rapport a complètement révélé les crimes monstrueux commis par le PCC, dans sa persécution du Falun Gong.

De plus, un Rapport des Nations unies 2007, incluait le dernier rapport de Manfred Nowak, Rapporteur spécial des Nations unies sur la torture, de la Commission des nations unies sur les droits de l’homme. Ce rapport liste et résume des cas actuels de torture, y compris les faits au sujet de collecte d’organes sur des pratiquants de Falun Gong encore en vie.

Le représentant de la CIPFG, Chen Changhui a dit: ‘’ Les droits de l’homme sont les droits basiques de la vie de l’humanité. Les vies humaines n’ont pas de prix. Alors que le Parti communiste chinois prône haut et fort des Jeux olympiques pacifiques, il continue à pratiquer sa collecte d’organes sur des pratiquants de Falun Gong, pour les vendre à gros profits. Afin de soutenir la justice, nous demandons que le PCC cesse immédiatement ses violations des droits de l’homme et sauve des vies innocentes.’’ Chen a aussi ajouté :’’ Avant le commencement des Jeux olympiques, nous voulons exprimer la volonté des gens de différents endroits du monde aux gouvernements, aux conseils législatifs, aux Comités olympiques dans divers pays ainsi qu’aux Nations unies, au Comité olympique international, et autres organisations internationales. Nous voulons qu’ils comprennent, que la volonté des gens ne peut être niée. ‘ Nous voulons qu’avec le soutien de la volonté pleine de dignité de toutes sortes de gens dans le monde, ils mettent en œuvre les mécanismes de la démocratie et des droits humains, et qu’ils aient le courage de demander à ce que le PCC cesse immédiatement sa persécution de Falun Gong.’’

11 janvier 2008

Date de l’article original : 17/1/2008

Version chinoise disponible à :
http://www.minghui.org/mh/articles/2008/1/12/170111.html

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.