Se soumettre aux principes du Ciel - un pays en paix et un peuple vivant en harmonie

Les êtres sensibles tirent leur origine du Ciel, tout comme les principes de la société ordinaire. C’est pour cela que l’adhésion aux principes célestes était une chose importante pour le peuple chinois. Ils vivaient selon ces principes. Quand les principes célestes sont suivis, le pays connaîtra la paix et les gens vivront en harmonie. Quand les principes célestes ne sont pas pris en compte, il y aura sécheresse, inondations et autres catastrophes naturelles et il sera difficile aux gens de gagner leur vie. Il y a de nombreux exemples documentés venant du passé, lesquels incluent des discussions de ces principes. Ce qui suit raconte deux histoires tirées de : "Registres historiques des Causes et Effets."

Sous la Dynastie des Song, Quand Liu Chang fut nommé gouverneur de la Région de Chanzhou, cette zone avait connu une grave sécheresse, une invasion de sauterelles et d’autres désastres. Immédiatement après sa prise de fonction, Liu Chang, s’intéressa à tous les procès pour lesquels il y avait des désaccords et répara toutes les sentences injustes. Si bien que le respect pour la loi fut restauré. Puis, il enseigna par l’exemple et mit en avance les vertus du Ciel au lieu d’avoir recours aux punitions. Graduellement, l’honnêteté devint le critère de base par lequel vivaient les gens. Une fois, un voyageur qui passait par Shouzhang perdit son sac d’argent. Quelques personnes de la localité le ramassèrent et le rapportèrent au coordinateur de la communauté du voisinage. Quand le voyageur revint chercher son sac perdu, il lui fut rendu. Une autre fois, quelqu’un perdit des objets, mais il ne revint que le lendemain. Les objets étaient encore là, à l’endroit où il les avait laissés. Le gouvernement central honora Liu Chang et la population locale faisait son éloge. Rapidement, les pluies se remirent à tomber et les sauterelles disparurent. Bien que les sauterelles aient envahies les zones avoisinantes, elles ne sont pas venues dans la région de Danzhou. (Biographie de Liu Chang, L’histoire de la Dynastie des Song

Wang Zhang vivait sous la Dynastie des Ming. Son père mourut quand il était très jeune. Guidé par sa mère, il étudia avec diligence. Après qu’il ait été nommé gouverneur du Comté de Zhuji, sa mère demeurait toutefois encore très exigeante. Une fois, il rentra tard chez lui après une fête d’adieu donné en l’honneur d’un de ses amis. Sa mère lui demanda de s’agenouiller et elle le frappa. Elle dit : "N’as-tu pas été nommé gouverneur pour diriger ce Comté et non pour faire la fête, apprécier la bonne nourriture et boire de l’alcool ?" Wang Zhang en fut honteux et après s’être agenouillé, n'osait pas relever sa tête. Durant les six mois où il gouverna, les citoyens locaux furent heureux et toutes ses actions furent très transparentes. Les gens de la localité vivaient en harmonie. Quand le gouvernement central le nomma à un poste dans le Comté de Ji, les gens du Comté de Zhuji ne voulaient pas le laisser partir. Mais les gens du Comté de Jin attendaient désespérément qu’il prenne ses fonctions. Plus tard, il fut promu pour être procureur de la nation. Une fois il se rendit à la Province de Gansu pour une inspection. Cette Province était en proie à une sérieuse sécheresse. Il écrivit une note et pria les Bouddhas en disant : "Si moi, procureur de la nation, suis corrompu ou si j’ai fait quoique ce soit qui ait porté préjudice à ce pays et à son peuple, punissez moi. Mais s’il vous plaît, bénissez ces gens et protégez les de ce désastre!" Puis il brûla le papier sur lequel il avait écrit. Peu de temps après, il y eut une tempête de pluie.

Tout au long de l’histoire, toutes les personnes sages ont vécu selon les principes célestes. Ils cultivaient la vertu, vivaient des vies de dévots et gardaient la pensée du Ciel profondément ancrée dans leurs coeurs.

Date de l'article original : 23/22008

Version chinoise disponible :
http://www.minghui.org/mh/articles/2008/1/21/170785.html

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.