Allemagne : Les pratiquants dénoncent les atrocités du régime chinois au Festival Wagner (Photos)

Neuf jours avant la fin du 131ème Festival Richard Wagner, beaucoup de visiteurs du monde entier avaient vu l'exposition de photos des Neuf Commentaires sur le Parti communiste et appris les prélèvements d'organes meurtriers pratiqués sur des pratiquants de Falun Gong vivants par le régime communiste chinois durant les 26 premiers jours du festival. Beaucoup de gens ont été choqués par les atrocités commises par le régime communiste chinois et ont signé, les uns après les autres, la pétition condamnant la persécution. Ils ont aussi dit que de telles violations des droits humains ne se conformaient pas à l'Esprit des Jeux Olympiques et que le régime communiste chinois ne devrait pas être autorisé à accueillir les Jeux.


Les gens signent la pétition afin de condamner la persécution du Falun Gong par le régime communiste chinois.
Une passante écoute les explications sur la persécution du régime communiste chinois à l'encontre du Falun Gong
Les passants regardent les documents exposant les faits de la persécution du Falun Gong par le régime communiste chinois


Certains passants se sont exclamés: "Ceci n'est-il pas semblable aux Jeux Olympiques organisés sous le régime de Hitler en 1936?"


Un professeur a demandé un badge de la campagne du "Relais Mondial de la Flamme des Droits de l'Homme" et a dit qu'elle expliquerait la signification de cette campagne à tous ses élèves.


Debout devant les photos exposant les atrocités des prélèvements d'organes effectués par le régime communiste chinois sur des pratiquants de Falun Gong, des parents ont expliqué à leurs enfants ce qui se passe en Chine.


Un jour, un employé du bureau de presse du théâtre, qui passait tous les jours devant l'exposition, s’est exclamée en recevant une brochure d’un pratiquant : "Je suis à vos côtés; je soutiens votre appel."


Après avoir regardé les photos exposées et écouté les informations données en continu en allemand durant le Festival Richard Wagner, des fonctionnaires du département de police et du département de l'ordre social du gouvernement de la ville ont décidé d'autoriser les pratiquants à tenir l'exposition photo vingt-quatre heures sur vingt-quatre.


Après avoir appris la vérité à propos du Falun Gong, des groupes de musiciens jouant dans les rues ont pris l'initiative de jouer dans d'autres endroits afin que la musique ne perturbe pas les informations diffusées en allemand par les pratiquants de Falun Gong dénonçant les atrocités des prélèvements d'organes effectués par le régime communiste chinois sur des pratiquants de Falun Gong vivants. Ils ont aussi interprété le thème de la chanson du "Relais Mondial de la Flamme des Droits de l'Homme" qu'ils avaient téléchargé sur Internet.


Des passants ont dit qu'après avoir lu la brochure chez eux, ils étaient revenus spécialement pour signer la pétition. Les bénévoles de l'activité leur ont dit qu'ils pouvaient transmettre l'information à leurs amis et parents. Beaucoup ont alors emporté chez eux des brochures supplémentaires.


Un vieux monsieur a demandé une feuille de pétition vierge, disant qu'il renverrait la pétition par mail aux pratiquants après l'avoir fait signer par ses filles et ses amis. Les pratiquants lui ont donné une double feuille de pétition et lui ont demandé de faire du mieux qu'il pouvait pour permettre à plus de gens de connaître la vérité sur le Falun Gong.


Date de l'article original : 26/8/2007
Version chinoise disponible à : http://minghui.ca/mh/articles/2007/8/23/161345.html


Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.