Hong Kong : En l'espace de six mois, plus de cinq mille touristes de Chine continentale ont quitté le PCC au Centre de service sur la montagne Taiping (Photo)

Chaque jour de centaines de milliers de touristes chinois viennent à Hong Kong pour visiter et faire des emplettes. Mme Liao et ses compagnons, bénévoles du Centre de service pour Quitter le Parti communiste chinois (PCC) de la montagne de Taiping viennent tous les soirs afin d’aider les touristes chinois à démissionner du PCC, de la Ligue de la Jeunesse et des Jeunes pionniers communistes. Ces six derniers mois, plus de cinq mille touristes chinois ont démissionné du PCC et de ses organisations affiliées.


De nombreux touristes lisent des posters au Centre pour Quitter le PCC sur un site touristique de Hong Kong


Mme Liao a dit: “Ces personnes qui viennent de Chine ne connaissent pas les faits car elles ont été soumises au lavage de cerveau par le PCC pendant tant d'années. Puisqu'elles ont eu l'occasion de sortir de l'environnement de la Chine, elles doivent apprendre les faits et être sauvées. Voilà mon plus grand souhait."


Parmi ceux qui viennent aider, il y a des occidentaux. Jeff des Etats Unis vient depuis trois ans.

Jeff a dit qu’il y a très longtemps il a entendu parler de la persécution du Falun Gong en Chine et que la population chinoise était trompée par le PCC. Il sait que, quand ils découvriront combien la persécution est brutale ils seront choqués. C’est pour ça qu’il vient ici depuis trois ans.

Jeff a dit : “Je sens que ce site est spécial parce que les touristes chinois viennent ici, restent 20-25 minutes et s’en vont. Je ressens que nous sommes connectés . Aussi j’essaie de les informer des faits. Ils ne connaissent pas la vérité car le PCC bloque les informations dans les médias et même sur Internet. Le PCC diffame le Falun Gong par l’intermédiaire des médias pourtant le Falun Gong est la meilleure chose qui est arrivée à la Chine. La population chinoise doit savoir ce qui se passe en Chine. "


De plus en plus de touristes chinois ont démissionné du PCC sur cette montagne. A la fin de l’an dernier, Mme Liao a commencé à emmener avec elle un grand cahier afin de noter le nombre et des informations sur les personnes qui démissionnent du PCC. En six mois deux cahiers ont été remplis.


Un autre volontaire, Zhou Sheng a dit que chaque jour des gens, allant de dizaines à plus d'une centaine, démissionnent du PCC et de ses organisations affiliées.


Comme le PCC bloque les informations, de nombreux Chinois du continent ne connaissent pas les faits. Les volontaires pensent que si les informations pouvaient librement circuler en Chine, beaucoup plus de gens démissionneraient du PCC.

Date de l'article original : 19/8/2007


Version Chinoise disponible à :
http://www.yuanming.net/articles/200708/65445.html

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.