Les pratiquants devraient s’aider mutuellement et s’améliorer comme un seul corps lors de l’étude de la Loi

Avec l’avancée constante de la rectification par la Loi, bien faire les trois choses que Maître nous demande de faire est la responsabilité absolue des disciples de Falun Dafa de la période de la rectification par la Loi. A présent nous avons étudié sérieusement les « Enseignements de la Loi à la conférence de la Loi à New York en 2007 » et nous sentons que notre responsabilité est plus sérieuse. Afin d’accomplir notre tache historique de sauver les êtres, nous avons avant tout besoin de bien étudier la Loi.

Maître a dit :
« Car la Loi est la base, c’est la fondation des disciples de Dafa, c’est la garantie de toute chose, c’est le passage qu’emprunte un être humain se dirigeant vers la divinité. » « Il ne faut pas lire la Loi pour la forme, il faut l’étudier avec un esprit concentré, vous devez être véritablement vous-même en train d’étudier. » (« A la conférence de Loi en Australie »)

Actuellement nous avons établi des groupes d’étude de la Loi dans presque toutes les régions. Nous pratiquants pouvons étudier la Loi ensemble et c’est l’environnement de cultivation que Maître nous a laissé. En étudiant la Loi, il nous faut nous concentrer et mettre notre esprit tout entier dans l’étude. Nous devons aussi nous aider et nous corriger mutuellement afin de nous améliorer comme un seul corps. Cependant nous avons mis à jour certains problèmes. Nous étudions la Loi ensemble mais chaque personne à un niveau d’éducation différent et a cultivé depuis plus ou moins longtemps. Chaque personne a aussi une compréhension différente de la Loi. Certains lisent avec fluidité et n’ajoutent ni n’oublient jamais un mot ; d’autres lisent lentement ; d’autres ne peuvent pas lire avec fluidité et d’autres ajoutent ou oublient parfois des mots. Cela a créé des problèmes dans notre étude de la Loi.

Les pratiquants qui lisent bien sont parfois impatients envers les pratiquants qui ne peuvent pas bien lire. Ils manifestent leur impatience et leur agacement et les pratiquants qui ne peuvent pas bien lire sont anxieux. Ils manifestent de la peur, de la vanité et veulent sauver la face. Après un certain temps, des barrières se forment entre les pratiquants et la perversité en prend aussi avantage. Certains pratiquants deviennent déprimés et commencent à se relâcher, se critiquant eux-mêmes.

Maître a dit: « Les choses de votre prochain sont vos choses et vos choses sont les siennes. » (Enseignement de la Loi à Washington, D.C lors de la conférence de Loi en 2002 »). Nous sommes tous des disciples dans le même système de cultivation. Lors de cette phase finale nous devons réaliser ce qu’est notre devoir important. Nous pratiquants devons aider, comprendre, tolérer et nous corriger les uns les autres, de cette manière nous pourrons nous améliorer comme un seul corps. Finalement, cela est une opportunité d’éliminer les attachements et d’améliorer le xinxing des pratiquants qu'ils lisent rapidement ou lentement. Les pratiquants vétérans et les pratiquants qui lisent bien doivent se calmer et aider les nouveaux pratiquants ou les pratiquants qui ne peuvent pas bien lire. Bien étudier la Loi, s’examiner intérieurement et se cultiver pour être un être éveillé droit, altruiste et désintéressé. Les pratiquants qui ne peuvent pas bien lire doivent être humbles et avoir l’attitude de demander. Oublier l’anxiété et étudier davantage la Loi. Si vous ne pouvez pas bien lire la première fois, lisez une deuxième et une troisième fois. Finalement vous lirez bien.

Etudions bien la Loi et faisons bien les trois choses, cultivons-nous diligemment ensemble et remplissons nos vœux préhistoriques, suivons le Maître jusqu’à la plénitude.


Date de l’article original: 19/5/2007

Version chinoise disponible à http://minghui.ca/mh/articles/2007/5/4/154099.html


Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.