Mon expérience en clarifiant les faits à des officiers de police

Grâce à une relation prédestinée, j’ai commencé à pratiquer Falun Dafa en février 1998. Dafa m’a donné une seconde vie, un nouveau départ. Je crois fermement en Dafa et en Maître. Depuis le début de la persécution le 20 juillet 1999, je n’ai jamais hésité à clarifier les faits concernant la persécution du Falun Gong aux gens qui me pressaient d’abandonner la pratique de Dafa, en particulier les officiers de police qui étaient directement impliqués dans la persécution.

Avant de débuter la pratique du Falun Dafa, j’avais un cancer. Après avoir suivi divers traitements, je ne pouvais ingurgiter que des aliments sous forme liquide. Pourtant, quelques jours après avoir commencé la pratique de Dafa, le Maître a purifié mon corps . Tout d’un coup, j’ai pu remanger normalement. Les marques noires sur mon visage ont disparues. Mes deux soeurs et ma mère âgée de soixante-dix ans ont vu ces changements et donc ont commencé, elles aussi, à pratiquer Dafa. J’étais profondément reconnaissante au Maître pour sa compassion. J’ai étudié avec assiduité la Loi et j’ai senti qu'il était de mon devoir que de propager la Loi et de parler à tout le monde de la beauté de Dafa.

Au début de la persécution, le 20 juillet, je n’avais aucune crainte. Peu importe l’heure qu’il était, ou l’endroit où je me trouvais, j’ai agi avec des pensées droites en suivant et en validant la Loi. Je me souviens qu’une fois en 2000, la police avait arrêté une dizaine de pratiquants de notre région. Des agents de police ont appelé mon unité de travail et ont demandé que je m'arrête en passant. En m'y rendant j’ai pensé, "Je ne crains rien." Maître a dit clairement :

" Si vous êtes quelqu’un qui cultivez et pratiquez véritablement, notre Falun vous protégera. Je suis enraciné au plus profond de l’univers ; si quelqu’un était capable de s’en prendre à vous, c’est à moi qu’il s’en prendrait et pour le dire carrément, il s’en prendrait à l’univers." ("Zhuan Falun", Première Leçon, "Les caracteristiques du Falun Dafa")

Arrivée au poste de police, il y avait cinq ou six officiers de police qui m’attendaient. L’un d’entre eux m’a demandé, "Savez vous pourquoi nous vous avons demandé de venir ici ? Nous avons arrêté 17 personnes, vous êtes la 18ème. Nous avions prévu de vous arrêter, mais votre patron a dit que vous étiez une bonne personne. Donc, nous avons demandé que vous veniez pour répondre à quelques questions. A qui avez-vous rendu visite ? Et avec qui êtes vous en contact?...” Calmement, j’ai répondu, “Je ne suis allé chez personne. N’ai-je pas le droit de parler avec les gens quand je les rencontre dans la rue ?" A ce moment là, les paroles du Maître me sont venues à l’esprit :

" Il en est de même pour l’homme, les êtres humains possèdent à la fois la nature de Bouddha et la nature de démon." (Points Essentiels pour un Avancement Diligent, "La Nature de Bouddha et la Nature du Démon")

Je voulais les guider afin que leur nature de Bouddha prenne le dessus sur leur nature de démon. Je leur ai parlé de mon expérience personnelle de cultivation et de combien j'avais bénéficié de Dafa. Je voulais leur faire part de la magnificence de Dafa, de la miséricorde et de la compassion du Maître. Après un moment, ils n’étaient plus aussi méchants qu’au début et ils n’ont obtenu de moi aucune information.

Un jour en 2004, ma supérieure hiérarchique est venue me voir et m’a demandé de signer une déclaration de garantie pré-écrite. J’y ai jeté un œil et la lui ai immédiatement rendue. Je lui ai dit que je ne la signerai pas.

Elle m’a dit, "Je savais que vous ne l’écririez pas, donc je l’ai écrite pour vous. Vous n’avez qu’à la signer ainsi nous pourrons dire que c’est chose faite." J’ai répondu, "Nous pratiquons Authenticité, Compassion et Patience. Je ne mens pas. Authenticité signifie dire la vérité, faire les choses authentiquement, devenir une personne véritable et retourner à son origine, sa véritable nature et à la fin, devenir une vraie personne à travers la cultivation. Si je n’applique pas le premier mot de Authenticité-Compassion-Tolérance, comment pourrais-je me cultiver ? " Finalement, elle est repartie.

Le lendemain, elle m’a demandée de venir dans son bureau. Une autre responsable qui me connaissait m’a demandée : "Est-il vrai que ces dernières années vous n’avez pris aucun médicament ? Aucune injection ?" j’ai répondu, "Vous pouvez demander à mes collègues pour savoir si l’un d’entre eux m’a vu prendre des médicaments ou avoir une injection. Je suis la seule dans tout l’atelier qui n’a pris aucun médicament -- vous pouvez vérifier les registres."

Elle m'a demandé à nouveau : "Vous ne voulez vraiment pas signer ?" J’ai répondu, "Je suis désoIée. Ce n’est pas que je n’ai pas de respect pour vous. Si quelqu’un d’autre me demandait, ma réponse serait toujours non." Ainsi, j’ai passé un autre test.

Après quelques temps, deux personnes du bureau de la police de la ville sont venues chez moi un jour. Cela s’est produit alors que je n’étais pas chez moi. Ils ont demandé à ma belle-mère où j’étais allée. Ce soir là, quand mon mari est rentré à la maison et a su que des officiers de police étaient chez nous, il s’est mis en colère et est devenu violent. J’ai compris que c’était une épreuve pour que j’améliore mon xinxing et ma qualité d’éveil. Je me suis souvenu de l’Enseignement de la Loi de Maître,

Cultiver fermement Dafa le cœur inébranlable

L’élévation du niveau est fondamentale

Face aux épreuves voir la vraie nature

Le Gong accompli la plénitude parfaite Bouddha Tao Divinité

(Hong Yin II , "Voir la vraie nature")

Le lendemain matin, j’ai pratiqué les exercices. Mon mari n’était pas content, mais mon cœur était imperturbable. Quand je suis partie travailler, je lui ai dit, "N’agis pas ainsi avec moi. Il faut que tu saches faire la part de ce qui est bon et de ce qui est mauvais. J’irais au bureau de la police cet après-midi et je leur dirai de ne plus revenir ici."

Après mon travail, je suis allée au bureau de la police et j’ai trouvé le directeur d’un sous bureau qui était venu chez moi. Je lui ai demandé, "Est-ce que vos officiers de police redressent les bonnes ou les mauvaises personnes ?" Il a répondu, "Les mauvaises, bien sûr." Je lui a dit, "Alors pourquoi êtes vous venus chez moi pour harceler ma famille et briser la paix de mon foyer. Notre Maître nous enseigne à cultiver l'Authenticité- la Compassion- la Tolérance. Dites-moi laquelle n'est pas bonne. Pourquoi nous impliquer dans la politique ? Notre Maître a dit dans un article, ' Pour un pratiquant, à part bien faire son travail, il ne s’intéresse ni à la politique ni au pouvoir politique, sinon il n’est absolument pas mon disciple.' (Points Essentiels pour un Avancement diligent, "La Cultivation Pratique n’est pas la Politique")"

A ce moment là, une autre personne dans le bureau a dit : “Une autre incorrigible qui refuse d’être transformée." Je me suis retournée et lui ai dit : "Que veut dire incorrigible ? Réfléchissez, le Falun Gong a sauvé tant de vies en cultivant Authenticité-Compassion-Tolérance. Si votre vie était épargnée parce que vous l’aviez appris, l’abandonneriez vous ?"

Je leur ai raconté comment ma famille avait bénéficié de la cultivation pratique. J’ai dit : "Avant de pratiquer, j’étais tourmentée par un cancer. Vivre était pire que mourir. Mais j’ai été guérie après avoir appris Dafa."

Une autre personne présente a dit encore : "Si c’est comme vous le dites, pourquoi avons nous besoin des hôpitaux?" J’ai répondu, "Notre Maître dit dans le livre :

' Cependant, pour quelqu’un qui cultive et pratique véritablement, si vous avez un corps malade, vous ne parviendrez pas à cultiver et pratiquer. Je dois purifier votre corps. Cette purification du corps ne concerne que ceux qui sont vraiment là pour apprendre la méthode, qui sont vraiment là pour étudier la Loi. ' (Zhuan Falun, Première Leçon, Conduire véritablement les gens vers les niveaux élevés)"

Il m’a demandé encore : "votre Maître est en Amérique, n’est-ce pas ?" J’ai répondu, "Notre Maître n’est pas seulement en Amérique. Le Falun Gong s'est propagé dans le monde entier. Notre Maître dit :

' le caractère particulier de l’Univers --- Dafa se trouve partout dans tout le corps céleste et est omniprésent depuis le macroscopique jusqu'au microscopique. Dafa que je transmets aujourd’hui n’est pas transmis seulement aux orientaux, il doit aussi être transmis aux occidentaux en même temps, les gens bienveillants parmi eux doivent aussi être sauvés, toutes les nations qui doivent entrer dans la prochaine ère nouvelle de l’histoire, toutes obtiendront la Loi, s’élèveront intégralement, ce n’est pas la question d’une seule nation.' (Points Essentiels pour un Avancement Diligent", Bref Exposé du Shan")

Vous devriez tous vous souvenir que le Falun Dafa est bon et que Authenticité-Compassion-Tolérance est bon. Vous serez béni."

Alors ils ont souri amicalement. Le directeur m’a dit : "Vous pouvez rentrez chez vous maintenant. Plus personne ne reviendra chez vous."

En me rappelant cette expérience de clarfier les faits aux officiers de police et d'éviter l'arrestation, j’ai ressenti que fondamentalement, j'avais écouté le Maître, bien étudié la Loi et m'étais souvenue de la Loi. Résultat, j’avais comment clarifié les faits aux moments clés. Maître nous a dit :

"La Loi peut briser tous les attachements, la Loi peut briser toutes les perversités, la Loi peut briser tous les mensonges, la Loi peut affermir la pensée juste." (Points Essentiels pour un Avancement Diligent II, "Eliminer les Interférences")

Date de l'article original : 13/5/2007
Version chinoise à http://www.minghui.org/mh/articles/2007/5/1/153890.html


Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.