Une légende de Nouvel an chinois

Il y avait il y a bien longtemps, une bête féroce légendaire qu’on appelait Nian. Nian vivait au fond de la mer tout au long de l’année, mais lorsque la veille du Nouvel an chinois arrivait, Nian sortait de la mer, s’approchait des villages, mangeait le cheptel et blessait les êtres humains. Aussi, chaque année à l’approche du Nouvel an, les gens s’enfuyaient dans la montagne dans la crainte d’être attaqués par Nian.

Une année, alors que les gens s’enfuyaient dans la montagne, un vieil homme entra dans le village. Il dit à une vieille femme que si elle le laissait passer la nuit chez elle, il chasserait « Nian » la bête féroce. Mais personne ne crut ses mots. La vieille femme essaya de le persuader d’aller lui aussi se cacher dans la montagne. Mais le vieil homme insista pour rester dans le village. Lorsque la féroce «Nian » entra dans le village pour commettre ses méfaits, tout à coup elle fut terriblement effrayée par des sons sonores de pétards. En même temps, elle vit des couplets rouges sur la porte d’un maison et les bougies dans la maison étaient encore allumées. Nian, effrayée, détala. Il s’avérait que les pétards, la lumière et la couleur rouge étaient ce qui lui faisait le plus peur. Le second jour, lorsque les villageois revinrent, ils découvrirent que rien n’avait été endommagé. Puis ils réalisèrent que le vieil homme était un immortel. Ils connaissaient à présent les trois trésors capables de chasser Nian.

Depuis lors, à la veille de chaque Nouvelle année, les gens affichent tous des couplets rouges à leurs portes, allument des pétards et gardent des bougies allumées toute la nuit. Cette coutume ne tarda pas à se répandre largement et loin et le Nouvel an devint la plus importante fête traditionnelle chinoise
Les sept jours avant le Nouvel an chinois, d’après le calendrier lunaire chinois, furent appelés « Xiao nian ». Pendant ces jours là, chaque foyer commence à se préparer pour l’arrivée du Nouvel an. Ils nettoient la maison et achètent des mets spéciaux, comme du poulet, du poisson, du candy…. Chaque foyer prépare aussi des présents pour les proches et les amis qui viennent leur rendre visite et achètent de nouveaux vêtements pour les enfants.

A la veille du Nouvel an, c’est le moment pour toute la famille d’être réunie. Dans le nord de la Chine, les gens mangent habituellement des boulettes, parce que la prononciation du mot « boulette » est la même que celle du mot « réunion ». Par conséquent, les boulettes symbolisent la « réunion ». Les gens dans le sud mangent aussi le gâteau de Nouvel an qui représente une bénédiction pour une meilleure année. A midi, le jour du Nouvel an, chaque famille allume des pétards.

La veille du Nouvel an, les gens portent de nouveaux et jolis vêtements. Ils vont visiter les gens de leur famille pour leur souhaiter avant la Bonne année. Les enfants se prosternent devant les adultes et reçoivent un don d’argent enveloppé dans du papier rouge. Les jours suivants, les gens visitent leurs proches et leurs amis pour se souhaiter mutuellement une Bonne nouvelle année.


Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.