La guérison de ma belle sœur démontre ce que Falun Dafa a de merveilleux à nos amis et à nos proches

En avril 2006, ma belle soeur ne se sentait pas très bien et avait des douleurs dans la poitrine. Après plusieurs consultations, plusieurs diagnostiques ont confirmé qu’elle avait un cancer du sein et que cela nécessitait une opération. Le 23 mai, elle a été opérée dans un hôpital local. On a procédé à l’ablation d’un de ses seins. Puis, elle est rentrée à la maison après un mois passé à l’hôpital.

Un jour, pendant le mois d’août, j’ai reçu un appel innatendu de ma sœur. Elle m’a dit que ma belle sœur était à nouveau à l’hôpital et qu’elle était en train de mourir. « N’a-t- elle pas récupéré chez elle après son opération ? » Ai-je demandé. « Une tumeur se développe dans l’autre sein et elle subit actuellement une chimiothérapie, tu ferais mieux d’aller lui rendre visite. Ou bien il se peut que tu ne la revois jamais. Sa famille prépare ses funérailles désormais. » me répondit-elle. Elle dit également qu’un de leurs amis qui travaille dans un hôpital lui a dit qu’un tel mal ne se guérit pas, et que si elle continuait à rester à l’hôpital, elle mourrait et sa famille serait financièrement ruinée. Tout le monde dans la famille savait comment tout cela allait finir, mais personne ne voulait y penser.

Le 10 août au soir, je me demandais si je devais y aller. Je lui avait clarifié la vérité souvent et c’était parmi mes belles sœurs, celles qui comprenait le mieux Dafa, mais elle n’osait pas aller plus loin à cause de la persécution. De plus, mon frère ne croyait pas du tout en Dafa. Je n’ai pas pu fermer l’œil de toute la nuit. Le lendemain matin, en étudiant la Loi, je me suis souvenue que « le Maître possède des pouvoirs divins ». En effet, le Maître possède des pouvoirs divins, mais c’est au disciple d’agir. J’ai compris soudain que Maître tentait de me donner un indice. J’ai vite remballé mes affaires, j’ai pris quelques documents de clarification de la vérité et j’ai pris le bus qui menait à l’hôpital du comté.

À cause de la chimiothérapie, ma belle soeur était complètement chauve. Elle ne pouvait pas ouvrir la bouche, ni pour parler, ni pour manger. En lui prenant les mains, je lui ai dit « Si tu récites silencieusement et de tout ton cœur “Falun Dafa est bon et Vérité Compassion Tolérance sont bons”, tu vas te sentir mieux. » Elle a secoué la tête. Puis, je lui ai encore répété : « Une fois sortie de l’hôpital, tu dois pratiquer le Falun Dafa ! » et elle a secoué de nouveau la tête. J’ai dit aux membres de la famille de répéter également ces mots, et à mon frère de bien rapeller à sa femme de le faire. Il a répondu que la gorge de sa femme était trop gonflée pour faire cela. « En fait, elle ne parvient même pas à manger » dit-il. Ces trois dernières semaines, elle a seulement été capable de boire quelques verres d’eau. Lorsqu’il a demandé de l’aide aux docteurs, ils lui ont dit qu’ils ne pouvaient pas l’aider. Je lui ai dit que seul Falun Dafa pouvait la sauver. « Cela peut il vraiment marcher ? » me demanda-t-il ». Aussi longtemps que vous y croyez, la compassion de Dafa et du Maitre vont prendre soin d’elle » ai-je répondu. Il était cependant toujours suspicieux. Je lui ai dit: “Quoi de plus simple que de répéter silencieusement quelques mots ? Tu ne dépense pas un sous, ni ne brûle un quelconque bâton d’encens. Cela ne te coûte même pas d’énergie, tout ce que tu as à faire est de réciter silencieusement et de tout ton cœur. Qu’est ce qui te fait encore hésiter ? Essaie, cela va avoir beaucoup d’effet. »Alors, il lui a promis de lui rappeller de dire ces mots silencieusement. J’ai ajouté « Tu dois également les répéter silencieusement pour elle ! Tu dois le faire. » Après qu’il ai promit de le faire, je suis partie de l’hôpital et suis retournée à la maison.

Après mon retour, j’ai émis des pensées droites pour éliminer les esprits mauvais et les diables pourris derrière ma belle soeur et sa famille qui tentaient d’empêcher qu’ils soient sauvé et demandé au Maître de me renforcer pour faire cela. Dès que je me suis calmée, j’ai vu des grappes de matières noires et blanches qui faisaient plusieurs fois la largeur de ma belle sœur qui étaient éliminées de son corps. J’étais si émue que mes larmes ont coulé. J’ai su que le Maître était en train de prendre soin d’elle. “Pouvez- vous faire cela vous-même ? Non, vous n’en êtes pas capable. Tout cela est arrangé par le maître, c’est le maître qui agit, c’est pourquoi on dit que la cultivation dépend de soi-même, alors que le gong dépend du maître. Tout ce que vous pouvez faire, c’est de le souhaiter et d’y penser ; celui qui le réalise vraiment, c’est le maître. “Zhuan Falun

Ma belle soeur a répété silencieusement:”Falun Dafa est bon et Vérité-Compassion et Tolérance sont bons” Ses soeurs et la famille de mon frère l’ont aidée à réciter. Une nuit, elle a raconté qu’une personne lui a dit à voix haute « Tu vas bien maintenant. Pourquoi es tu toujours allongée dans cet hôpital ? Tu ne te rend pas compte combien ça coûte de dormir ici ? » Elle lui a dit « Mais, je ne parviens même pas à manger ? » « Tu vas bien désormais. Rentre à la maison. » lui dit il. En entendant cela, elle a pris une profonde respiration et sentit comme une brise relaxante pénétrer dans son cœur. Elle s’est rapidement levée et s'est écrié « je vais bien maintenant. Je veux rentrer à la maison ! » Son mari et ses deux sœurs ont tout de suite été réveillés.

À partir de ce moment là, elle a repris des forces et en fait, elle a quitté l’hôpital cinq jours après.

Plus tard, je lui ai expliqué que Maître lui avait donné une indication pendant son rêve. Cela signifiait que Maître prenait soin d’elle. Je lui ai également rappelé ce que Maître disait dans Zhuan Falun,

“La racine de la maladie a déjà été extirpée, il ne reste qu’un peu de qi noir qui se dégage tout seul, il est là pour que vous enduriez un peu de difficultés et que vous éprouviez un peu de souffrances, car il n’est pas possible que vous n’enduriez rien du tout.”

En secouant la tête, elle a dit « Je suis en retard pour pratiquer Dafa. Je dois me rattrapper. »

Le 23 septembre, lorsque je suis rentrée chez moi, ma belle soeur, qui est illettrée, était en train de regarder la cassette vidéo des enseignements du Maître dans la ville de Dalian. En fait, elle l’avait déjà regardée deux fois et c’était la troisième. « Seulement après avoir écouté les enseignements de Maître ; j’ai pu comprendre que ce que le gouvernement racontait était complètement faux. Il n’y a rien de mal avec le Falun Gong. En fait, le Falun Gong enseigne aux gens à être de bonnes personnes » m'a-t-elle dit .

Le 10 octobre au matin, ma belle soeur est allée chez une pratiquante agée. Les pratiquants étaient en train d’étudier la Loi et elle s’est jointe à eux. Avant d’aller étudier la Loi le jour d’après, elle m’a expliqué qu’elle sentait à nouveau des excroissances sur sa poitrine. Elle ne se sentait pas bien et se faisait du souci. « Tu es désormais une pratiquante. Le Maître est en train de nettoyer ton corps. » lui ai-je expliqué. Coomme l'a dit Maître :

“Je ne parlerai pas ici de traiter les maladies ; d’ailleurs nous ne traitons pas les maladies. Cependant, pour quelqu’un qui cultive et pratique véritablement, si vous avez un corps malade, vous ne parviendrez pas à cultiver et pratiquer. Je dois purifier votre corps. Cette purification du corps ne concerne que ceux qui sont vraiment là pour apprendre la méthode, qui sont vraiment là pour étudier la Loi.

En secouant la tête, elle m'a dit que la veille, après avoir étudié la Loi, elle était allée au lit. Lorsqu'elle s'était réveillée, elle avait touché sa poitrine, et s'était apercue que les excroissances avaient disparues. Elle a raconté l'histoire à son mari(mon frère). C'est lui qui lui a dit d'aller étudier la Loi. Apparament, mon frère y croyait réellement cette fois ci, car il avait été témoin des effets miraculeux de Dafa sur sa femme.

Mais ce ne sont pas seulement les membres de leur famille, mais également leurs voisins et tous les gens du village qui ont été témoin des miracles de Dafa et de la bonne fortune qu'apporte Dafa à ceux qui le pratiquent et à ceux qui le soutiennent.

Date original de l'article : 21/1/2007
version chinoise disponible à http://minghui.ca/mh/articles/2006/12/28/145633.html


Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.