Accumuler du mérite pour ses descendants en sauvant la vie des gens

Sous la dynastie Qing, M. Xu Diansheng de la région de Qiantiang était un officier de haut rang du gouvernement . Pendant quatre générations consécutives, les membres de sa famille avaient été nommés officiers du gouvernement. Lors de chaque examen académique annuel local, quelqu’un de sa famille réussissait à l’examen et devenait un officier. Les gens disaient que c’était parce que ses ancêtres avaient accumulé beaucoup de vertu.

On disait que l’ancêtre de Xu Diansheng était M. Le Ting, qui toute sa vie avait fait des actions bienveillante. Il servait une position gouvernementale sous le gouverneur de la province de Zhili, Fang Guancheng. Une année, il y eut une famine grave dans les cantons de Pingliang et Qingyang et les gens là-bas souffraient misérablement. M. Le Ting avait du coeur. Il écrivit un mémorial et demanda au gouverneur Fang de le soumettre à l’empereur, demandant au gouvernement central d’assigner deux cent milles liang (une monnaie chinoise ancienne) en argent pour soulager les victimes de la famine.

Plusieurs jours plus tard, le Gouverneur Fang n’avait toujours pas soumis le mémorial de M. Le Ting à l’empereur. M. Le Ting alors décida de démissionner de sa position et de plier bagages. Le gouverneur Fang lui demanda : « Je vous ai toujours traité avec respect et cependant vous voulez démissionner. Est-ce parce que je n’ai pas soumis votre mémorial ? » M. Le Ting répliqua : « Je ne démissionnerais pas si le mémorial est soumis. » Le gouverneur Fang soumit aussitôt le mémorial .

Après la soumission, le Gouverneur Fang s'inquiétait que le mémorial demande tellement d’argent que l’empereur ne l’approuve pas. Un mois plus tard, l’édit arriva. L’empereur recommandait fortement la demande, il pensait que deux cent mille liang en argent ne seraient peut-être pas assez pour les victimes de la famine donc il assigna en plus deux cent mille liang. Le gouverneur Fang était ravi. Il alla le dire à M. Le Ting et s’excusa pour son refus antérieur de soumettre le mémorial.

En conséquence, des centaines de milliers de vies furent sauvées.

Several years later, Mr. Le Ting's son passed the local academic examination for official selection. Later on his grandsons, Xu Xuefan and Xu Xuezeng, both passed the nationwide academic examination. Mr. Le Ting's family became increasingly prosperous. With a compassionate heart, Mr. Le Ting did not hesitate to discard his own position and academic honor to save people's lives, and his act rescued hundreds of thousands of lives. Because of this, he accumulated lots of virtue; no wonder his family and descendants gained such rewards.

Quelques années plus tard, le fils de M. Le Ting passa l’examen académique local pour la sélection des officiers. Plus tard ses petits fils, Xu Xuefan et Xu Xuezeng, réussirent tous les deux à l’examen académique national. La famille de M. Le Ting devint énormément prospère. Avec un cœur de bienveillance, M. Le Ting n'avait pas hésité à abandonner sa propre position et l’honneur académique pour sauver la vie des gens et son action secourut des centaines de milliers de vies. A cause de cela, il accumula beaucoup de vertu ; il n’est pas étonnant que sa famille et ses descendants aient obtenu autant d’avantages.

Date de l'article original : 16/12/2006

Version chinoise disponible à :
http://minghui.ca/mh/articles/2006/12/4/143301.html

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.