La mort de 18 pratiquants du Falun Gong suite à la persécution est confirmée en aout 2006 (Photos)

Des sources ont confirmé en août 2006 que 18 autres pratiquants du Falun Gong sont morts suite à la persécution en Chine continentale. Dix de ces pratiquants étaient des femmes, ce qui représente 56% de tous les décès. Neuf pratiquants étaient âgés de plus de 50 ans, représentant 50% de tous les décès. Le plus jeune pratiquant M. Lei Ming de la ville de Changchun, province du Jilin avait 30 ans, alors que la plus âgée, Mme Liu Baorong, une ingénieure de l'usine de machines de la mine de houille de Jiaozuo avait 72 ans.

Les décès ont eu lieu dans 11 provinces et villes différentes. Cinq des pratiquants vivaient dans la province du Jilin ; deux dans la province du Heilongjiang ; deux dans la province du Hebei ; deux dans la province du Hunan ; et un dans la province du Liaoning, la province du Shandong, la province du Sichuan, Pékin, la province du Henan, la province du Jiangsu et la province du Shanxi. Sept sont morts en août 2006, et cinq de janvier à juillet 2006. Selon des statistiques publiées sur le site Web de Minghui (version chinoise de Clearwisdom), les décès d’au moins 110 pratiquants du Falun Gong entre janvier et août 2006 ont été confirmés.

Au cours des sept dernières années de persécution du Falun Gong par le parti communiste chinois (PCC), 2.949 décès résultant de la persécution ont été vérifiés par les voies civiles qui ont percé le blocus d'information du PCC.

Les pratiquants de Falun Gong améliorent leur moralité et jouissent d’un bien-être physique et mental en suivant les principes de Falun Dafa de Authenticité, Bienveillance et Patience. Ils souhaitent partager la beauté du Falun Dafa avec les autres, espérant apporter aux gens un brillant futur. Le PCC pervers les a persécutés pendant sept ans et continue à les massacrer jusqu’à ce jour.

Persécuté pour avoir dit la vérité

Le pratiquant du Falun Gong Yin Anbang

M. Yin Anbang, 38 ans, enseignait à l'école du Parti de la province du Heilongjiang. Après que Jiang Zemin et ses partisans aient commencé à persécuter le Falun Gong en 1999, les supérieurs de M. Yin l’ont envoyé plusieurs fois pour être persécuté parce qu’il persistait dans sa croyance et clarifiait la vérité au sujet du Falun Gong. Il a été appréhendé au travail en février 2001 et envoyé à un centre de réhabilitation pour drogués, où se tenait une session de lavage de cerveau pour les pratiquants de Falun Gong qui travaillaient pour des organismes affiliés dans la province. Plus tard M. Yin a été brutalement torturé au camp de travaux forcés de Changlinzi. Après sa libération du camp de travail, M. Yin a enseigné dans une école privée. Il a été dénoncé en octobre 2005 parce qu’il clarifiait la vérité à ses élèves à la succursale de Science et Technologie de Yuandong de l'université de Harbin. Il a été suspendu pendant dix jours et plus tard a été dénoncé au bureau 610. Les fonctionnaires de la Division de la sécurité nationale de Daoli l'ont arrêté chez lui dans la soirée du 12 novembre 2005. Il a été détenu au centre de détention du département de la police de Daoli. Le personnel du district du Procureur de Daoli et de la cour a conspiré pour le condamner à quatre ans de prison. Il a été détenu à la prison de Hulan, où il a été brutalement torturé. Il est mort le 15 août 2006.

Mme Gu Yeming, 69 ans, vivait dans le district de Chaoyang à Pékin. Mme Gu a commencé à pratiquer le Falun Gong en 1993 après avoir été diagnostiquée avec un cancer du sein incurable. Elle a rapidement récupéré par la pratique. Elle a dit que d'autres patientes qui avaient subi le même type d’opération étaient mortes, alors qu'elle avait la chance de pratiquer le Falun Gong. La pratique du Falun Gong lui a non seulement donné un corps sain, mais l’a également aidé à devenir une meilleure personne, à mesure qu’elle se conduisait selon les principes d’Authenticité, de Compassion et de Patience. Mme Gu était très aimable, serviable et bien-aimée. Elle est allée faire appel à Pékin à de nombreuses reprises après le début de la persécution le 20 juillet 1999. Elle a validé Dafa avec son expérience personnelle et a également fermement sauvegardé Dafa. Les fonctionnaires du PCC ont saccagé son domicile et l'ont envoyée dans un camp de travaux forcés où elle a été privée de sommeil, où on l’a obligée de travailler de longues heures et où elle a été soumise au lavage de cerveau. Mme Gu a souffert d'une hémorragie cérébrale et ne pouvait plus parler avec cohérence. Elle avait de la difficulté à marcher et ne réagissait plus après être retournée chez elle. Elle est décédée le 6 août 2006.

Mme Tian Ruiying, dans la cinquantaine, vivait dans la banlieue de Dajinge, bourg d'Anqiu, ville d'Anqiu, province du Shandong. Son fils était marié, et sa fille était schizophrène. Mme Tian vivait une vie difficile avant de pratiquer le Falun Gong parce qu'elle devait prendre soin de sa fille tout en combattant sa propre maladie. Elle a regagné la santé après qu'elle et son mari aient commencé à pratiquer le Falun Gong. Son fils l'a soutenue après avoir vu les changements en elle et l'état mental de sa fille s'est également amélioré. La famille entière a bénéficié considérablement de la pratique du Falun Gong. Leurs amis savaient tous que le Falun Dafa avait apporté de nouveau le bonheur à la famille, et de plus en plus de personnes ont commencé à pratiquer le Falun Gong. Presque 1.000 personnes du bourg de Mme Tian Ruiying et des alentours pratiquaient le Falun Gong avant le 20 juillet 1999.

Après le 20 juillet 1999, le mari de Mme Tian, M. Yu Shengquan, 53 ans, a été condamné à trois ans de travaux forcés pour avoir persisté dans sa croyance dans l’Authenticité, la Compassion et la Patience. Il a été libéré début 2006. Mme Tian a également persisté dans sa croyance et est allée deux fois à Pékin clarifier la vérité au sujet du Falun Gong. Les fonctionnaires l'ont harcelée, l’ont surveillée, et l’ont menacée. Ils ont saccagé son domicile et l'ont envoyée au centre de lavage de cerveau de la ville d'Anqiu et au centre de détention de la ville d'Anqiu. Mme Tian Ruiying est. décédée le 20 août 2006.

Avant de mourir M. Guo Juting dit aux membres de sa famille, « Vous devez vous souvenir que Falun Dafa est bon; l’Authenticité-Bienveillance-Tolérance est bon. »

M. Guo Juting, 69 ans, était un ouvrier retraité de la municipalité de Tianfu dans la ville de Suining, province du Sichuan. Dans le passé il avait été affligé d’une grave bronchite, d’un emphysème, avait eu une hémorragie du poumon, des rhumatismes, des rhumatismes articulaires, des gastroentérites et d'autres maladies. Les traitements médicaux ne l'avaient pas aidé. Il a été guéri de toutes ses maladies après un mois de pratique du Falun Gong.

Après le début de la persécution M. Guo Juting est allé aux bureaux du gouvernement de la municipalité de Tianfu pour clarifier la vérité au sujet de Falun Dafa. Le fonctionnaire Gan du commissariat de police de la ville l'a fouetté avec une ceinture. La police l'a arrêté et l'a emmené dans un camp de travaux forcés où il a été soumis au lavage de cerveau.

Après avoir quitté le camp de travaux forcés le 30 décembre 2002, M. Guo a continué à étudier la Loi et à faire les exercices. Il a clarifié la vérité dans les rues, les salons de thé et dans les restaurants. Il est allé dans différentes villes et banlieues pour répandre la vérité. Il a économisé de l'argent pour faire des documents de clarification de la vérité afin de sauver les personnes trompées par la propagande du régime du PCC. La police a de nouveau saccagé le domicile de M. Guo le 13 novembre 2003 et l’a arrêté, l’emmenant au centre de détention de Lingquansi dans la ville de Suining.

M. Guo a fait une grève de la faim pour protester contre la persécution et a été brutalement gavé et injecté avec des substances toxiques. En dépit des mauvais traitements, M. Guo s’est toujours souvenu, « Falun Dafa est bon. » Les gardes ont continué à le battre. Il a été libéré le 3 décembre 2004 lorsqu’il était au seuil de la mort.

M. Guo Juting est mort le 24 janvier 2005. Alité, il a à plusieurs reprises dit à ses fils, « Vous devez vous rappeler que le Falun Dafa est bon ; L'Authenticité-Bienveillance-Patience est bonne. » Il a fermé ses yeux et est décédé après que ses fils aient promis, « Nous nous en rappellerons certainement. »

Lei Ming, 30 ans, diffuse des vidéos de clarification de la vérité à Changchun; il est torturé à mort.

M. Lei Ming, un pratiquant célibataire dans la trentaine, était originaire de la ville de Baishan de la province du Jilin. Pour aider à clarifier la vérité à beaucoup de personnes en Chine qui avaient été trompées par la propagande diffamatoire du gouvernement contre le Falun Gong, M. Lei a aidé d’autres pratiquants à diffuser des émissions de clarification de la vérité sur des chaînes de télévision de la ville de Changchun dans la province du Jilin le 5 mars 2002. Ils ont été arrêtés et le tribunal intermédiaire de la ville de Changchun a condamné M. Lei Ming à 17 ans de prison.

Plus de 5.000 pratiquants du Falun Gong ont été arrêtés à Changchun après que Jiang Zemin ait publié un ordre secret « de tuer sans pardon. » Au moins dix pratiquants ont été torturés à mort, et la plupart des autres pratiquants incarcérés sont en grave danger.

M. Lei Ming a été brutalement torturé à la Division 1 du département de police de la ville de Changchun et à la prison de Jilin. Les méthodes de torture ont inclus le banc du tigre et des décharges électriques sur le visage, la bouche, le cou et l’anus. La police a enveloppé la tête de M. Lei dans un sac en plastique et l’a presque étouffé. Ils lui ont mis un seau sur la tête et ont frappé dessus ; ils l’ont brûlé au cou avec un tournevis chauffé à blanc ; ils l’ont battu, lui ont frappé les globes oculaires, lui ont serré les testicules et l’ont étiré et attaché sur un lit pendant sept jours. Ils l’ont également forcé à s'asseoir sur un petit tabouret de 4h50 jusqu’à 19h30 jusqu’à ce qu’il vomisse du sang. Il était handicapé et émacié suite à la torture et ne pouvait plus prendre soin de lui. Il a développé des symptômes de maladie cardiaque, une tuberculose aiguë et active, et quelques autres maladies. Il est décédé le 6 août 2006.

Simulation des tortures utilisées sur Lei Ming

Arrêtez les crimes avec justice et conscience

Les pratiquants de Falun Gong ont supporté plus de sept ans la persécution génocide du PCC afin d'apporter les merveilles de l'Authenticité Bienveillance Patience aux gens à travers le monde. La persécution est un déshonneur pour l'humanité et est une persécution du monde entier. Voyons la nature véritable de ce désastre perfide qui est tombé sur un groupe de bonnes personnes innocentes et mettons fin à ce crime, ensemble avec justice et conscience.

Traduit de l’anglais au Canada le 1 octobre 2006

Version chinoise disponible à :
http://www.minghui.org/mh/articles/2006/9/8/137360.html

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.