La pratiquante Mme Wang Lianrong meurt alors qu’elle vivait en exil après avoir perdu deux fils et une fille dans la persécution (photos)

(Note du rédacteur : Ceci est un article abrégé de la version chinoise et anglaise des sites Minghui et Clearwisdom)

Pratiquante de Falun Dafa, Mme Wang Lianrong était du village de Canfangying dans le canton de Beixinbao, comté de Huailai, ville de Zhangjiakou, province du Hebei. Elle est décédée à 11 h, le 4 août 2006 alors qu’elle vivait en exil. Quatre des six membres de la famille de Mme Wang Lianrong, dont elle-même, sont morts suite à cette persécution.

Mr. Chen Yunchuan, son épouse Wang Lianrong, et leur famille Chen Hongping Chen Aizhong

Trois des quatre enfants de Wang Lianrong sont morts à cause de cette persécution. Son fils aîné, Chen Aizhong, a été torturé à mort au camp de travail de Hehuakeng dans la ville de Tangshan le 20 septembre 2001. Chen Hongping, sa fille cadette, a eu les deux jambes brisées suite aux passages à tabac et a été par la suite torturée à mort au camp de travail de Gaoyang le 5 mars 2003. Son plus jeune fils, Chen Aili, a été torturé jusqu’au seuil de la mort à la prison de Jidong dans le comté de Fengnan, ville de Tangshan et est décédé le 5 novembre 2004. Sa fille aînée, Chen Shulan, est encore détenue en prison.

Wang Lianrong est décédée en la présence de son seul mari, le pratiquant de Dafa Chen Yunchuan.

Chen Yunchuan et Wang Lianrong ont enduré sept ans de persécution. Les fonctionnaires du parti communiste les ont harcelés, les ont détenus et sauvagement battus et torturés tant de fois qu'ils ne pouvaient s’en rappeler. Wang Lianrong a vu son mari et ses fils être torturés. Elle a vu sa fille mourir après que sa santé ait été détruite sous les mauvais traitements. Le vieux couple a choisi de vivre en exil et de se déplacer constamment pendant plus de 18 mois. Wang Lianrong était extrêmement faible et elle était alitée au moment de sa
mort.

[…]

Au 5 novembre 2004, trois des quatre membres de la famille de Wang Lianrong étaient morts à cause de la persécution. Sa fille aînée était détenue en prison.

Wang Lianrong et son mari Chen Yunchuan vivaient en exil depuis le mois de janvier 2005 pour éviter d’être arrêtés. Ils ont vécu à cinq endroits différents et sont passés à travers nombre d’épreuves au cours des dix-huit derniers mois.

Après avoir subi la persécution perverse depuis aussi longtemps que sept ans, Wang Lianrong est morte à l'âge de 65 dans un endroit à l’étranger à 11h, le 4 août 2006.

La douleur de la famille de Chen Yunchuan reflète celle des millions de familles d'autres pratiquants du Falun Gong qui ont été également impitoyablement persécutés par le parti communiste. En ce moment, des dizaines de milliers de pratiquants du Falun Gong sont encore détenus dans les prisons, les camps de travail, les centres de détention, les classes de lavage de cerveau et les camps de concentration secrets où ils sont cruellement maltraités.

Traduit de l’anglais au Canada le 3 septembre 2006

Version anglaise :
http://clearwisdom.net/emh/articles/2006/9/2/77570p.html

Version chinoise :
http://www.minghui.org/mh/articles/2006/8/15/135601.html

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.