Communiqué de presse du Centre d’information européen du Falun Gong

Pour diffusion immediate – 21 juin 2002
[ http://www.clearharmony.net/ ]


LONDRES, le 21 juin 2002 (Centre d’information européen du Falun Gong) – Des sources en Chine ont confirmé la mort de sept pratiquants de Falun Gong à la suite de mauvais traitements par la police chinoise. Les morts les plus récentes suivent la tendance bien établie de brutalités violentes de la police suivies de larges tentatives pour les dissimuler.

Les morts les plus récentes qui ont été enregistrées sont:

· Li Jilu, une femme de 37 ans de la province de Hubei
· Dai Xiaojing, une femme de 61 ans de la province de Henan
· Zhao Fulan, une femme de 59 ans de la province de Heilongjiang
· Wu Baowang, un homme de 36 ans de la province de Heilongjiang
· Yang Fengbin, un homme de 45 ans de la province de Shandong
· Zheng Wenqin, une femme de la province de Heilongjiang
· Hao Runjuan, une femme de la ville de Guangzhou .
Le 20 mai 2002: une femme est battue à mort et sa famille est en résidence surveillée

Li Jilu, une femme âgée de 37 ans du village de Xifan,ville de Machen, province de Hubei, a été arrêtée le 15 mai par dix policiers de la zone locale. Alors qu’ils entraient par effraction au domicile de Mlle Li, les policiers l’ont frappée brutalement sur le champ, lui cassant une côte, d’après des sources de Chine. Elle a ensuite été détenue et a entamé une grève de la faim pour protester. Les officiers de la police locale l’ont emmenée au poste de police pour y être interrogée le 20 mai. Elle y a été battue brutalement de nouveau. A la fin de la journée, Mlle Li était décédée.
Les sources rapportent qu’après le décès, la police a déclaré que Mlle Li avait commis un suicide en sautant d’un immeuble. La police a alors placé sa famille et ses amis en résidence surveillée et leur a dénié le droit de voir le corps. Ces sources confirment que peu après, la police a incinéré le corps de Mlle Li sans la permission de sa famille, détruisant ainsi les preuves de leur crime.
Le 25 avril 2002 : Une vieille femme succombe d’ avoir été nourrie de force brutalement après 18 jours de grève de la faim.

Mme Dai Xiaojing, 61 ans, de la ville de Zhengzhou, province de Henan, a été arrêtée en mars 2002 et détenue au centre de détention de Zhongyuan. Pendant sa détention, Mme Dai a entamé une grève de la faim sans eau qui a duré 18 jours, endurant d’être nourrie de force par la police à répétitions. Voyant sa condition physique se détériorer rapidement, la police l’a relâchée. Les sources en Chine ont confirmé que peu de temps après, le 25 avril 2002, elle est décédée chez elle en silence.
Il est pratique commune que dans les centres de détention de Chine, la procédure de gavage forcé soit opérée comme une forme de torture par des fonctionnaires non entraînés ou même par des détenus et qu’il en résulte souvent des hémorragies internes et d’autres complications. Plus de 50 pratiquants de Falun Gong sont décédés après avoir été nourris de force.

Le 31 mai 2002 : une retraitée de 59 ans meurt après des mauvais traitements dans un hôpital psychiatrique
Mme Zhao Fulan, âgée de 59 ans, de la ville de Jiamusi, province de Heilongjiang a été arrêtée le 11 avril 2002. Après avoir été envoyée en centre de détention puis en camp de travail forcé, Mlle Zhao s’est retrouvée dans un hôpital psychiatrique le 23 mai. A cause de la brutalité de la police, Mlle Zhao a souffert de sérieuses blessures, le plus évident étant de graves hémorragies internes. Elle est tombée dans le coma et nous a quittée 8 jours après, le 31 mai 2002.

Le 16 mai 2002: la police déclare que la victime est décédée de “multiples maladies graves”, sans avoir jamais été envoyée à l’hôpital.
M. Wu Baowang, âgé de 36 ans, du village de Qingling, ville de Shuangcheng, province de Heilongjiang. M. Wu a été battu à mort le 16 mai par le service de police de la ville de Shuangcheng, selon des sources en Chine. Interrogées sur le décès de M. Wu, les autorités déclarent que la victime est décédée de « graves problèmes de cœur, maladies du poumon, et de diverses maladies graves ». Les officiers de police refusent de répondre aux questions telles que : pourquoi un homme aussi malade n’a-t-il pas été envoyé à l’hôpital.

Le 5 mai 2002 : un homme robuste est battu à mort en 26 jours
Yang Fengbin, un homme âgé d’environ 45 ans, travaillait dans une carrière de pierre du village de Shijian, ville de Yantai, province de Shandong. Le 27 avril 2002, six officiers de police et des membres du « bureau 610 » l’amenèrent au centre local de détention où il a souffert d’horribles tortures. Le 23 mai, des sources de Chine ont déclaré que « l’homme robuste et joyeux » Yang Fengbin était décédé en 2002 des suites de tortures continuelles.

Le 22 mai 2002 : une femme est torturée à mort alors qu’elle en grève de la faim
Zheng Wengin était originaire de la région de Zhaoyuan, ville de Daging, province de Heilongjiang. Le 11 mai 2002, la police a détenu Mlle Zheng au centre de détention de la ville de Daging, où elle a entamé une grève de la faim en signe de protestation. Pendant 11 jours consécutifs, Mlle Zhen a été battue et torturée dans trois centres de détention différents, refusant d’abandonner sa grève de la faim. Le 22 mai, Mlle Zheng est décédée au centre de détention de la région de Zhaoyuan après une autre série de coups brutaux.

Le 18 mars 2002 : Hao Runjuan de Guangzhou meurt en garde à vue policière
Hao Runjuan, du district de Baiyun, ville de Guangzhou, est décédée en garde à vue policière le 18 mars 2002. Les sources en Chine disent qu’elle a été arrêtée en février 2000 alors qu’elle parlait de Falun Gong avec deux étudiants. Ces sources déclarent également que sa famille a été trop effrayée pour déclarer le décès de Hao, craignant les autorités locales.

Rappel
Le Centre d’Information du Falun Gong a vérifié les détails de plus de 422 morts depuis le début de la persécution du Falun Gong en Chine en 1999. Les fonctionnaires à l’intérieur de la chine, rapportent cependant que le chiffre réel de morts dépasserait les 1 600. Plus de 100,000 ont été détenus, avec plus de 20,000 condamnés aux camps de travaux forcés.

POUR PLUS D’ INFORMATIONS CONTACTEZ LE CENTRE D’INFORMATION EUROPEEN
DU FALUN GONG
Contacts Anglais: Peter Jauhal +44 799 054 1284
Additional Contacts: http://www.falungonginfo.net/europe.htm
Email: europe@falungonginfo.net

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.