Une lettre au président français

Monsieur Le Président de La République Française
Monsieur Jacques CHIRAC
Le 31 mars 2006


Monsieur Le Président,


Plus aucun homme doué de dignité et de conscience ne peut rester inactif.

Un camp d’extermination vient d’être découvert en Chine.

Il n’y a rien de plus intolérable et de plus dangereux pour l’Humanité.

Localisé dans la ville de Shenyang, province de Liaoning, le camp de concentration SuJiaTun est conçu pour exterminer les pratiquants d’une méthode traditionnelle chinoise appelée le Falun Gong.

Cette méthode protège le respect de la dignité, de la tolérance et de la raison.

Les organes internes de ces hommes et de ces femmes sont prélevés de leur vivant puis vendus. Tout laisse à croire qu’ils sont ensuite incinérés par milliers dans un crématorium.

Les témoignages de la Presse Internationale confirment jour après jour le génocide.

Restons lucide devant la véritable cartographie des priorités nationales. Rien n’est plus primordial que de déclencher une action unie pour sauvegarder la Morale et le principe même de la Vie.

Les citoyens chinois et les citoyens français ont besoin de la grandeur et des valeurs de la France pour contribuer une nouvelle fois au sens de l’Histoire et de la Civilisation. Il faut libérer les innocents et condamner les criminels.

Monsieur Le Président, le monde civilisé compte sur votre impartialité.

Vous recevrez prochainement les éléments complémentaires à votre information.
Soyez assuré de ma coopération.
Mes sincères respects.

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.