Le bureau judiciaire de la ville de Qingdao viole la loi en interdisant à des avocats de représenter les pratiquants de Falun Gong.

Le bureau judiciaire de la ville de Qingdao a ignoré la loi et a envoyé "des documents secrets" à toutes les études d’avocats sous sa juridiction, interdisant aux avocats de Qingdao, d'offrir de l'aide juridique aux pratiquants de Falun Gong.

Le document entier, daté du 15 février, dit ceci :

A toutes les études d’avocat sous la juridiction du bureau judiciaire de la ville de Qingdao:

Il est clairement requis, dans le document numéro 7, émis par le bureau judiciaire de Qingdao en 2004 : "Avis ferme est donné aux avocats traitant des causes sensibles, des crimes et des cas questionnables, tous ces bureaux devront reporter ces causes, dans les sept jours au surintendant du département administratif. Tous les bureaux judiciaires des districts et des villes devront reporter promptement au département de l'administration de la ville du cabinet de l’avocat. C’est définitivement réglementé que les poursuites judiciaires du Falun Gong sont considérées comme des causes sensibles, des crimes et des cas questionnables. Cependant, récemment, quelques études d’avocats et des études d’avocats n’ont pas reporté promptement ces cas de poursuites judiciaires qui leur ont été confiées concernant le Falun Gong. En conséquence, le département de l'administration n’a pas été mis au courant de ces causes, n’a pas été en contrôle de la situation à temps, et a été passif. Afin de renforcer la direction de comment traiter les poursuites judiciaires concernant le Falun Gong, nous énonçons les exigences suivantes:

1. En traitant les causes de Falun Gong, les avocats doivent particulièrement les rapporter au directeur de leur étude d’avocat et l’étude d’avocat doit ensuite les rapporter au département de l'administration du Bureau Judiciaire de l’avocat et écouter sérieusement les directives et les opinions du département de l’administration judiciaire.

2. Toutes les études d’avocats devraient rassembler et compiler toutes les causes de Falun Gong traitées au cours des deux dernières années, et rapporter la période, l’avocat, le contenu et les résultats de ces causes au département de l’administration de la ville de l’avocat avant le 25 février.

3. Toutes les études d’avocats feront en sorte que chacun étudie l’esprit de l’avis et sérieusement suive les exigences requises de l’avis. Toutes les études d’avocats au niveau du district et de la ville devront renforcer le traitement des causes de Falun gong de l’avocat, renforcer l’éducation, contrôler périodiquement et critiquer solennellement ces études d’avocats qui n’ont pas reporté les causes avec promptitude. Le bureau judiciaire de la ville examinera si l’avis a été appliqué. Pour ceux qui ont sérieusement violé les exigences, spécialement ceux qui ont refusé d'accepter les conseils de l'administration judiciaire après que cet avis a été émis, ces études d’avocats et ces bureaux judiciaires seront publiquement réprimandés.

Alors, comment le bureau judiciaire de la ville de Qingdao a-t-il contrôlé les avocats qui ont traité des causes de Falun Gong? Parmi ces 103 cabinets d’avocats et 1.468 avocats enregistrés dans Qingdao, aucun avocat n’a pu oser défendre les pratiquants innocents de Falun Gong qui plaidaient non coupables. Le 25 janvier 2006, au matin, le père d'Ou Yunjie, Ou Zhaolin, qui est une personne ordinaire sans connaissance légale, avait à défendre sa fille et son épouse, Sun Hong et Min Huirong qui plaidaient non coupables. Malgré que le père des deux innocents, avait traversé de nombreuses difficultés pour leur trouver un avocat, le bureau judiciaire de Qingdao a exercé une pression et a demandé à l’avocat de se retirer du cas, menaçant cet avocat qu'il ne devait pas traiter ce dossier, ni représenter ceux qui plaidaient non coupables. Sous la pression insupportable, ces deux avocats ont accepté de ne pas représenter Sun Hong et Min Huirong dans cette poursuite judiciaire.

Les conseils du bureau juridique de la ville de Qingdao violent ouvertement la loi et violent sérieusement les droits de l'homme et les droits des avocats. Le document du bureau juridique de la ville de Qingdao est une preuve radicale de leur crime. Ils violent les droits des pratiquants de Falun Gong et menacent les avocats qui remplissent honnêtement leur devoir légal.

L'information de contact relative aux établissements et aux personnes:

Le Bureau Juridique De la Ville De Qingdao: 86-532-85912208 adresse: Numéro 7 Route Minjiang, Ville De Qingdao, E-mail: qdsf@qingdao.gov.cn

Porte-parole du Bureau juridique de la Ville de Qingdao : Lu Tao, Division des ressources humaines, département politique, Bureau juridique de la Ville de Qingdao, province du Shandong, adresse: Numéro 7 Route Minjiang, Ville de Qingdao, province du Shandong, téléphone: 86-532-85912230, fax: 86-532-85912209 Personne à joindre: Gao Jun,Code postal: 266071

Le superviseur du bureau du Bureau juridique de la ville de Qingdao: 86-532-85912212 Division administrative du mandataire au Bureau juridique de la ville de Qingdao: 86-532-95712090 Secrétaire de la division de l’Association du mandataire de la ville de Qingdao: 86-532-85972651 Directeur de la Cour du Quartier de Licang: Yu Jianli; Directeur adjoint: Pang Dachuan Procureur adjoint de la Procuratorate du Quartier de Licang: Mou Xiaoyu et Wang Zixing
Département de la police de la ville de Qingdao, équipe des surveillants de police, Rapports: 86-532-82026427 Procuratorate De la Zone de Licang: 86-532-87632000
Traduit de l’Anglais le 28 mars 2006.

Version Anglaise disponible à :
http://clearwisdom.net/emh/articles/2006/3/28/71284.html

Version Chinoise disponible à :
http://www.minghui.org/mh/articles/2006/3/14/122753.html

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.